Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse, le rebond des marchés prime sur le rebond des stocks

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance de mercredi en forte hausse, malgré la remontée surprise des stocks américains de brut, les prix de l'or noir évoluant au diapason de Bourses bien remises après le décrochage de lundi.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a clôturé en hausse de 4,15%, ou 2,88 dollars, à 72,23 dollars à Londres.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en septembre a clôturé en hausse de 4,27%, ou 2,88 dollars, à 70,30 dollars.

Le rapport hebdomadaire sur les stocks américains de brut a pourtant surpris mercredi en signalant une augmentation de réserves de 2,1 millions de barils (MB) à 439,7 MB pour la semaine close le 16 juillet, alors que les analystes anticipaient une baisse de 4,5 millions de barils.

Mais le marché n'a que brièvement réagi, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. décrochant d'une petite trentaine de cents avant de reprendre sa marche en avant.

"C'est la première hausse des stocks qu'on voit en deux mois et le marché regarde ailleurs", a constaté Matt Smith, analyste de ClipperData. Les réserves avaient effectivement baissé durant huit semaines consécutives, signes d'une demande nourrie de nature à orienter les cours à la hausse.

A bien y regarder, l'analyste a relevé que les stocks d'essence n'avaient pas augmenté, ce qui indique que la demande de carburant se maintient à un niveau élevé aux États-Unis. "Mais ce n'est pas une raison pour s'exciter sur ce rapport" et y voir des facteur favorables à la hausse des prix, a-t-il tempéré.

La tendance aura bien davantage été dictée par les Bourses mondiales. Après un décrochage lundi consécutif à la flambée des nouveaux cas de coronavirus, qui avait déjà fait plonger l'or noir dans son sillage, les Bourses mondiales ont enchaîné mercredi une seconde journée de rebond, et le pétrole avec elles.


"Le brut remonte progressivement à son niveau d'avant le week-end", a observé Matt Smith.

Pour l'analyste, les opérateurs avaient aussi "peut-être réagi avec excès" juste après l'accord, annoncé dimanche, de l'OPEP et de ses alliés de l'OPEP+ sur un relèvement graduel de la production jusqu'en septembre 2022.

Depuis l'amorce d'une reprise économique post-coronavirus, l'organisation des pays producteurs et ses partenaires a "fait preuve de discipline" dans sa gestion des volumes de production, souligne Matt Smith.

"Donc il est improbable qu'ils se mettent à inonder le marché" après la conclusion de l'accord et se tiennent à leurs engagements, ce qui continuerait à soutenir les prix du brut.

(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en hausse, le rebond des marchés prime sur le rebond des stocks


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 17 septembre 2021 à 22:19

    Le pétrole consolide après une semaine faste, le dollar n'ai…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, au terme d'une semaine où la plupart des indicateurs étaient au vert...

    vendredi 17 septembre 2021 à 19:48

    Les livraisons de pétrole iranien violent la souveraineté du…

    Dubai: Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a déclaré que les importations de pétrole iranien organisées par le Hezbollah constituaient une violation...

    vendredi 17 septembre 2021 à 12:38

    Le pétrole reprend son souffle, forte hausse sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi mais restaient en hausse marquée sur la semaine, les perturbations de la production aux...

    jeudi 16 septembre 2021 à 21:43

    Le pétrole finit fort, le Golfe du Mexique garde l'attention…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repris, légèrement, en fin de séance jeudi, le marché tablant sur une offre...

    jeudi 16 septembre 2021 à 13:05

    Le pétrole stable, la production américaine inquiète toujour…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient au lendemain de sommets en un mois et demi, alors que des limitations de la...

    mercredi 15 septembre 2021 à 21:22

    Le pétrole poursuit son ascension grâce à des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse mercredi après l'annonce d'une baisse des stocks américains de brut plus...

    mercredi 15 septembre 2021 à 17:40

    🛢️USA: les stocks de pétrole brut diminuent plus qu'attendu…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont diminué nettement plus qu'attendu la semaine dernière, selon les chiffres du...

    mercredi 15 septembre 2021 à 12:47

    Le pétrole poursuit sa hausse avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole s'inscrivaient en hausse pour la quatrième séance consécutive, à un nouveau plus haut depuis un mois et...

    mardi 14 septembre 2021 à 21:34

    Le pétrole se stabilise au plus haut depuis presque un mois …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont stabilisés mardi à leur plus haut niveau depuis près d'un mois et demi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite