Menu
A+ A A-

Vallourec: la chute du secteur pétrole et gaz a creusé la perte en 2020

prix du petrole ParisParis: Le fabricant de tubes sans soudure Vallourec a accusé une perte nette de 1,2 milliard d'euros en 2020, creusée par de lourdes dépréciations liées à la chute d'activité dans le secteur pétrole et gaz, a-t-il annoncé mercredi.
Le groupe, qui avait enregistré une perte nette de 338 millions d'euros en 2019, a toutefois presque pu maintenir sa marge grâce à des économies et des réductions de coûts.

En 2020, le groupe a passé 850 millions d'euros de dépréciations d'actifs, principalement aux deuxième et quatrième trimestres, en relation notamment avec la baisse des activités en Amérique du Nord.

S'y ajoutent des charges de restructuration de 116 millions d'euros, principalement en France et en Allemagne, ainsi qu'en Amérique du Nord et au Brésil.

Le groupe avait annoncé en novembre la suppression de plus d'un millier de postes dans le monde, dont 350 en France.

La chute d'activité dans le pôle Pétrole et Gaz, qui pèse pour deux tiers, s'est traduite par un repli d'environ 22% du chiffre d'affaires du groupe, à 3,2 milliards d'euros.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda), indicateur de référence pour Vallourec, a baissé d'environ 26% à 258 millions d'euros, tandis que la marge d'Ebitda a résisté à 8% du chiffre d'affaires (contre 8,3% en 2019).


"Le groupe a démontré sa capacité à s'adapter", a commenté le président du directoire Edouard Guinotte, cité dans un communiqué.

Vallourec a souligné les économies de coûts réalisées en 2020, à hauteur de 165 millions d'euros, nettement au-dessus de l'objectif de 130 millions.

Mais 2021 va se dérouler dans "un environnement économique très complexe et volatil", a observé M. Guinotte lors d'une conférence téléphonique.

Vallourec ne prévoit pas cette année d'amélioration majeure, tablant sur une activité pétrolière et gazière encore "globalement faible".

L'activité de forage devrait "progressivement redémarrer" en Amérique du Nord, mais les conditions de marché resteront difficiles dans les régions Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie, où une reprise n'est pas attendue avant 2022.

Les réductions de coûts et la gestion serrée de la trésorerie resteront à l'ordre du jour: le groupe vise des économies de 400 millions sur la période 2021-2025.

Vallourec vise un Ebitda compris entre 250 et 300 millions d'euros en 2021. Le flux de trésorerie disponible devrait rester négatif de 300 à 380 millions d'euros, après -111 millions en 2020.

Après la restructuration de la dette annoncée début février, M. Guinotte a précisé que 92% des créanciers avaient apporté leur appui au processus qui fera des fonds Apollo et SVPGlobal les premiers actionnaires du groupe.

L'assemblée générale du 20 avril devra entériner la restructuration, qui pourrait être finalisée à la fin du premier semestre.

(c) AFP

Commenter Vallourec: la chute du secteur pétrole et gaz a creusé la perte en 2020


    Le pétrole en France

    lundi 05 décembre 2022

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants Français ont continué de baisser légèrement la semaine passée. La moyenne du cours du pétrole Brent daté sur la semaine s'établissait à 84,4...

    lundi 28 novembre 2022

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Paris: Les prix des carburants en France étaient légèrement en baisse la semaine passée. Concernant la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la semaine...

    lundi 14 novembre 2022

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse …

    Paris: Les prix des carburants Français se sont stabilisés la semaine passée, seul le diesel a baissé significativement. Concernant la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 06 décembre 2022 à 21:55

    Le pétrole WTI au plus bas de l'année, risques pour la deman…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 21:17

    Pétrole: le WTI finit à son plus bas niveau de l'année en cl…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 18:11

    Le pétrole Brent passe sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le pétrole Brent a brièvement glissé mardi sous la barre symbolique des 80 dollars le baril, lesté par une potentielle salve...

    mardi 06 décembre 2022 à 12:05

    Le pétrole recule à cause de possibles nouvelles hausses des…

    Londres: Les prix du pétrole étaient lestés mardi par la possibilité d'une nouvelle salve de hausse de taux des différentes grandes banques...

    mardi 06 décembre 2022 à 11:55

    La réponse de la Russie au plafonnement du prix du pétrole p…

    Moscou: Le mécanisme mis en place par la Russie pour interdire les ventes de pétrole soumises à un plafonnement de prix imposé...

    lundi 05 décembre 2022 à 21:39

    La crainte de la Fed lamine le pétrole, malgré embargo et pl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont joué aux montagnes russes lundi, la peur d'un nouveau durcissement de la politique monétaire...

    lundi 05 décembre 2022 à 19:00

    La Russie vendra son pétrole au Pakistan à prix réduit

    Moscou: La Russie a accepté de fournir du pétrole brut, du diesel et de l'essence au Pakistan à des prix réduits, a...

    lundi 05 décembre 2022 à 16:20

    Prix d’énergie : manne de Chine

    Paris: Le baril de pétrole, vous le savez peut-être, a chuté à près de 80 $ au prix du Brent fin novembre...

    lundi 05 décembre 2022 à 15:15

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants Français ont continué de baisser légèrement la semaine passée. La moyenne du cours du pétrole Brent daté sur la semaine s'établissait à 84,4...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 5 décembre 2022 Le plafonnement du prix du brut russe est entré en vigueur ce jour, couplé à l'embargo Européen sur le pétrole russe acheminé par voie maritime qui supprimera les deux tiers de ses achats de brut.

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite