Logo

Total: résolution climat jugée insuffisante par des investisseurs

prix du petrole ParisParis: La société de gestion Meeschaert AM a annoncé jeudi qu'elle voterait contre la résolution climat présentée par la direction de Total lors de la prochaine Assemblée générale du groupe, rejoignant d'autres investisseurs qui la jugent pas suffisamment ambitieuse.
Le géant pétrolier et gazier, qui investit désormais dans l'éolien ou le solaire, tient son Assemblée générale annuelle vendredi 28 mai. Le conseil d'administration de Total présente cette année une résolution climat ("say on climate").

"Meeschaert AM votera contre la résolution 14 sur sa politique climatique à horizon 2030, tout en saluant les récents progrès présentés par l'entreprise", a expliqué la société de gestion dans un communiqué.

Selon elle, Total doit faire davantage. Elle réclame notamment "l'arrêt de l'exploration de nouveaux gisements pétroliers et gaziers, tel que demandé par l'AIE". L'Agence internationale de l'énergie (AIE) vient en effet de presser le monde d'oublier dès "maintenant" tout nouveau projet dans ce domaine.

Si Total a présenté "des engagements plus ambitieux sur la réduction de l'intensité carbone" ainsi que "des objectifs bien plus importants qui relèvent des investissements dans les énergies renouvelables", sur d'autres aspects, des progrès restent à faire, souligne auprès de l'AFP Aurélie Baudhuin, directrice de la recherche ISR chez Meeschaert AM.

Ainsi, s'agissant des produits énergétiques utilisés par ses clients (comme l'essence brûlée dans les voitures), sur un périmètre dit "scope 3", Total s'est engagé à ce que les émissions aient reculé dans le monde d'ici 2030 par rapport à 2015.

Or "il faut des objectifs de réduction qui soient chiffrés" - comme Total le fait pour l'Europe - "et qui permettent de préciser que l'entrepise est sur les rails par rapport à la neutralité carbone", selon Mme Baudhuin.

Meeschaert AM réclame également la possibilité d'un vote des actionnaires sur le plan de transition "au moins tous les trois ans".


"Nous trouvons que c'est important de créer cette récurrence" pour un sujet qui "est tellement évolutif" et requérant donc de pouvoir chaque année "s'exprimer sur les progrès réalisés".

"Un vote à un instant donné n'est pas suffisant au regard des enjeux actuels", juge-t-elle encore.

Total dit avoir pour ambition d'atteindre la neutralité carbone d'ici à 2050.

Mais des ONG de défense de l'environnement et certains investisseurs estiment que l'entreprise devrait se montrer plus précise dans ses objectifs et les moyens de les atteindre.

Le gestionnaire de fonds OFI Asset Management a aussi annoncé qu'il voterait contre la résolution de Total, affirmant la nécessité d'un "engagement à réduire la production d'énergies fossiles."

Le Crédit Mutuel a pour sa part choisi l'abstention, qui "vaut exigence pour la suite", avec en vue "la réduction de la production de pétrole et l'arrêt de l'activité d'exploration de nouveaux champs pétroliers".

L'an dernier, des investisseurs avaient proposé une résolution pour contraindre Total à des objectifs climatiques plus ambitieux. Combattue par la direction, elle avait été rejetée par les actionnaires mais avait tout de même engrangé 16,8% de votes favorables.

(c) AFP

Commenter Total: résolution climat jugée insuffisante par des investisseurs


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.