Menu
A+ A A-

Le pétrole se reprend, nouveaux records en plus d'un an

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole se sont nettement repris vendredi, touchant de nouveaux plus hauts en plus d'un an, et ce malgré les perspectives mitigées partagées la veille par l'Agence internationale de l'Energie (AIE) et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril a gagné 2,10% ou 1,29 dollar à Londres par rapport à la clôture de jeudi, à 62,43 dollars, peu après avoir atteint 62,85 dollars.

Le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de mars a grimpé dans le même temps de 2,11% ou 1,23 dollar à 59,47 dollars.

Les cours des deux principales références européenne et américaine du brut, qui avaient passé une grande partie de la journée à Londres dans le rouge, sont repartis à la hausse en cours de séance, revenant à des prix plus vus depuis respectivement les 24 et 10 janvier 2020.

"C'est juste le fait d'un marché haussier", a expliqué Bill O'Grady, de Confluence Investment.

"Habituellement, à cette époque de l'année, on assiste à une hausse de 10% à 15% des réserves de brut, c'est la norme. Mais cette année, on n'a vu qu'une suite de réductions des stocks, et cela est vraiment inhabituel", a poursuivi l'analyste ajoutant qu'on assiste "à une demande en croissance face à une offre assez stable, ce qui fait gonfler les prix."

"Cette tendance haussière implacable s'inscrit pourtant dans un contexte de prolongation des confinements", a constaté pour sa part Lukman Otunuga, analyste de FXTM. "Mais les négociants regardent au-delà", selon lui.


Deux rapports publiés jeudi par l'AIE et l'OPEP, faisant état de perspectives mitigées sur la demande d'or noir, étaient pourtant venus rafraîchir les marchés la veille et plus tôt dans la journée.

"L'OPEP a averti que la demande allait diminuer en raison des fermetures d'usines qui réduiront l'activité économique. En outre, l'AIE a fait remarquer que le marché du pétrole était toujours en situation d'offre excédentaire", a retenu David Madden, analyste de CMC Markets.

De plus, l'inquiétude "monte autour de la prochaine réunion de l'OPEP+ car les investisseurs commencent à imaginer que l'alliance puisse ouvrir davantage les robinets" d'or noir, a souligné Stephen Innes, d'Axi.

Les vingt-trois se retrouveront le 4 mars à l'occasion du prochain sommet interministériel, le deuxième de l'année.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se reprend, nouveaux records en plus d'un an



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite