Menu
A+ A A-

Le pétrole fait une pause, en attendant l'Opep+

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Après une marche en avant alimentée par un optimisme sur la reprise économique mondiale et la perturbation de la production au Texas, les cours du pétrole ont fait une pause jeudi, les marchés voulant avoir davantage d'indications sur les intentions de l'Opep+.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril a cédé 0,24% par rapport à la clôture de mercredi, pour finir à 66,88 dollars à Londres.

Le recul a été plus important pour le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois, qui a monté de 0,49% à 63,53 dollars à New York.

Les deux contrats ont toutefois beaucoup hésité en séance, alternant entre hausse et baisse: à un moment donné, ils ont monté pour atteindre des niveaux plus vus depuis le 8 janvier dernier, à respectivement 67,70 dollars et 63,73 dollars le baril.

"Après un démarrage fort en début de semaine, les cours du brut font une pause", a résumé Robbie Fraser, chez Schneider Electric, ajoutant que les regards des investisseurs étaient désormais tournés vers l'OPEP+, qui essaie de déterminer si elle continue ou pas de brider les exportations d'or noir.

"L'Arabie saoudite semble vouloir mettre fin à sa décision unilatérale d'enlever du marché 1 million de barils de pétrole par jour, mais des incertitudes demeurent sur la façon dont l'organisation (OPEP+) en tant que telle va s'y prendre pour remettre la production à des niveaux pré-pandémiques", a encore dit Robbie Fraser.

"Tout le monde attend maintenant" la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs alliés de l'OPEP+ qui se tiendra la semaine prochaine, le 4 mars, souscrit Neil Wilson, de Markets.com.


Cette grand-messe pourrait déboucher, selon l'expert, sur un "assouplissement des contraintes d'offre" auquel le cartel s'astreint.

Avant le changement de cap de jeudi, les cours de l'or noir étaient en phase ascendante. Une poussée nourrie par le déploiement des campagnes de vaccination et la variété prochaine des vaccins contre le Covid-19, des informations de nature à accélérer la réouverture des économies.

La vague de froid ayant affecté l'Etat américain du Texas aux États-Unis, gros producteur d'hydrocarbures, a aussi contribué à tirer les prix car elle a causé la paralysie des infrastructures pétrolières et d'électricité.

(c) AFP

Commenter Le pétrole fait une pause, en attendant l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite