Menu
A+ A A-

Pétrole: prudence attendue à l'Opep+ face aux soubresauts du marché

OPEPLondres: Les pays producteurs de pétrole liés par l'accord Opep+, emmenés par l'Arabie saoudite et la Russie, se retrouvent jeudi à l'occasion d'un sommet ministériel pour entériner une probable prolongation de leurs coupes actuelles.
La réunion de l'alliance composée des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses dix alliés, la troisième de ce type cette année, doit se tenir par visioconférence et débuter à 12H00 GMT (14H00 à Paris et à Vienne, siège du cartel).

"Le groupe va de manière quasi certaine prolonger les réductions actuelles de production de pétrole en mai", estime Stephen Brennock, analyste de PVM, à l'unisson de nombre d'experts.

Le club des 23 producteurs pourrait même "aller plus loin et prolonger les restrictions de l'offre jusqu'en juin", a-t-il poursuivi, en laissant éventuellement une petite marge de manoeuvre à la Russie et au Kazakhstan qui sont actuellement les seuls à avoir le droit d'augmenter à la marge leur production.

L'alliance laisse chaque jour quelque 7 millions de barils sous terre. A cela vient s'ajouter 1 million sabré par Ryad, afin de ne pas inonder le marché avec un or noir qu'il ne peut absorber en raison des dégâts économiques de la pandémie de Covid-19.

Sans une telle action, les risques de saturation des capacités de stockage, limitées, et de chute des prix, convalescents aux alentours de 60 dollars le baril mais toujours fragiles, sont bien réels.

Après un début d'année sous de meilleurs auspices que la précédente, l'éclosion d'une troisième vague de contaminations en Europe et un virus qui se propage à grande vitesse sur des marchés porteurs pour la demande de brut comme l'Inde ont refroidi l'optimisme des producteurs et agité fortement les marchés du brut ces dernières semaines.


Dans son dernier rapport mi-mars, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a livré des estimations peu réjouissantes: après le choc sanitaire, la demande mondiale de pétrole devrait mettre deux ans à retrouver ses niveaux d'avant-crise, selon ses pronostics.

"Nous devons garder à l'esprit que l'environnement reste difficile, complexe et incertain", a souligné mercredi le secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo.

S'exprimant en introduction du désormais mensuel Comité de suivi de l'accord en vigueur de réduction de la production du groupe (JMMC), il a évoqué la récente volatilité des marchés qui "rappelle la fragilité des économies et de la demande de pétrole".

Dans le viseur du cartel: les risques posés par les nouveaux variants du coronavirus, le déploiement poussif des vaccins, de nouvelles mesures de confinement et le spectre de l'inflation.

"En temps normal, de telles déclarations feraient plonger les prix", a commenté Louise Dickson, de Rystad Energy, "mais elles fonctionnent aujourd'hui d'une manière inverse puisque le marché y voit le signe que l'OPEP+ n'augmentera pas sa production".

Malgré de fortes divergences d'opinions en son sein, l'OPEP+ a réussi depuis le printemps 2020 à garder le cap d'une politique de réouverture très progressive du robinet d'or noir basée sur la "prudence", un des termes favoris du ministre saoudien de l'Energie et chef de file de l'alliance, Abdelaziz ben Salmane.

(c) AFP

Commenter Pétrole: prudence attendue à l'Opep+ face aux soubresauts du marché


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 19 octobre 2021 à 21:19

    Le pétrole ne lâche rien, orienté par les spéculateurs

    Cours de clôture: Le cours du pétrole ont encore pris de la hauteur mardi, soutenus par les spéculateurs qui ont fait fi...

    mardi 19 octobre 2021 à 11:56

    Le pétrole avance malgré des données économiques en demi-tei…

    Londres: Les cours du pétrole retrouvaient mardi le chemin de la hausse, les investisseurs laissant de côté des données économiques décevantes chez...

    lundi 18 octobre 2021 à 22:03

    Après des records pluriannuels du Brent et du WTI, les prix …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont assagis lundi en clôture après avoir battu de nouveaux records pluriannuels en séance...

    lundi 18 octobre 2021 à 14:20

    ⛽️ Les prix de l'essence continuent de flamber, le prix du g…

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine passée tandis que le gazole battait encore son record historique...

    lundi 18 octobre 2021 à 12:06

    Le pétrole continue de grimper, records pluriannuels du Bren…

    Londres: Les cours du pétrole ont battu de nouveaux records pluriannuels lundi, dans un climat haussier fait de forte demande, notamment avec...

    lundi 18 octobre 2021 à 08:12

    Le gouvernement Français privilégie l'option d'un 'chèque ca…

    Paris: Le gouvernement privilégie la piste d'un "chèque carburants" pour aider les ménages les plus modestes à faire face à la hausse...

    vendredi 15 octobre 2021 à 22:13

    Le pétrole en lévitation, le WTI touche un plus haut de sept…

    Cours de clôture: Rien ne semble pouvoir arrêter, à court terme, l'envolée des cours du pétrole qui ont poursuivi leur progression vendredi...

    vendredi 15 octobre 2021 à 11:47

    Le pétrole bloqué en marche avant, nouveau plus haut en troi…

    Londres: Les cours du pétrole continuaient vendredi leur ascension à la faveur des perspectives radieuses pour la demande, portant le baril de...

    jeudi 14 octobre 2021 à 21:54

    Le pétrole passe outre la remontée des stocks US et reprend …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris leur escalade jeudi malgré une hausse beaucoup plus marquée que prévu des stocks...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 octobre 2021 Brent et WTI, les deux cours de référence de part et d'autre de l'Atlantique ont respectivement atteint lundi 86,04 dollars et 83,87 dollars, du jamais vu depuis octobre 2018 pour le premier et octobre 2014 pour le second.

    Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite