Menu
A+ A A-

BP va attribuer pour la première fois des actions à ses salariés

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier britannique BP va offrir pour la première fois à l'ensemble de ses salariés des actions, afin de les associer au virage "vert" pris par le groupe après une année difficile en raison de la pandémie.
L'annonce a été faite par le directeur général, Bernard Looney, la semaine dernière lors d'un séminaire en ligne, selon un communiqué de BP transmis mercredi à l'AFP.

"Que vous soyez un serveur de cafés en Nouvelle-Zélande, un ingénieur en forage en Azerbaïdjan, un employé dans l'extraction en Afrique du Sud ou un analyste en Inde, plus de 60'000 personnes dans 66 pays recevront une part de l'avenir de BP", s'enthousiasme M. Looney.

Pour la première fois dans l'histoire du groupe, tous les salariés auront droit à un versement exceptionnel d'actions ou d'options (produits financiers permettant d'acquérir une action ultérieurement).

BP assure qu'il s'agit d'associer son personnel au "succès" de BP au moment où il tente de se transformer pour accompagner la transition énergétique et être moins dépendant des hydrocarbures.

Il va multiplier par 10 ses investissements dans les énergies à faibles émissions carbone d'ici 2030, avec l'accent mis sur l'éolien.

En revanche, le versement d'actions ne concernera pas M. Looney ni le directeur financier Murray Auchincloss.


L'attribution ne sera pas la même selon le degré de responsabilités dans l'entreprise.

Les actions seront distribuées en 2021 mais elles seront bloquées jusqu'au premier trimestre 2025, période à partir de laquelle elles pourront être cédées et qui correspond à l'achèvement de la réorganisation en cours de BP.

Le groupe précise, sans dire comment, qu'il compte compenser l'effet de dilution pour les actionnaires existants et dont le poids dans le capital devrait s'effriter.

BP indique que ce plan n'aura pas d'impact financier majeur, notamment sur la réduction de sa dette.

Il rappelle en outre qu'il est en avance dans l'exécution de son programme d'économies de 2,5 milliards de dollars sur l'année, qui passe par la suppression de 10'000 emplois dans le monde, soit 15% de ses effectifs.

Le groupe a payé un très lourd tribut à la crise sanitaire qui a fait chuter la demande de pétrole à travers le monde.

BP a subi une perte nette abyssale de 20,3 milliards de dollars en 2020, mais s'attend à une reprise en 2021 grâce à la meilleure tenue des cours du brut qui sont revenus à 60 dollars et ont effacé leur effondrement causé par la pandémie.

La crise sanitaire l'avait contraint par ailleurs de réduire son dividende pour la première fois depuis la marée noire de 2010 consécutive à l'explosion de la plateforme Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique.

(c) AFP

Commenter BP va attribuer pour la première fois des actions à ses salariés


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP engrange un confortable bénéfice au premier trimestre

    mardi 27 avril 2021

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé mardi un bénéfice net de 4,7 milliards de dollars (4,3 milliards de francs) au premier trimestre, grâce au redressement des cours du pétrole et après avoir subi des pertes abyssales en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:52

    Le pétrole accélère, tiré par la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, sur la foi de nouveaux chiffres américains qui témoignent de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:33

    Deux morts dans l'attaque d'un pétrolier au large d'Oman, Is…

    Jérusalem: L'attaque d'un pétrolier en mer d'Oman a fait deux morts au sein de l'équipage, a annoncé vendredi son armateur Zodiac Maritime...

    vendredi 30 juillet 2021 à 18:25

    ExxonMobil et Chevron, renfloués par la reprise, évitent de …

    New York: Les majors pétrolières américaines ExxonMobil et Chevron ont renoué avec les gros profits au deuxième trimestre à la faveur du...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:53

    Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte s…

    New York: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a dépassé les attentes au deuxième trimestre, ses activités de production de pétrole et de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:21

    ExxonMobil dopé par le rebond de la demande en énergie au 2e…

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, portée par le rebond de la demande pour le pétrole, le gaz et ses produits...

    vendredi 30 juillet 2021 à 11:58

    Le pétrole fléchit légèrement mais conserve des gains sur la…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli vendredi mais s'appréciaient sur l'ensemble de la semaine, bien aidés par la petite...

    vendredi 30 juillet 2021 à 10:05

    Eni fait mieux qu'attendu et retrouve ses niveaux d'avant la…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé vendredi être revenu dans le vert au second trimestre grâce aux cours élevés...

    jeudi 29 juillet 2021 à 21:18

    Le pétrole profite du dollar faible, se rapproche de ses plu…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, profitant toujours d'une baisse des réserves aux Etats-Unis ainsi que...

    jeudi 29 juillet 2021 à 20:55

    Pétrole au Venezuela: PDVSA rachète des parts de TotalEnergi…

    Caracas: Une filiale du géant pétrolier d'Etat vénézuélien PDVSA a racheté les parts du Français TotalEnergies et du Norvégien Equinor dans Petrocedeño...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite