Menu
A+ A A-

Le pétrole se stabilise après une semaine compliquée

  • Cours du pétrole
prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient proches de l'équilibre lundi, après une semaine de forte baisse, les investisseurs restant préoccupés par une reprise de la demande en Europe menacée par les reconfinements et les aléas des campagnes de vaccination.
Vers 10H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai valait 64,46 dollars à Londres, en baisse de 0,11% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour avril, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 0,39%, à 61,66 dollars.

Le même baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. mais pour livraison en mai, qui deviendra la référence à partir de mardi, perdait de son côté 0,10% à 61,38 dollars.

Les deux contrats ont perdu la semaine passée plus de 6%, une première cette année.

"Après avoir reculé la semaine dernière, les prix du pétrole continuent d'être sous pression", a souligné Michael Hewson, analyste de CMC Markets, "sous l'effet d'une réouverture économique plus lente en Europe qui pèse sur la demande" d'or noir.

L'Allemagne s'apprête par exemple lundi à prolonger, voire à durcir les restrictions face à la troisième vague de Covid en pleine expansion.


Et les déboires du vaccin AstraZeneca, rejeté par une bonne partie des Européens, compliquent sérieusement la donne au moment où l'accélération de la troisième vague de la pandémie de Covid-19, notamment en Europe, rend plus nécessaire que jamais d'accélérer les vaccinations.

Plusieurs analystes ont également noté le ralentissement de la demande d'or noir en Inde, à l'image de l'équipe du fournisseur de données Kpler.

"La demande indienne s'est à nouveau affaiblie en février, effaçant les récents signes de hausse", ont-ils souligné dans une note lundi, un indicateur également pointé par Eugen Weinberg, de Commerzbank.

Par ailleurs, le géant de l'énergie Saudi Aramco a annoncé dimanche une chute de 44,4% de son bénéfice net en 2020, plombé par la baisse des prix du pétrole brut accentuée par la pandémie de coronavirus, qui a lourdement pesé sur la demande mondiale.

Son PDG Amin Nasser a estimé que 2020 était "une des années les plus difficiles de l'histoire récente".

(c) AFP

Commenter Le pétrole se stabilise après une semaine compliquée


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 03 octobre 2022 à 18:28

    L'Opep+ se réunit sur fond de rumeurs de franches coupes

    Londres: L'Opep+, qui se réunit mercredi à Vienne, se prépare-t-elle à une réduction drastique de sa production de pétrole? A mesure que...

    lundi 03 octobre 2022 à 14:00

    ⛽️ Les prix des carburants repartent à la hausse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français sont repartis à la hausse la semaine passée, après 4 semaines de baisse. Le 1er septembre dernier, une nouvelle...

    lundi 03 octobre 2022 à 12:30

    Le pétrole en hausse avant l'Opep+ qui se réunit à Vienne

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en forte hausse, dopés par l'Opep+, qui se réunira mercredi en présentiel pour la...

    samedi 01 octobre 2022 à 13:11

    L'Opep+ se réunit à Vienne pour la première fois depuis mars…

    Vienne: L'Opep+ se réunira mercredi physiquement à Vienne, siège du cartel des producteurs de pétrole, "pour la première fois depuis mars 2020...

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite