Menu
A+ A A-

Le pétrolier Shell voit la demande en GNL doubler d'ici 2040

Pétrolière ShellLondres: La demande mondiale de gaz naturel liquéfié (GNL) devrait quasi doubler pour atteindre 700 millions de tonnes d'ici 2040, tirée par l'Asie et le transport dit lourd, notamment de marchandises, prévoit le géant des hydrocarbures Shell.
Le continent asiatique, de loin premier importateur de GNL et qui remplace progressivement le charbon par le gaz, est attendu par Shell comme moteur principal de la demande pour les deux décennies à venir, selon des prévisions publiées jeudi.

Le secteur des transports devrait également sortir du lot, notamment les véhicules lourds moins adaptés à l'électrique: bus, camions, mais surtout navires, dont la propulsion au GNL peut substituer celle au fioul.

La major anglo-néerlandaise voit par ailleurs dans le gaz une "énergie décisive dans la transition énergétique", selon le responsable des nouvelles énergies et du gaz Maarten Wetselaar amené à commenter l'étude lors d'une visioconférence.

Ce sujet est controversé: le gaz naturel est une énergie fossile qui émet du CO2 à la combustion, mais 30% de moins que le pétrole et moitié moins que le charbon.

Il s'avère dont moins néfaste pour la qualité de l'air, mais l'industrie gazière est aussi responsable, dès l'extraction, d'importantes fuites de méthane, un gaz à effet de serre à l'effet trente fois plus réchauffant que le CO2.

Shell a opéré ces dernières années un virage vers la production de gaz naturel après le rachat en 2016 du britannique BG Group pour 47 milliards de livres (62 milliards d'euros de l'époque), en se détournant par ailleurs des exploitations pétrolières et gazières matures.


La "major" pétrolière et gazière a présenté début février sa stratégie de transition énergétique pour parvenir à son objectif de neutralité carbone en 2050, tablant sur l'investissement dans les nouvelles énergies, le captage et stockage de CO2 ou la compensation d'émissions, mais les ONG écologistes ont qualifié le plan de "grotesque".

Le groupe est notamment engagé aux côtés de quatre européens, le français Engie, les allemands Uniper et Wintershall et l'autrichien OMV, ainsi que le géant russe Gazprom, dans le projet controversé du gazoduc sous-marin Nord Stream 2, dont les travaux ont repris en décembre dernier après avoir été suspendus pendant près d'un an en raison de sanctions américaines.

(c) AFP

Commenter Le pétrolier Shell voit la demande en GNL doubler d'ici 2040



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell: le bénéfice chute, les actionnaires font pression sur l'environnem…

    jeudi 02 mai 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice trimestriel en nette baisse sur un an à cause d'une diminution des recettes d'exploration et production, tandis que des investisseurs activistes font pression sur ses engagements climatiques avant l'AG.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite