Menu
A+ A A-

Le pétrole poursuit son repli, inquiet de la stratégie des Emirats

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur recul mercredi, dans un marché nerveux qui s'inquiète de la stratégie des Emirats arabes unis, en rupture avec les autres membres de l'Opep et leurs alliés de l'Opep+.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a terminé à 73,43 dollars à Londres, en baisse de 1,1 dollar et de 1,47%.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois d'août a cédé 1,17 dollar ou 1,59%, à 72,20 dollars.

Après avoir atteint mardi 76,98 dollars, un plus haut depuis novembre 2014, le baril de West Texas Intermediate a ensuite abandonné plus de 5 dollars, jusqu'à 71,12 dollars, avant de se reprendre en cours de séance mercredi.

Le marché est toujours préoccupé par l'inflexibilité des Emirats arabes unis, qui ont fait échouer les négociations menées par les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) réunis avec leurs alliés au sein de l'accord OPEP+.

Mercredi, le Wall Street Journal, citant des sources proches des Emirats, a indiqué qu'Abou Dhabi entendait désormais écouler le maximum d'or noir tant que la demande et les cours sont encore soutenus afin de financer sa diversification énergétique.

"Personne ne sait si c'est une tactique ou s'ils sont prêts à quitter l'OPEP", a commenté Phil Flynn, du cabinet Price Futures Group, "mais c'est pour cette raison qu'on a eu ce fléchissement. L'incertitude fait baisser les prix."

"Pour l'instant, on navigue à vue", a ajouté le courtier, même si le marché "pourrait rebondir un peu avec les stocks" hebdomadaires de pétrole brut aux États-Unis, indicateur publié jeudi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).


D'après lui, la rumeur fait état d'une chute plus importante que prévu de ces réserves, ce qui soutiendrait les cours. Le consensus établi par Bloomberg table sur une baisse de quatre millions de barils mais certains s'attendent au double, selon Phil Flynn.

Mercredi, un rapport de l'EIA a indiqué que l'agence s'attendait à ce que la hausse de la production de brut dans le monde dépasse la consommation au second semestre 2021, permettant de reconstituer les stocks tout en maintenant les prix à un niveau similaire aux cours actuels, autour de 72 dollars le baril pour le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole..

En 2022, l'agence prévoit que la production s'accélère encore, au point de faire baisser les prix.

(c) AFP

Commenter Le pétrole poursuit son repli, inquiet de la stratégie des Emirats



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite