Menu
A+ A A-

L'Ouganda, la Tanzanie, Total et CNOOC s'accordent pour la construction d'un oléoduc

PetroleKampal: L'Ouganda, la Tanzanie et les compagnies pétrolières française Total et chinoise CNOOC ont signé dimanche plusieurs accords ouvrant la voie à la construction de l'oléoduc qui transportera le futur brut ougandais vers un port tanzanien sur l'océan Indien, a-t-on appris de source officielle.
La découverte en 2006 de ces réserves avaient à l'époque suscité l'espoir, au sein des autorités ougandaises, de voir leur pays se transformer en Eldorado pétrolier.

Mais les projets d'exploitation du brut et de construction de l'oléoduc, intimement liés, se sont enferrés dans des disputes commerciales et fiscales entre les parties.

Les accords signés dimanche au palais présidentiel d'Entebbe près de Kampala, notamment par le président ougandais Yoweri Museveni et son homologue tanzanienne Samia Suluhu Hassan, doivent permettre de débloquer la construction de l'oléoduc.

Dans un communiqué final conjoint, les deux chefs d'Etat relèvent que "tous les problèmes en suspens liés au projet EACOP ont été résolus à l'amiable" et "qu'un pacte d'actionnariat a également été signé par toutes les parties prenantes le 11 avril 2021".

Ils se sont accordés en conséquence pour que "chaque Etat prenne toutes les mesures nécessaires pour la mise en oeuvre du projet EACOP" et, ayant également signé un accord de tarification, ont ajouté que "les compagnies (Total et CNOOC) peuvent désormais lancer le projet EACOP".

Sous les eaux et sur les rives du lac Albert, barrière naturelle de 160 km de long séparant l'Ouganda de la République démocratique du Congo (RDC), reposent l'équivalent de 6,5 milliards de barils de brut, dont environ 1,4 milliard récupérables dans l'état actuel des découvertes.

Les réserves de l'Ouganda peuvent durer entre 25 et 30 ans avec un pic de production estimé à 230.000 barils par jour.

L'EACOP est un oléoduc chauffé de 1.443 km de long (dont 296 km en Ouganda), qui permettra d'acheminer le pétrole ougandais jusqu'au port de Tanga en Tanzanie.

Le projet fait l'objet de vives critiques d'ONG qui s'inquiètent de ses conséquences pour l'environnement et pour les populations locales.

Plus de 250 ONG locales et internationales ont adressé le 1er mars un courrier aux grandes banques privées, les appelant à ne pas financer "le plus long oléoduc de pétrole brut chauffé au monde", aux "risques largement documentés" pour les personnes, l'eau, la nature et le climat.


(c) Afp

Commenter L'Ouganda, la Tanzanie, Total et CNOOC s'accordent pour la construction d'un oléoduc


    La Compagnie pétrolière française Total

    D'ExxonMobil à Eni, les majors pétrolières prospèrent avec le rebond des …

    vendredi 30 avril 2021

    New York: ExxonMobil et Chevron aux Etats-Unis, Eni en Italie, ont tous annoncé vendredi avoir remonté la pente au premier trimestre, après des pertes abyssales en 2020, grâce à la remontée des prix du baril d'or noir.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 07 mai 2021 à 13:17

    Le pétrole aborde la fin de semaine à l'équilibre

    Londres: Les cours du pétrole étaient stables vendredi mais en hausse sur la semaine, partagés entre une situation sanitaire désastreuse en Inde...

    jeudi 06 mai 2021 à 22:12

    Le pétrole en repli après un nouveau record de contamination…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi alors que la situation en Inde où le Covid-19 continue...

    jeudi 06 mai 2021 à 12:22

    Le pétrole plafonne après un nouveau record de contamination…

    Londres: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse jeudi au lendemain de données mitigées sur les stocks de brut aux...

    mercredi 05 mai 2021 à 21:33

    Le pétrole fait du surplace malgré la baisse des stocks amér…

    Cours de clôture: Les cours du brut ont renversé leur trajectoire mercredi, perdant du terrain à la mi-séance pour terminer proches de...

    mercredi 05 mai 2021 à 17:11

    🛢️USA: les stocks de pétrole reculent de 8 millions de baril…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont décru davantage que prévu, reculant de 8 millions de barils, signe...

    mercredi 05 mai 2021 à 12:25

    Le pétrole soutenu par les vaccins, les stocks attendus en b…

    Londres: Les cours du brut avançaient mercredi vers des prix plus vus depuis mars, les investisseurs misant sur l'avancée des campagnes de...

    mardi 04 mai 2021 à 21:55

    Le pétrole en hausse grâce à la levée de restrictions en Eur…

    Cours de clôture: Les prix du brut ont fini en hausse mardi, soutenus par la perspective du redémarrage de l'activité et des...

    mardi 04 mai 2021 à 12:51

    Le pétrole en hausse grâce à la levée de restrictions en Eur…

    Londres: Les prix du brut étaient en hausse mardi, soutenus par la perspective du redémarrage de l'activité et des voyages dans certains...

    mardi 04 mai 2021 à 09:37

    Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours …

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a profité, comme ses grands concurrents étrangers, du rebond des cours du pétrole à la faveur...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 3 mai 2021 Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont lundi est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, était stable (0,00%) à 66,76 dollars, à Londres. A New York, le baril américain de WTI pour juin prenait 0,36% à 63,81 dollars.

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite