Menu
A+ A A-

Le pétrole commence la semaine par une avancée timide

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont entamé la semaine en petite hausse lundi, les investisseurs revenant à leur principal sujet d'attention: l'équilibre entre offre et demande d'or noir, mis à mal par l'évolution de la pandémie de Covid-19.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin a terminé à 63,28 dollars à Londres, en hausse de 0,52% ou 33 cents.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de mai a gagné 0,64% ou 38 cents, à 59,70 dollars.

Les cours du brut "continuent à se consolider dans l'attente de nouveaux éléments", fait remarquer Jeffrey Halley, analyste de Oanda.

Faute de développement majeur sur le front du pétrole, les investisseurs se recentrent sur l'équation entre offre et demande, avance Naeem Aslam, d'Avatrade.

"Les préoccupations qui entourent l'offre", amenée à croître notamment à mesure que le robinet d'or noir des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs alliés se rouvre, "seront probablement résolues par la hausse de la demande", veut-il croire.

Plusieurs pays européens dont la France vivent toujours avec des mesures de restrictions très fortes qui entravent la consommation de brut mais d'autres comme le Royaume-Uni semblent entrevoir le bout du tunnel.


Ainsi les commerces non essentiels comme les coiffeurs, les terrasses des pubs et les salles de gym ont par exemple rouvert lundi en Angleterre, confinée depuis janvier.

En Asie, "les +nouvelles vagues+ apportent leurs lots de risques" sur la consommation d'or noir, tempère Stephen Innes, d'Axi.

L'Inde a dépassé lundi le Brésil en tant que deuxième pays le plus touché par le Covid-19, en enregistrant un nouveau record de plus de 168.000 nouvelles contaminations par jour.

Le pays a enregistré plus de 873.000 contaminations ces sept derniers jours -- une augmentation de 70% par rapport à la semaine précédente, selon les données compilées par l'AFP.

Et une quarantaine de provinces thaïlandaises ont imposé des restrictions à l'entrée sur leur territoire et des mesures de quarantaine pour les visiteurs en provenance de Bangkok et d'autres villes de Thaïlande, redoutant une extension de l'épidémie à la veille des congés du Nouvel An.

(c) AFP

Commenter Le pétrole commence la semaine par une avancée timide



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite