Logo

Shell: la vague de froid au Texas pourrait coûter 200 millions

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé mercredi que la vague de froid au Texas, qui a perturbé ses activités dans la région, aurait un impact financier qui pourrait atteindre jusqu'à 200 millions de dollars (186 millions de francs) au premier trimestre.
Le groupe précise par ailleurs que les résultats de sa division d'exploration et production d'hydrocarbures au premier trimestre seront "positifs et reflèteront l'environnement actuel du prix des matières premières".

Les cours pétroliers sont nettement remontés en début d'année comparé à il y a un an, quand ils avaient pâti de la progression de la pandémie de coronavirus et de dissensions au sein de l'OPEP+.

Dans son communiqué, Shell souligne que la vague de froid au Texas va notamment peser sur la production d'hydrocarbures à hauteur de 10.000 à 20.000 barils par jour d'équivalent pétrole.

Le groupe souligne par ailleurs que ses marges de raffinage ont progressé à 2,6 dollars par baril, en hausse comparé à 1,6 dollar au quatrième trimestre.

Les températures glaciales qui ont saisi le sud des États-Unis du 13 au 19 février ont fait plusieurs dizaines de morts. Elles ont aussi conduit à un pic de la demande en électricité qui a submergé le réseau en même temps qu'elles perturbaient le fonctionnement de plusieurs centrales fonctionnant au gaz naturel, à l'énergie éolienne ou au nucléaire, les empêchant de fournir de l'énergie.

(c) AFP

Commenter Shell: la vague de froid au Texas pourrait coûter 200 millions


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.