Menu
A+ A A-

BP veut utiliser les profits des hydrocarbures pour sa transition énergétique

BPLondres: Le géant pétrolier britannique BP, qui vise la neutralité carbone à horizon 2050, voit dans les hydrocarbures une source de profits permettant d'accompagner son passage à un profil plus "vert", a expliqué son directeur général mercredi lors d'une conférence de l'industrie du pétrole.
"Le pétrole et le gaz sont au coeur de notre stratégie", a rappelé Bernard Looney lors d'une intervention à l'occasion de l'International Petroleum Week, car "ils alimentent notre transformation".

"L'argent généré par les hydrocarbures nous permet de nous transformer en une entreprise moins émettrice de carbone", a-t-il continué, rappelant que le pétrole et le gaz seront toujours indispensables à l'économie mondiale "pour les décennies à venir".

Mardi, le rival français de BP, Total, avait dit ne pas anticiper de baisse de la demande d'hydrocarbures avant 2030, lors de la même conférence, précisant qu'il entendait accompagner cette demande en augmentant sa production sur la période.

L'an dernier, BP a annoncé qu'il visait la neutralité carbone à l'horizon 2050 et a estimé que l'acquisition d'actifs d'énergie renouvelable faisait partie "du coeur de sa stratégie, qui prévoit de décupler les investissements du groupe dans les énergies à faibles émissions de CO2 pour atteindre environ 5 milliards de dollars par an".

C'est dans cette logique qu'il s'est par exemple positionné au début du mois, avec son partenaire allemand EnBW, comme candidat pour l'acquisition de deux baux d'exploitation de champs d'éoliennes en mer d'Irlande.

Le groupe va aussi se lancer sur le marché de l'éolien en mer via un partenariat avec le norvégien Equinor aux États-Unis.


"Les transitions sont difficiles, mais il y a plus de risques à ne pas changer qu'à changer", a souligné Bernard Looney dans son intervention mercredi.

BP sort tout juste d'une année noire : en 2020, le groupe britannique a enregistré une perte nette abyssale de 20,3 milliards de dollars - après un bénéfice net de 4 milliards de dollars l'année précédente - à cause d'un effondrement de la consommation et des cours du pétrole engendré par la crise sanitaire.

Pandémie oblige, l'International Petroleum Week se tient cette année par visioconférence et non à Londres comme jusqu'à l'an dernier.

(c) AFP

Commenter BP veut utiliser les profits des hydrocarbures pour sa transition énergétique



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimestre

    mardi 07 mai 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz en repli qui ont pesé sur les ventes, et d'un effet de comparaison défavorable.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière BP

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite