Menu
A+ A A-

Pétrole: l'Opep+ tentée d'ouvrir les vannes avec le retour en grâce des prix

prix du petroleLondres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés se retrouvent cette semaine afin d'ajuster leurs coupes de production d'or noir, dans un contexte de reprise des cours salutaire pour les finances mais piège pour l'entente du groupe.
La réussite du deuxième sommet ministériel de l'année de l'OPEP+ prévu jeudi repose essentiellement sur la coordination des deux poids lourds, la Russie et l'Arabie saoudite, respectivement deuxième et troisième producteurs mondiaux derrière les États-Unis.

"Les priorités sont bien connues: la Russie veut revenir à une production normale le plus rapidement possible, tandis que l'Arabie saoudite veut profiter un peu plus longtemps de prix élevés", explique Bjarne Schieldrop, analyste de Seb.

Cette divergence a été largement gommée depuis près d'un an tant les cours étaient bas, une situation qui les a poussés à mettre en place une politique commune de sevrage qui s'est révélée efficace.

Mais le retour en grâce des prix à un niveau comparable à la période précédant la pandémie, soit autour de 65 dollars le baril pour les deux références européenne et américaine, a de quoi raviver les tensions.

Fracturation politique

Début janvier, lors du premier sommet de 2021, l'alliance des vingt-trois avait convenu après deux jours d'âpres négociations d'ouvrir petit à petit les vannes jusqu'en mars, usant ainsi avec doigté de son principal pouvoir: jouer du robinet d'or noir pour créer au besoin une "pénurie artificielle", comme le qualifie Stephen Innes, d'Axi, à même de soutenir les prix.

Au total, l'alliance avait convenu de laisser sous terre 7,125 millions de barils quotidiens en février puis 7,05 millions en mars, des coupes qui restent très importantes.


La Russie et le Kazakhstan avaient obtenu d'assurer seuls l'augmentation progressive de la production du groupe quand l'Arabie saoudite créait la surprise en réduisant la sienne d'un million de barils quotidiens supplémentaire.

Il est probable "que la hausse des prix du pétrole entraîne un relâchement plus rapide des coupes", avancent les analystes de Capital Economics, de même que la reprise de la demande d'or noir en Chine et dans le reste du monde à mesure que les campagnes de vaccinations font leur oeuvre et que le Covid-19 reflue.

Pommes de discorde

Pour pimenter encore davantage les échanges, les sujets de controverse ne manquent pas au sein de l'alliance.

Celui du respect des quotas par chacun des membres, gage de sérieux et de crédibilité de l'accord, revient régulièrement sur la table et ne manquera pas d'être abordé encore cette semaine.

L'effort de coupe est en effet si pénible pour les finances des vingt pays qui y sont soumis (l'Iran, le Venezuela et la Libye sont exemptés) que certains comme l'Irak ou le Nigeria cèdent à l'appel de la triche, au prix de remontrances du chef de file saoudien et de promesses de compensations, souvent différées.

Le retour sur le marché de la production de l'Iran en cas d'assouplissement des sanctions américaines, rendu plus probable depuis l'arrivée du démocrate Joe Biden à la Maison Blanche, plane aussi sur le fragile équilibre entre offre et demande que surveillent le cartel et ses alliés.

En préambule la veille, mercredi, le club de producteurs échangera par visioconférence au cours du désormais mensuel Comité de suivi de l'accord en vigueur de réduction de la production du groupe (JMMC).

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'Opep+ tentée d'ouvrir les vannes avec le retour en grâce des prix



    Communauté prix du baril


    L'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP)

    -Voir toute l'actualité de l'OPEP

    mardi 13 février 2024

    🛢️ L'OPEP maintient ses prévisions pour 2024

    Vienne: La demande mondiale de pétrole devrait connaître une croissance marquée en 2024, nourrie par les pays non-membres de l'OCDE, en premier...

    mercredi 17 janvier 2024

    🛢️ L'Opep s'attend à une croissance "robuste" de l…

    Paris: La demande de pétrole est partie pour connaître en 2025 une "croissance robuste", vers un nouveau record, selon des premières prévisions...

    jeudi 21 décembre 2023

    🔎 Retrait de l'Angola: l'Opep+, un cartel pétrolier en perte…

    Londres: La décision de l'Angola de se retirer de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) porte un nouveau coup dur à...

    jeudi 21 décembre 2023

    🇦🇴 L'Angola se retire de l'Opep, désaccord avec les quotas p…

    Luanda: L'Angola a décidé de se retirer de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), sur fond de désaccord sur les quotas...

    mercredi 13 décembre 2023

    🛢️ L'Opep prévoit un nouveau record de la demande de pétrole…

    Paris: La demande de pétrole connaîtra en 2024 une croissance "saine" vers un nouveau record, a estimé l'Opep dans son rapport mensuel...

    mardi 12 décembre 2023

    🌍 Au dernier jour de la COP28, bras de fer sur les énergies …

    Dubaï (Emirats arabes unis): La centaine de pays en faveur d'une sortie des énergies fossiles, dont ceux de l'Union européenne et de...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 31 janvier 2024

    Pétrole: le Qatar octroie 6 milliards de dollars de contrats

    Doha: La compagnie nationale du Qatar, QatarEnergy, a annoncé mercredi avoir octroyé des contrats d'une valeur de plus 6 milliards de dollars...

    mardi 30 janvier 2024

    🇸🇦 L'Arabie saoudite revient sur son projet d'augmenter sa c…

    Ryad: L'Arabie saoudite a demandé à sa compagnie nationale Aramco de maintenir sa capacité de production de pétrole à 12 millions de...

    dimanche 21 janvier 2024

    Libye: reprise de la production pétrolière sur un site majeu…

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a annoncé dimanche la reprise de la production pétrolière sur l'un des plus...

    jeudi 18 janvier 2024

    🛢️ L'offre de pétrole attendue à son plus haut en 2024, selo…

    Paris: L'offre mondiale de pétrole devrait en 2024 atteindre un niveau record, sauf perturbations majeures au Moyen-Orient, tandis qu'un ralentissement de la...

    jeudi 07 décembre 2023

    🛢️ La Russie et l'Arabie Saoudite exhortent l'Opep+ à se joi…

    Moscou: Le président russe Vladimir Poutine et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman ont appelé jeudi tous les membres de l'Opep+...

    jeudi 30 novembre 2023

    L'Opep+ sabre la production face à la chute des prix du pétr…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, plusieurs pays de l'Opep+ ont annoncé jeudi sabrer davantage leur production de pétrole en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    lundi 19 février 2024 à 17:35

    Les prix du pétrole remontent, le risque géopolitique repren…

    Londres: Les prix du pétrole se rehaussaient quelque peu lundi, la poursuite des tensions géopolitiques au Moyen-Orient et notamment les attaques dans...

    lundi 19 février 2024 à 12:47

    Les prix du pétrole reculent, inquiétudes sur la demande

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, toujours plombés par des inquiétudes sur la demande mondiale pétrolière, malgré la poursuite des tensions...

    vendredi 16 février 2024 à 21:05

    Le pétrole reste en hausse, un oeil inquiet sur la Russie

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont restés dans le vert, vendredi, sur un marché toujours sensible aux développements géopolitiques et...

    vendredi 16 février 2024 à 11:10

    Le pétrole flanche avec les estimations de croissance de la …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi, lestés par des estimations de ralentissement de la croissance de la demande mondiale dans le...

    vendredi 16 février 2024 à 11:00

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    vendredi 16 février 2024 à 09:00

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    jeudi 15 février 2024 à 21:05

    Le pétrole rebondit, la géopolitique l'emporte sur les fonda…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur, jeudi, orientés par la détérioration de la situation au Moyen-Orient...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite