Menu
A+ A A-

D'ExxonMobil à Eni, les majors pétrolières prospèrent avec le rebond des cours

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil et Chevron aux Etats-Unis, Eni en Italie, ont tous annoncé vendredi avoir remonté la pente au premier trimestre, après des pertes abyssales en 2020, grâce à la remontée des prix du baril d'or noir.
Certains pays allégeant les restrictions liées à la pandémie et les campagnes de vaccination s'accélérant, l'activité économique reprend de la vigueur et dans son sillage, la demande en énergie.

Les cours du pétrole en profitent à plein: le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord a atteint en moyenne 61,1 dollars au cours du trimestre, contre 50,1 dollars un an auparavant et 44,2 dollars au quatrième trimestre de 2020.

Ce rebond remplit les poches des pétroliers: ExxonMobil a gagné 2,7 milliards de dollars entre janvier et mars, Chevron 1,38 milliard de dollars et Eni 856 millions d'euros.

La tendance était la même pour d'autres géants européens du pétrole qui ont diffusé leurs résultats ces derniers jours, avec de gros profits pour BP (4,7 milliards de dollars), Shell (5,7 milliards de dollars) ou encore Total (3,3 milliards de dollars).

Cette embellie est alimentée par la hausse des cours mais aussi par des réductions de coûts passant parfois par des licenciements massifs et par la baisse drastique des investissements.

Toutes ces entreprises "poussent probablement un gros soupir de soulagement face au revirement des prix sur le marché, sur lesquels elles n'ont pas vraiment de contrôle", a relevé Stewart Glickman, spécialiste du secteur pétrolier pour le cabinet CFRA.


Les cinq plus grandes compagnies privées du monde (BP, Chevron, ExxonMobil, Shell et Total) avaient cumulé des pertes nettes de 77 milliards de dollars l'an dernier.

"Pendant toute cette période, nous n'avons jamais perdu de vue les fondamentaux à long terme de notre activité", a souligné le PDG d'ExxonMobil Darren Woods lors d'une conférence téléphonique. "Nous savions que les économies se rétabliraient, que les populations et le niveau de vie continueraient de croître, ce qui entraînerait finalement la demande pour nos produits et une reprise du secteur."

Face aux investisseurs activistes


Eni a quand même fait part de prudence pour les mois à venir, estimant que "le rééquilibrage du marché mondial du pétrole et la reprise de la consommation de carburant en 2021 sont soumis à un risque continu lié à l'impact de la pandémie de Covid-19 sur un certain nombre de grandes économies mondiales".

Le bond des cours du pétrole et du gaz naturel a en tout cas permis à ExxonMobil et Chevron de compenser les difficultés dans le raffinage, l'activité consistant à transformer les produits brut en essence, diesel ou kérosène.

Les marges y "restent sous leur moyenne des 10 dernières années en raison d'une offre trop abondante et de niveaux de stocks élevés", a souligné ExxonMobil qui a perdu de l'argent dans cette activité au cours des quatre derniers trimestres.

Chevron aussi en pâtit, ses activités de raffinage lui ayant rapporté 5 millions de dollars au premier trimestre, contre 1,1 milliard sur la même période en 2020.

Les deux groupes américains ont également perdu de l'argent à cause de la vague de froid qui s'est abattu en février dans le sud des États-Unis. Elle a entravé l'extraction de pétrole et de gaz et l'activité des raffineries situées le long des côtes du Golfe du Mexique pendant plusieurs jours.

ExxonMobil et Chevron n'ont pas prévu pour l'instant de faire remonter fortement leurs dépenses d'investissement, "sans doute pour se donner le temps de réduire leur endettement", a avancé M. Glickman.

Les majors américaines restent aussi en retrait par rapport à leurs homologues européennes sur leurs investissements dans les énergies renouvelables.

"ExxonMobil dit en gros que pour lutter contre le changement climatique, ils préfèrent se concentrer sur des activités adjacentes à leur coeur de métier" comme la capture du carbone, a relevé M. Glickman.

"Sous la pression d'investisseurs activistes, ils essaient quand même d'expliquer un peu mieux ce qu'ils font aux marchés", a-t-il ajouté.

Lors de l'assemblée générale des actionnaires le mois prochain, le groupe fera notamment face à la société Engine N°1, qui milite pour que la major pétrolière envisage plus sérieusement les énergies alternatives et a obtenu le soutien des trois plus grands fonds de pension américains.

(c) AFP

Commenter D'ExxonMobil à Eni, les majors pétrolières prospèrent avec le rebond des cours


    La Compagnie pétrolière française Total

    Pour le PDG de Total, la baisse des investissements dans les énergies fos…

    mardi 14 juin 2022

    New York: La diminution de l'offre mondiale de pétrole et de gaz est en partie dû au fait que les sociétés ont écouté les appels des dirigeants politiques à moins investir dans les énergies fossiles, a déclaré mardi Patrick...


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Les États-Unis vont laisser Eni et Repsol expédier le pétrole vénézuélien…

    dimanche 05 juin 2022

    Washington: La compagnie pétrolière italienne Eni SpA et la société espagnole Repsol SA pourraient commencer à expédier du pétrole vénézuélien vers l'Europe dès le mois prochain pour remplacer le brut russe, ont déclaré cinq personnes au fait de la question...

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Pétrole: les turbulences du marché pourraient durer cinq ans (ExxonMobil)

    mardi 21 juin 2022

    Doha: Les turbulences sur le marché du pétrole devraient durer "trois à cinq ans" à cause du sous-investissement et de la pandémie de coronavirus, a estimé mardi le patron du géant américain des hydrocarbures ExxonMobil, lors d'un forum organisé au...

    La Compagnie pétrolière Shell

    Le bénéfice trimestriel de Shell dopé par la flambée des cours

    jeudi 05 mai 2022

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice net part du groupe en hausse de 26% au premier trimestre, à 7,1 milliards de dollars (6,9 milliards de francs), grâce à la flambée des cours des hydrocarbures.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    dimanche 15 mai 2022

    Saudi Aramco annonce un bénéfice net en hausse de 82% au 1T

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche un bond de 82% de son bénéfice au premier trimestre, porté par la flambée des cours...

    jeudi 05 mai 2022

    Le bénéfice trimestriel de Shell dopé par la flambée des cou…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice net part du groupe en hausse de 26% au premier trimestre...

    jeudi 31 mars 2022

    Chine: forte hausse des bénéfices des groupes pétroliers

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé en 2021 des bénéfices en forte hausse, galvanisés par la...

    dimanche 20 mars 2022

    Arabie: le bénéfice net annuel 2021 d'Aramco dépasse les niv…

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche une hausse de 124% de son bénéfice net en 2021 par rapport à 2020, dépassant les...

    lundi 28 février 2022

    Le géant mexicain Pemex réduit ses pertes en 2021

    Mexico: Le géant pétrolier public mexicain Pemex, qui traîne une dette de 109 milliards de dollars, a réduit ses pertes de 56%...

    vendredi 18 février 2022

    Eni: bénéfice net de 6,12 milliards d'euros en 2021

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a publié vendredi un bénéfice net de 6,12 milliards d'euros (6,41 milliards de francs suisse)...

    jeudi 17 février 2022

    Repsol est revenu dans le vert en 2021 grâce aux prix élevés…

    Madrid: Le groupe pétrolier Repsol a enregistré l'an dernier ses meilleurs résultats en dix ans grâce à la hausse des cours du...

    vendredi 11 février 2022

    🏢 Les géants du pétrole renouent avec les bénéfices... et le…

    Les "super majors" pétrolières ont enregistré des bénéfices stratosphériques en 2021, profitant à plein de la flambée des cours de l'or...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 28 juin 2022 à 12:14

    Le pétrole monte après de nouvelles restriction de l'approvi…

    Londres: Les prix du pétrole consolidaient leur hausse mardi, soutenus par de nouvelles de restrictions de l'approvisionnement en or noir venant de...

    mardi 28 juin 2022 à 11:42

    Le G7 convient d'étudier le plafonnement du prix du pétrole …

    Allemagne: Les dirigeants du G7 sont convenus d'étudier la possibilité de plafonner les prix des importations de pétrole et de gaz russes...

    lundi 27 juin 2022 à 22:08

    L'idée d'un ralentissement économique digérée, le pétrole re…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont confirmé leur inflexion à la hausse lundi, sur un marché désormais habitué à l'idée...

    lundi 27 juin 2022 à 20:45

    Pétrole: la France appelle à produire plus de 'manière excep…

    Château d'elmau: La France a appelé lundi les pays producteurs de pétrole à augmenter leur production de "manière exceptionnelle" et plaidé pour...

    lundi 27 juin 2022 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants baissent légèrement

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont baissé légèrement la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la...

    lundi 27 juin 2022 à 13:46

    La France plaide pour un retour de l'Iran et du Venezuela su…

    Schloss elmau: La France souhaite que l'Iran et le Venezuela, soumis à des sanctions internationales, puissent revenir sur les marchés pétroliers afin...

    lundi 27 juin 2022 à 12:24

    Le pétrole hésite pendant le sommet du G7

    Londres: Les prix du pétrole oscillaient entre gains et pertes, sans direction claire après l'annonce des pays du G7 réunis en sommet...

    dimanche 26 juin 2022 à 00:25

    Le G7 réfléchit aux moyens de plafonner les prix du pétrole …

    Schloss elmau: Les dirigeants des pays du G7 tiennent des discussions "très constructives" sur un éventuel plafonnement des prix du pétrole russe...

    vendredi 24 juin 2022 à 21:28

    Le pétrole se reprend, entre inquiétudes pour l'offre et cra…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en hausse vendredi après les baisses des derniers jours, tiraillés entre les inquiétudes...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 27 juin 2022 Les prix du pétrole WTI et Brent sont en passent de connaître une perte en juin, une première sur un mois depuis novembre.

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite