Menu
A+ A A-

Le pétrole cale à cause du variant Delta

  • Cours du pétrole
cours du petroleLondres: Après avoir battu de nouveaux records en plus de deux ans et demi lundi pendant la séance asiatique, les cours du brut repartaient en arrière, pénalisés par la propagation du variant Delta et alors que se profile le sommet très attendu de l'OPEP+.
Vers 14H50 GMT (16H50 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août valait 75,44 dollars à Londres, en baisse de 0,97% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois perdait 0,90%, à 73,38 dollars.

Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. ont touché plus tôt dans la journée 76,60 dollars et 74,45 dollars, une première depuis le mois d'octobre 2018, avant de refluer.

En cause, "des prévisions de reprise de la demande de pétrole au cours de l'été peut-être un peu surestimées", estime Louise Dickson, analyste de Rystad.

Les investisseurs "se trouvent confrontés à un retour à la réalité cette semaine, alors que le variant Delta affecte l'Europe et qu'une poussée de contaminations en Asie du Sud-Est et en Australie provoque de nouveaux confinements", ajoute-t-elle.

Le marché attend par ailleurs le sommet des treize membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs dix alliés via l'accord OPEP+ prévu jeudi, au cours duquel le cartel doit statuer sur son niveau de production à compter du mois d'août, voire au-delà.


Neil Wilson, de Markets.com, table sur "une augmentation de la production d'un demi-million de barils par jour", un estimation largement partagée sur le marché.

Par ailleurs, "il semble peu probable que les États-Unis lèvent les sanctions contre l'Iran dans un avenir proche" ajoute-t-il.

La France a appelé lundi Téhéran à redonner "immédiatement" et "pleinement" l'accès de ses sites à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) alors qu'un compromis provisoire entre les deux parties a expiré le 24 juin.

Cette question s'inscrit dans le cadre plus large des pourparlers en cours pour tenter de sauver l'accord international sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015 mais torpillé en 2018 par le retrait des États-Unis.

Pour les investisseurs pétroliers, il s'agit de savoir si les sanctions qui empêchent actuellement l'Iran d'exporter sa production seront allégées, ce qui changerait drastiquement l'équilibre du marché de l'or noir et pourrait peser sur les cours.

(c) AFP

Commenter Le pétrole cale à cause du variant Delta


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 02 décembre 2022 à 12:50

    Le pétrole stable avant la réunion de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient vendredi, l'incertitude autour des conséquences de l'embargo européen imminent sur le pétrole russe et le plafonnement...

    vendredi 02 décembre 2022 à 08:40

    L'Opep+ dans l'incertitude, entre prix en berne et sanctions

    Londres: Nouvelle coupe des quotas de production ou statu quo? L'Opep+ se réunit dimanche dans un contexte délicat, marqué par la chute...

    jeudi 01 décembre 2022 à 21:15

    Le pétrole finit en ordre dispersé dans un climat d'incertit…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini sur une note contrastée jeudi, en proie au suspense qui entoure la décision...

    jeudi 01 décembre 2022 à 16:05

    Accord provisoire de l'UE pour plafonner le pétrole russe à …

    Bruxelles: Les membres de l'Union européenne, à l'exception de la Pologne, se sont provisoirement mis d'accord jeudi sur un plafonnement du prix...

    jeudi 01 décembre 2022 à 13:45

    L'UE cherche à plafonner le prix du pétrole russe à 60 dolla…

    Bruxelles: L'Union européenne a demandé à ses 27 États membres de soutenir un plafonnement du prix du baril de pétrole russe à...

    jeudi 01 décembre 2022 à 12:20

    Le pétrole en petite hausse avec les espoirs de réouverture …

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi, toujours encouragés par les espoirs d'allègement de la politique sanitaire chinoise, avant une réunion...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:29

    Le pétrole poursuit son ascension, possible contraction de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, toujours encouragés par la possibilité d'une réduction de production de...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:21

    Venezuela: Maduro plaide pour une levée complète des sanctio…

    Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a salué mercredi comme un pas dans la "bonne direction" l'autorisation donnée par les Etats-Unis au...

    mercredi 30 novembre 2022 à 17:32

    🛢️ USA: baisse massive des stocks de pétrole, les raffinerie…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont chuté brutalement la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite