Menu
A+ A A-

Shell promet d'accélérer sa transition énergétique après un revers en justice

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier Shell a promis mercredi d'accélérer sa stratégie climatique en réduisant davantage ses émissions carbone, à la suite d'une décision de justice défavorable aux Pays-Bas, mais sans toutefois dévoiler de mesures concrètes ni de calendrier précis.
Ce verdict, dont le groupe prévoit de faire appel, "ne signifie pas un changement mais plutôt une accélération de notre stratégie", écrit le directeur général Ben van Beurden dans un texte publié sur le site internet du groupe anglo-néerlandais.

"Désormais, nous allons chercher les moyens de réduire davantage encore nos émissions d'une manière réfléchie et rentable", complète le dirigeant.

Il précise que "cela signifiera probablement de prendre des mesures ambitieuses mais dosées dans les années à venir", sans donner aucun détail.

Fin mai, le tribunal de La Haye, saisi par des ONG, avait ordonné à Shell plus d'efforts pour abaisser ses "énormes" émissions de CO2, en lui demandant de les réduire de 45% en net d'ici fin 2030 par rapport à 2019.

Le groupe avait lui annoncé en février qu'il prévoyait de réduire - comparé à 2016 - son intensité carbone nette de 20% d'ici 2030, 45% d'ici 2035 et totalement (100%) d'ici 2050.

Shell avait annoncé alors qu'il s'attendait à faire appel, ce qu'a confirmé son patron mercredi.

"Deux semaines après, je suis toujours déçu" par la décision, souligne M. van Beurden, rappelant qu'elle s'applique "immédiatement" et ne sera pas pas suspendue pendant l'appel.


Mais pas question selon lui d'abandonner les hydrocarbures, pétrole et gaz, qui représentent l'écrasante majorité des profits du groupe, et doivent financer la transition énergétique.

"Pour une longue période, nous nous attendons à continuer à fournir de l'énergie sous forme de produits pétroliers et gaziers pour répondre à la demande des clients et pour maintenir la solidité financière de l'entreprise", écrit le dirigeant.

Il se justifie en expliquant que si Shell arrêtait de vendre de l'essence ou du diesel, "cela réduirait certainement les émissions", mais "la demande pour le carburant ne changerait pas".

"Les gens feraient le plein de leurs voitures ou des camions dans d'autres stations-service", selon lui.

Shell avait réussi à obtenir un soutien très majoritaire de ses actionnaires en mai en faveur de sa stratégie "verte" consistant à réduire sa dépendance au pétrole et au gaz et à devenir neutre en carbone d'ici 2050.

Mais une proposition dissidente par des défenseurs de l'environnement poussant Shell à en faire plus avait reçu un soutien important, de près de 21% des votes, signe de la pression accrue des actionnaires sur les groupes pétroliers.

(c) AFP

Commenter Shell promet d'accélérer sa transition énergétique après un revers en justice


    La Compagnie pétrolière Shell

    Le bénéfice trimestriel de Shell dopé par la flambée des cours

    jeudi 05 mai 2022

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice net part du groupe en hausse de 26% au premier trimestre, à 7,1 milliards de dollars (6,9 milliards de francs), grâce à la flambée des cours des hydrocarbures.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 juillet 2022 à 21:31

    Des arrêts de production et un long week-end aux USA font mo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont repartis à la hausse vendredi, soutenus par des interruptions de production en Libye et...

    vendredi 01 juillet 2022 à 13:42

    Le pétrole en hausse, dopé par les interruptions de producti…

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la hausse vendredi, soutenus par les interruptions de production en Libye et en Equateur, malgré...

    jeudi 30 juin 2022 à 23:33

    Le pétrole finit son premier mois en baisse depuis novembre

    New York: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, signant leur premier repli mensuel depuis novembre, sur un marché de...

    jeudi 30 juin 2022 à 15:53

    Plafonner le prix du pétrole russe entraînera un déficit sur…

    Moscou: Plafonner le prix du pétrole russe, comme l'envisagent les pays occidentaux pour punir l'offensive de Moscou en Ukraine, provoquerait un "déficit...

    jeudi 30 juin 2022 à 14:58

    L'Opep+ pompe plus mais pas assez pour freiner l'envolée des…

    Vienne: Les pays producteurs de pétrole de l'Opep+ ont reconduit jeudi leur objectif d'ouverture des vannes légèrement plus importante pour cet été...

    jeudi 30 juin 2022 à 06:40

    Sommée de pomper plus, l'Opep+ ne devrait cette fois pas sur…

    Vienne: Pomper plus, encore et toujours: après avoir accepté début juin d'ouvrir davantage les vannes sous la pression occidentale, les pays producteurs...

    mercredi 29 juin 2022 à 22:10

    Le pétrole baisse, essoufflement de la demande d'essence aux…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi sur un marché que le ralentissement de la consommation d'essence aux États-Unis...

    mercredi 29 juin 2022 à 17:22

    🛢️ USA: baisse marquée des stocks de pétrole, la consommatio…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont baissé nettement plus que prévu la semaine dernière...

    mercredi 29 juin 2022 à 15:46

    Pétrole: vers un retour en grâce de l'Iran et du Venezuela?

    Londres: La Russie mise au ban, deux membres de l'alliance des producteurs de pétrole Opep+ pourraient tirer leur épingle du jeu, estiment...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite