Menu
A+ A A-

BP veut utiliser les profits des hydrocarbures pour sa transition énergétique

BPLondres: Le géant pétrolier britannique BP, qui vise la neutralité carbone à horizon 2050, voit dans les hydrocarbures une source de profits permettant d'accompagner son passage à un profil plus "vert", a expliqué son directeur général mercredi lors d'une conférence de l'industrie du pétrole.
"Le pétrole et le gaz sont au coeur de notre stratégie", a rappelé Bernard Looney lors d'une intervention à l'occasion de l'International Petroleum Week, car "ils alimentent notre transformation".

"L'argent généré par les hydrocarbures nous permet de nous transformer en une entreprise moins émettrice de carbone", a-t-il continué, rappelant que le pétrole et le gaz seront toujours indispensables à l'économie mondiale "pour les décennies à venir".

Mardi, le rival français de BP, Total, avait dit ne pas anticiper de baisse de la demande d'hydrocarbures avant 2030, lors de la même conférence, précisant qu'il entendait accompagner cette demande en augmentant sa production sur la période.

L'an dernier, BP a annoncé qu'il visait la neutralité carbone à l'horizon 2050 et a estimé que l'acquisition d'actifs d'énergie renouvelable faisait partie "du coeur de sa stratégie, qui prévoit de décupler les investissements du groupe dans les énergies à faibles émissions de CO2 pour atteindre environ 5 milliards de dollars par an".

C'est dans cette logique qu'il s'est par exemple positionné au début du mois, avec son partenaire allemand EnBW, comme candidat pour l'acquisition de deux baux d'exploitation de champs d'éoliennes en mer d'Irlande.

Le groupe va aussi se lancer sur le marché de l'éolien en mer via un partenariat avec le norvégien Equinor aux États-Unis.


"Les transitions sont difficiles, mais il y a plus de risques à ne pas changer qu'à changer", a souligné Bernard Looney dans son intervention mercredi.

BP sort tout juste d'une année noire : en 2020, le groupe britannique a enregistré une perte nette abyssale de 20,3 milliards de dollars - après un bénéfice net de 4 milliards de dollars l'année précédente - à cause d'un effondrement de la consommation et des cours du pétrole engendré par la crise sanitaire.

Pandémie oblige, l'International Petroleum Week se tient cette année par visioconférence et non à Londres comme jusqu'à l'an dernier.

(c) AFP

Commenter BP veut utiliser les profits des hydrocarbures pour sa transition énergétique


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP annonce à son tour l'envolée de ses bénéfices trimestriels

    mardi 02 août 2022

    Londres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, qui ont engrangé au deuxième trimestre d'énormes bénéfices gonflés par la flambée des hydrocarbures, le géant britannique BP a annoncé mardi avoir multiplié par trois ses profits pour la période.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 26 septembre 2022 à 21:31

    Nouvelle baisse du pétrole, le WTI au plus bas depuis début …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli lundi, pris dans la tourmente qui frappe l'ensemble des marchés, désormais...

    lundi 26 septembre 2022 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser

    Paris: Les prix des carburants Français continuaient de baisser la semaine passée, en particulier le diesel. Cette chute s'explique principalement par la réduction mise en...

    lundi 26 septembre 2022 à 12:17

    Le pétrole baisse, les craintes de récession de plus en plus…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient lundi leur déclin de la semaine passée à cause de perspectives économiques de plus en plus...

    vendredi 23 septembre 2022 à 21:42

    Le pétrole WTI clôture sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété américaine de pétrole de référence, a clôturé vendredi sous 80 dollars...

    vendredi 23 septembre 2022 à 16:00

    🇩🇪 Les importations allemandes de pétrole ont augmenté de 13…

    Berlin: Le volume des importations allemandes de pétrole brut a augmenté de 13,5 % au cours des sept premiers mois de 2022...

    vendredi 23 septembre 2022 à 15:20

    Le pétrole dévisse avec les craintes de récession, le WTI so…

    Londres: Les cours du pétrole brut dévissaient vendredi, le WTI coté à New York plongeant sous 80 dollars le baril pour la...

    vendredi 23 septembre 2022 à 12:21

    Le pétrole flanche après les décisions des banques centrales

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain vendredi, après une salve de hausses des taux de plusieurs banques centrales à travers...

    jeudi 22 septembre 2022 à 22:01

    Le pétrole en petite hausse, le risque de récession compense…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite hausse jeudi, dans un marché qui ne réagit que faiblement à...

    jeudi 22 septembre 2022 à 15:50

    Ne pas investir dans le pétrole et le gaz serait "le ch…

    New York: Couper les investissements dans les combustibles fossiles serait le chemin de l'enfer pour les États-Unis. C'est ce qu'a déclaré le...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite