Menu
A+ A A-

Le pétrole prudent, les investisseurs ont le sommet Opep+ en ligne de mire

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient en petite baisse lundi, pénalisés par les avancées dans le dégagement du canal de Suez et les risques qui pèsent toujours sur la demande d'or noir, tandis que le prochain sommet ministériel de l'Opep+ pointe à l'horizon.
Vers 09H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai valait 64,27 dollars à Londres, en recul de 0,46% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois lâchait 0,79%, à 60,49 dollars.

Les derniers développements sur le dégagement du porte-conteneurs géant Ever Given, qui obstrue le canal de Suez depuis bientôt une semaine, étaient de nature à lester les cours du brut.

Une issue positive semblait se dessiner lundi, l'Autorité du Canal (SCA) affirmant que le navire avait été remis à 80% dans la "bonne direction" et le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi se félicitant dans la foulée sur Twitter d'une opération de dégagement "réussie".

Il s'agit d'"une nouvelle positive pour la majorité des actifs financiers, mais pas pour le pétrole", a expliqué Carlo Alberto De Casa, analyste d'ActivTrades, "les investisseurs étant ainsi moins préoccupés par l'offre" et l'approvisionnement européen en or noir.

C'est pourquoi selon lui "le baril entame la semaine dans le rouge", avant un sommet ministériel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs dix alliés via l'accord OPEP+ jeudi qui concentre les attentions et dont le scénario est incertain pour nombre d'observateurs de marché.


Les membres du cartel et leurs alliés doivent décider de l'évolution de leurs coupes de production de pétrole à compter du mois de mai.

La fébrilité des marchés du brut est palpable depuis plusieurs séances. Vendredi, les cours avaient terminé en trombe, gagnant plus de 4% au terme d'une semaine en dents de scie.

"L'indécision du marché face aux inquiétudes concernant la demande, les problèmes logistiques autour du canal de Suez et la décision de production de l'OPEP+ plus tard dans la semaine maintiennent la volatilité du pétrole" ont résumé les analystes d'ING Warren Patterson et Wenyu Yao.

(c) AFP

Commenter Le pétrole prudent, les investisseurs ont le sommet Opep+ en ligne de mire



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite