Menu
A+ A A-

Vallourec: la chute du secteur pétrole et gaz a creusé la perte en 2020

prix du petrole ParisParis: Le fabricant de tubes sans soudure Vallourec a accusé une perte nette de 1,2 milliard d'euros en 2020, creusée par de lourdes dépréciations liées à la chute d'activité dans le secteur pétrole et gaz, a-t-il annoncé mercredi.
Le groupe, qui avait enregistré une perte nette de 338 millions d'euros en 2019, a toutefois presque pu maintenir sa marge grâce à des économies et des réductions de coûts.

En 2020, le groupe a passé 850 millions d'euros de dépréciations d'actifs, principalement aux deuxième et quatrième trimestres, en relation notamment avec la baisse des activités en Amérique du Nord.

S'y ajoutent des charges de restructuration de 116 millions d'euros, principalement en France et en Allemagne, ainsi qu'en Amérique du Nord et au Brésil.

Le groupe avait annoncé en novembre la suppression de plus d'un millier de postes dans le monde, dont 350 en France.

La chute d'activité dans le pôle Pétrole et Gaz, qui pèse pour deux tiers, s'est traduite par un repli d'environ 22% du chiffre d'affaires du groupe, à 3,2 milliards d'euros.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda), indicateur de référence pour Vallourec, a baissé d'environ 26% à 258 millions d'euros, tandis que la marge d'Ebitda a résisté à 8% du chiffre d'affaires (contre 8,3% en 2019).


"Le groupe a démontré sa capacité à s'adapter", a commenté le président du directoire Edouard Guinotte, cité dans un communiqué.

Vallourec a souligné les économies de coûts réalisées en 2020, à hauteur de 165 millions d'euros, nettement au-dessus de l'objectif de 130 millions.

Mais 2021 va se dérouler dans "un environnement économique très complexe et volatil", a observé M. Guinotte lors d'une conférence téléphonique.

Vallourec ne prévoit pas cette année d'amélioration majeure, tablant sur une activité pétrolière et gazière encore "globalement faible".

L'activité de forage devrait "progressivement redémarrer" en Amérique du Nord, mais les conditions de marché resteront difficiles dans les régions Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie, où une reprise n'est pas attendue avant 2022.

Les réductions de coûts et la gestion serrée de la trésorerie resteront à l'ordre du jour: le groupe vise des économies de 400 millions sur la période 2021-2025.

Vallourec vise un Ebitda compris entre 250 et 300 millions d'euros en 2021. Le flux de trésorerie disponible devrait rester négatif de 300 à 380 millions d'euros, après -111 millions en 2020.

Après la restructuration de la dette annoncée début février, M. Guinotte a précisé que 92% des créanciers avaient apporté leur appui au processus qui fera des fonds Apollo et SVPGlobal les premiers actionnaires du groupe.

L'assemblée générale du 20 avril devra entériner la restructuration, qui pourrait être finalisée à la fin du premier semestre.

(c) AFP

Commenter Vallourec: la chute du secteur pétrole et gaz a creusé la perte en 2020



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en France

    mardi 28 mai 2024

    Projet dans l'hydrogène pour une co-entreprise de Totalenerg…

    Paris: TE H2, co-entreprise des groupes Totalenergies et Eren, et l'électricien autrichien Verbund ont annoncé mardi la signature d'un protocole d'accord avec...

    mardi 21 mai 2024

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    vendredi 17 mai 2024

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite