Menu
A+ A A-

Le pétrole en repli au lendemain de nouveaux records en plus d'un an

cours de cloture du petroleNew York: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, après avoir atteint la veille des plus hauts depuis janvier 2020, le marché tournant son regard vers la rencontre des membres de l'Opep+ la semaine prochaine alors que le dollar s'est renforcé.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c'est le dernier jour de cotation, a perdu 1,12% ou 75 cents à Londres par rapport à la clôture de jeudi, à 66,13 dollars.

Le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois a lâché dans le même temps 3,19% ou 2,03 dollars à 61,50 dollars.

Les cours de l'or noir ont battu en retraite "en partie à cause du renforcement du dollar, mais surtout parce que ce marché était vraiment allé trop loin, nous avions besoin d'un repli", a estimé Robert Yawger de Mizuho USA.

Jeudi en effet, les deux contrats de référence avaient touché des niveaux plus vus depuis le 8 janvier 2020, à respectivement 67,70 dollars et 63,81 dollars le baril.

Sur la semaine, malgré le recul de vendredi, les prix du brut s'apprécient de plus de 5% pour le Brent et de presque 4% pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie..

Les investisseurs ont aussi digéré vendredi le rapport hebdomadaire sur les stocks de brut américains, qui se sont avérés plus hauts que prévus malgré des arrêts de production dus à la vague de froid.

Pour Robert Yawger, cela montre que le manque d'offre attendu par les analystes "ne s'est pas matérialisé".


Les marchés se sont aussi positionnés en amont de la réunion des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés de l'Opep+ prévue mercredi et jeudi prochains.

"L'évolution future des prix sur le marché pétrolier dépendra non seulement de l'évolution de la demande, mais aussi, dans une large mesure, des décisions que prendront l'Opep et ses alliés", a indiqué Eugen Weinberg, de Commerzbank.

"On pourrait très bien se retrouver théoriquement la semaine prochaine avec la perspective en avril d'une production supplémentaire allant jusqu'à 1,5 million de baril par jour", explique Robert Yawger.

Mais il ne pense pas "que l'Arabie saoudite puisse s'offrir cela". "Avril est un mauvais mois pour gonfler l'offre de brut, personne ne roule ni ne voyage, il va faire plus doux et on se chauffe moins", ajoute l'expert de Mizuho USA.

"On s'attend toutefois à un plan graduel de l'augmentation de la production" de la part de certains membres de l'Opep+, "et personne ne veut tenir des positions longues dans ces conditions", conclut-il.


(c) Afp

Commenter Le pétrole en repli au lendemain de nouveaux records en plus d'un an



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite