Menu
A+ A A-

Le pétrole soutenu par l'absence d'accord à l'Opep et la reprise de la demande

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont continué d'aller de l'avant mardi en l'absence d'accord au sein de l'Opep+ et après la publication d'un rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) montrant la forte reprise de la demande d'or noir le mois dernier.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a terminé en hausse de 1,77% ou 1,33 dollar par rapport à la clôture de la veille à 76,49 dollars, à Londres.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour août a gagné 1,55% ou 1,15 dollar à 75,25 dollars.

Les pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs dix alliés via l'accord OPEP+ n'ont pas réussi lundi dernier, après déjà plusieurs reports successifs, à s'entendre sur leurs niveaux de production à compter du mois d'août, laissant le marché circonspect.

"Toutes les informations qui sortent du groupe montrent qu'ils campent sur leurs positions et ne mettent pas davantage de brut sur le marché", ce qui soutient les cours, a souligné John Kilduff, de la firme de conseil en investissement Again Capital.

Normalement, en cas de tel désaccord, "on devrait discerner des failles dans cette unité d'action par rapport à l'offre mais cette fois-ci ce n'est pas le cas. Même s'ils ne sont pas d'accord, ils ne sont pas pressés" de produire plus.

Alors que les prix grimpent, après avoir chuté la semaine dernière dans l'attente que ce manque de discipline voie davantage d'offre de pétrole, les pays producteurs "ne veulent pas tuer la poule aux oeufs d'or", a ajouté M. Kilduff.

"C'est une opportunité pour les pays producteurs de récupérer les revenus perdus" au plus fort de la pandémie de Covid-19 qui a asséché la demande d'or noir.


En juin, la demande mondiale de pétrole a continué à croître, a aussi annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour.

A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

Or l'offre, à 95,6 millions de barils par jour, est inférieure, induisant une situation de déficit favorable aux prix du brut.

La propagation du variant Delta du coronavirus reste par ailleurs "un facteur limitatif" de la hausse des prix. "Tout dépendra à quel point il affecte la reprise des voyages", a noté John Kilduff.

Enfin, le rapport hebdomadaire sur l'état des stocks américain de pétrole, qui sera publié mercredi, devrait encore montrer, selon les estimations, une réduction de ceux-ci. Un autre facteur favorable à la hausse des cours.

(c) AFP

Commenter Le pétrole soutenu par l'absence d'accord à l'Opep et la reprise de la demande



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite