Logo

Le pétrole prudent, les investisseurs ont le sommet Opep+ en ligne de mire

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient en petite baisse lundi, pénalisés par les avancées dans le dégagement du canal de Suez et les risques qui pèsent toujours sur la demande d'or noir, tandis que le prochain sommet ministériel de l'Opep+ pointe à l'horizon.
Vers 09H45 GMT (11H45 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai valait 64,27 dollars à Londres, en recul de 0,46% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois lâchait 0,79%, à 60,49 dollars.

Les derniers développements sur le dégagement du porte-conteneurs géant Ever Given, qui obstrue le canal de Suez depuis bientôt une semaine, étaient de nature à lester les cours du brut.

Une issue positive semblait se dessiner lundi, l'Autorité du Canal (SCA) affirmant que le navire avait été remis à 80% dans la "bonne direction" et le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi se félicitant dans la foulée sur Twitter d'une opération de dégagement "réussie".

Il s'agit d'"une nouvelle positive pour la majorité des actifs financiers, mais pas pour le pétrole", a expliqué Carlo Alberto De Casa, analyste d'ActivTrades, "les investisseurs étant ainsi moins préoccupés par l'offre" et l'approvisionnement européen en or noir.

C'est pourquoi selon lui "le baril entame la semaine dans le rouge", avant un sommet ministériel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs dix alliés via l'accord OPEP+ jeudi qui concentre les attentions et dont le scénario est incertain pour nombre d'observateurs de marché.


Les membres du cartel et leurs alliés doivent décider de l'évolution de leurs coupes de production de pétrole à compter du mois de mai.

La fébrilité des marchés du brut est palpable depuis plusieurs séances. Vendredi, les cours avaient terminé en trombe, gagnant plus de 4% au terme d'une semaine en dents de scie.

"L'indécision du marché face aux inquiétudes concernant la demande, les problèmes logistiques autour du canal de Suez et la décision de production de l'OPEP+ plus tard dans la semaine maintiennent la volatilité du pétrole" ont résumé les analystes d'ING Warren Patterson et Wenyu Yao.

(c) AFP

Commenter Le pétrole prudent, les investisseurs ont le sommet Opep+ en ligne de mire

graphcomment>