Menu
A+ A A-

Pétrole: seuls contre tous, les Émirats ébranlent l'Opep+

Petrole OPEPLondres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ n'ont pas réussi lundi à dépasser leurs différends et repartent fâchés contre les Emirats arabes unis, pointés du doigt comme responsables de leur désunion.
Longtemps resté dans l'ombre de Ryad, Abou Dhabi fait entendre depuis jeudi dernier une voix dissonante au sein d'un groupe qui avait pourtant un accord sur la table, conduisant le dernier sommet de l'OPEP+ dans une impasse.

Les Émirats arabes unis figurent au quatrième rang des vingt-trois producteurs de l'OPEP+, derrière la Russie et l'Arabie saoudite, deuxième et troisième producteurs mondiaux, et l'Irak.

Avec une offre de près de 2,74 millions de barils par jour prévue ce mois-ci, le pays représente un peu plus de 7% du total de l'OPEP+ soumis aux quotas, soit tout le monde sauf l'Iran, le Venezuela et la Libye.

Mais sa capacité maximale est autrement supérieure, avec un pic à plus de 3,8 millions de barils par jour en avril 2020, avant la coupe drastique du cartel.

C'est ce qui a cristallisé les tensions avec les autres membres du cartel, le groupe refusant à Abou Dhabi la prise en compte de cette référence pour le calcul de sa coupe après avril 2022.

Ce différend "semble aller au-delà de la politique pétrolière" a commenté Helima Croft, de RBC, qui y voit une volonté de "sortir de l'ombre de l'Arabie saoudite et tracer sa propre voie sur la scène internationale".

Le risque premier pour le cartel est de voir les Émirats arabes unis claquer la porte, après le Qatar en 2018 et l'Équateur en 2019, mais le divorce est loin d'être acté puisque "les discussions se poursuivent en coulisses", explique Bjarne Schieldrop, analyste de Seb.


Il est tout à fait nouveau que de plus petits acteurs comme les Émirats "montrent les muscles" au sein de l'OPEP+, observe de son côté Naeem Aslam, d'Avatrade.

L'alliance scellée en 2016 est en effet plus habituée aux prises de becs entre Ryad et Moscou, comme en mars 2020 lorsque les ministres russe et saoudien étaient partis dos à dos de Vienne, siège du cartel, déclenchant dans la foulée une courte mais intense guerre des prix qui avait fait plonger les cours du brut.

Ce signal d'indépendance rejoint des vues plus alarmistes. Ainsi pour Samuel Burman, de Capital Economics, les deux reports successifs du sommet jeudi et vendredi puis son annulation lundi font carrément planer le spectre de "l'effondrement de l'ensemble" de l'alliance.

Aucune nouvelle réunion de l'OPEP+ n'a depuis été annoncée.

Sans accord, le niveau de production du cartel au mois d'août, voire au-delà, est identique à celui du mois de juillet.

C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre le ministre saoudien et chef de file du cartel Abdelaziz ben Salmane sur Bloomberg TV dimanche et qui a propulsé mardi le cours du brut de référence aux États-Unis à un record depuis 2014 à presque 77 dollars le baril, car le marché s'attendait à voir le robinet d'or noir s'ouvrir au moins un peu.

"L'absence d'accord sur l'augmentation de la production en août et au-delà laisse le marché encore plus déficitaire qu'auparavant", explique de son côté Neil Wilson, de Markets.com, la demande allant en s'améliorant à mesure que les campagnes de vaccinations font leurs oeuvres.

Deux autres scénarios sont sur la table: un accord sur le fil des protagonistes aboutissant à une hausse de la production dès le mois d'août, et un pugilat où tout le monde pomperait à tort et à travers.

(c) AFP

Commenter Pétrole: seuls contre tous, les Émirats ébranlent l'Opep+



    Communauté prix du baril


    L'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP)

    -Voir toute l'actualité de l'OPEP

    mercredi 10 juillet 2024

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    dimanche 02 juin 2024

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les…

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de...

    dimanche 02 juin 2024

    Huit pays de l'Opep+ étendent leurs réductions de production…

    Vienne: Huit membres de l'alliance Opep+ vont prolonger leur réductions volontaires de production de pétrole pour quelques mois, avant de les supprimer...

    dimanche 02 juin 2024

    📅 Pétrole: à Ryad, l'Opep+ soucieuse de préserver son unité

    Vienne: Entre des ministres à Ryad et d'autres qui participeront à la réunion par vidéoconférence, l'Opep+ joue dimanche une partition inédite, avec...

    vendredi 24 mai 2024

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    mardi 14 mai 2024

    🛢️ Statu quo pour les prévisions de progression de la demand…

    Paris: La demande mondiale d'or noir ne devrait pas faiblir en dépit des incertitudes géopolitiques, indique mardi l'Opep dans son rapport mensuel...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite