Menu
A+ A A-

Le pétrole stable au lendemain des stocks américains

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont fait du surplace jeudi au lendemain d'une petite hausse, dans un marché s'interrogeant sur l'évolution de la pandémie de Covid-19 et la hausse surprise des stocks d'essence aux États-Unis la semaine passée.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin a fini à 63,20 dollars à Londres, grappillant 0,06% ou 4 cents.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de mai a reculé de 0,28% ou 17 cents, à 59,60 dollars.

Depuis ses derniers sommets atteints il y a tout juste un mois, "l'or noir a perdu son élan" constate Carlo Alberto De Casa, analyste d'Activtrades.

"Les investisseurs estiment que les cours du pétrole sont allés trop vite trop haut", renchérit Naeem Aslam, d'Avatrade et le marché reste "préoccupé par la nouvelle vague de la pandémie de Covid-19 qui affaiblit la reprise (économique) mondiale naissante et la demande de carburant", ajoute Avtar Sandu, de Phillip Futures.

Une troisième vague de Covid-19 frappe en effet plusieurs continents et apporte son lot de restrictions de déplacement des biens et des personnes qui freinent d'autant la consommation de brut.

Dans le même temps, le bilan humain continue de s'alourdir: la pandémie a fait plus de 2,89 millions de morts dans le monde, selon le dernier comptage établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi en milieu de journée.


Les investisseurs ont aussi continué de digérer jeudi les dernières données de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publiées la veille, indiquant que les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis avaient reculé pour la deuxième semaine consécutive, mais que celles d'essence avaient fortement augmenté.

La hausse des stocks d'essence, qui a déjoué les attentes des analystes, fait "craindre que l'augmentation des cas de Covid-19 ne nuise davantage aux perspectives de la demande", a continué M. Sandu.

Pour y faire face, les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés via l'accord OPEP+ tentent toujours d'adapter leur niveau d'offre, en n'augmentant que petit à petit leur production d'or noir.

Après leur dernier sommet ministériel jeudi dernier, le cartel a convenu de se retrouver dès la fin du mois, le 28 avril.

(c) AFP

Commenter Le pétrole stable au lendemain des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite