Menu
A+ A A-

Le pétrole repasse 70 dollars après un tir sur des installations saoudiennes

prix du petrole Hong KongHong Kong: Les prix du pétrole ont poursuivi leur ascension lundi matin, le Brent dépassant brièvement 70 dollars le baril, dopé par des attaques contre les installations pétrolières d'Arabie saoudite et par les limitations volontaires de production de l'Opep+.
Malgré un léger repli en cours de séance lundi (-0,37% à 69,10 dollars pour le Brent, -0,27% à 65,91 dollars pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. américain), les deux références restaient à des niveaux plus vus depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le ministère saoudien de l'Energie, cité par l'agence officielle Spa, a annoncé dimanche soir qu'un drone avait frappé un port pétrolier alors qu'un missile balistique avait visé des installations du géant de l'énergie Aramco, dans l'est saoudien.

"L'un des parcs de réservoirs pétroliers du port de Ras Tanoura (est), un des plus grands ports pétroliers du monde, a été attaqué ce matin par un drone venant de la mer", a indiqué le ministère dans son communiqué, précisant que le drone avait été détruit.

"La possibilité de dégâts à Ras Tanoura est particulièrement inquiétante pour le marché" soulignent les analystes de Commerzbank: les plus grands terminaux et centres de stockage pétroliers y sont situés, selon eux.

Prudence de l'Opep

Mais "l'or noir était déjà proche des 70 dollars", remarquent-ils, profitant de la prudence de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses partenaires (Opep+), qui se sont réunis la semaine passée.

Alors que les analystes s'attendaient à des tensions entre l'Arabie saoudite et la Russie, c'est la prudence du premier qui a prévalu, la réunion n'ayant débouché jeudi que sur une ouverture modérée du robinet de brut à compter du mois prochain.


"Les Saoudiens sont très prudents sur la perspective d'une relance de la demande post-Covid 19", explique Stephen Brennock, analyste chez PVM.

"Les inquiétudes sur une potentielle destruction de la demande en raison de la hausse des prix, ou sur un déséquilibrage du marché avec une offre insuffisante, n'ont pas été écoutées", résument les analystes de JP Morgan.

Les prix du brut ont renoué avec leur niveau de début 2020, avant que la pandémie du coronavirus ne paralyse l'économie mondiale et ne fasse plonger les cours.

Inflation et guerre des producteurs

Depuis fin 2020, les marchés espèrent que les vaccinations vont permettre une relance rapide, notamment pour le secteur des transports, grand consommateur de pétrole.

Mais la hausse des prix du brut "pourrait faire plus de mal que de bien" à l'économie mondiale, prévient M. Brennock: "Cette dernière montée devrait alimenter la crainte des marchés sur un retour de l'inflation", prévient-il.

Par ailleurs, des prix aussi élevés pourraient inciter des producteurs américains à relancer de coûteuses exploitations de pétrole de schiste, commentent les analystes de JP Morgan.

"Avec un baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. au dessus de 60 dollars cette année, la production devrait grimper, cela veut dire que l'année prochaine sera marquée par une nouvelle guerre pour les parts de marché", prévoient-ils.



(c) Afp

Commenter Le pétrole repasse 70 dollars après un tir sur des installations saoudiennes



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2024 à 21:29

    Le pétrole en légère baisse, la prime de risque géopolitique…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant après...

    lundi 22 avril 2024 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence se stabilisaient la semaine passée alors que le diesel était en baisse. Pour sa part, la moyenne des cours...

    lundi 22 avril 2024 à 11:50

    Le pétrole se replie, la prime de risque géopolitique baisse

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en...

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite