Menu
A+ A A-

Pertes colossales pour les compagnies pétrolières en 2020

prix du petrole ParisParis: Les défis s'accumulent pour les compagnies pétrolières: déjà pressées d'agir contre le changement climatique, elles ont connu un choc historique avec la crise du Covid-19, qui s'est traduite par des pertes historiques en 2020.
Les cinq plus grandes compagnies privées du monde - BP, Chevron, ExxonMobil, Shell et Total - viennent d'annoncer des pertes nettes cumulées de 77 milliards de dollars (68,5 milliards de francs) pour 2020, lors de la publication de leurs résultats. Sans compter les 5,5 milliards perdus par le géant norvégien Equinor.

"2020 a été une année extraordinaire", a reconnu le directeur général de Shell, Ben van Beurden. "Nous nous souviendrons tous de 2020 comme d'une année charnière qui a apporté des défis inattendus et conduit à des changements significatifs", a jugé le PDG de Total, Patrick Pouyanné.

Les "supermajors" ont certes enregistré des charges purement comptables dans leurs comptes de l'an dernier mais elles ont aussi souffert d'une crise bien réelle avec la chute des cours des hydrocarbures.

La pandémie de Covid-19 a en effet massivement réduit la demande en mettant à l'arrêt des secteurs entiers de l'activité économique, comme le transport aérien. Pendant ce temps, les pays producteurs ont tardé à ajuster leur offre. Cela s'est traduit par une chute des cours, qui ont même été brièvement négatifs au printemps dernier.

Cette crise s'ajoute à la remise en cause du modèle des compagnies pétrolières, de plus en plus sous pression afin de faire plus contre le changement climatique.

"La transition énergétique, la volatilité des cours et la plus faible rentabilité augmentent les risques des producteurs de pétrole et de gaz", a souligné l'agence de notation financière S&P fin janvier. Elle se prépare à abaisser les notes de Chevron, ExxonMobil, Royal Dutch Shell, Total et du chinois CNOOC.


"La pression augmente"

Les compagnies pétrolières "sont sur un terrain de plus en plus glissant car les effets du changement climatique se combinent à d'autres événements comme la pandémie du Covid-19", remarque David Elmes, professeur à la Warwick Business School.

"La pression augmente pour qu'elles se diversifient", estime-t-il.

Les groupes européens tentent en particulier de prendre le virage de la transition énergétique en investissant de plus en plus dans l'électricité d'origine renouvelable. Une dynamique qui tranche avec les programmes d'économies et les abandons de projets dans les hydrocarbures.

Pour prendre ses distances avec le pétrole, Total va symboliquement prendre le nom de TotalEnergies afin de refléter son activité désormais "multi-énergies". Avant lui, le norvégien Statoil était devenu Equinor.

Les renouvelables offrent notamment des revenus plus stables que ceux des hydrocarbures, par nature volatils. Même si cette volatilité du baril n'est pas forcément le facteur principal, aux yeux de certains observateurs.

"Les causes des diversifications d'aujourd'hui sont à rechercher du côté des politiques contre le changement climatique et des pressions des financiers, d'actionnaires, voire de clients qui pèsent sur les pétroliers pour se décarboner", estime François Lévêque, professeur à Mines-ParisTech.

De l'autre côté de l'Atlantique, ExxonMobil vient de créer un pôle dédié aux solutions "bas carbone". Mais les compagnies pétrolières américaines restent dans l'ensemble fidèles à leur coeur de métier et s'aventurent peu vers de nouveaux rivages.

"Elles ont des logiques de rentabilité à plus court terme et les marchés américains n'aiment pas trop les entreprises qui se diversifient", remarque François Lévêque.

Sous pression, les deux géants américains du secteur avaient cherché une autre porte de sortie au plus fort de la crise: ExxonMobil et Chevron avaient évoqué l'an dernier la possibilité d'une fusion, selon le Wall Street Journal, ce qui aurait créé un mastodonte mondial.

(c) AFP

Commenter Pertes colossales pour les compagnies pétrolières en 2020



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick Pouyanné

    vendredi 17 mai 2024

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face à une campagne" de "certains activistes" opposés au renouvellement du mandat du président du conseil d'administration et...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimestre

    mardi 07 mai 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz en repli qui ont pesé sur les ventes, et d'un effet de comparaison défavorable.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière BP

    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Bénéfices d'ExxonMobil et Chevron rognés par le raffinage et les cours du…

    vendredi 26 avril 2024

    New York: Les bénéfices des géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont été affectés au premier trimestre par des marges réduites dans le raffinage et par une baisse des cours du gaz naturel.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Chevron

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin de gaz

    mercredi 15 mai 2024

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin de gaz liquéfié (GNL) pour "très longtemps", écartant de fait le risque de surcapacité.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Exxon

    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell: le bénéfice chute, les actionnaires font pression sur l'environnem…

    jeudi 02 mai 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice trimestriel en nette baisse sur un an à cause d'une diminution des recettes d'exploration et production, tandis que des investisseurs activistes font pression sur ses engagements climatiques avant l'AG.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 07 mai 2024

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimes…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz...

    mardi 07 mai 2024

    Le Saoudien Aramco annonce une baisse de son bénéfice net en…

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a annoncé mardi un bénéfice net de 27,27 milliards de dollars (24,74 milliards de francs suisses...

    jeudi 02 mai 2024

    Shell: le bénéfice chute, les actionnaires font pression sur…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice trimestriel en nette baisse sur un an à cause d'une diminution...

    vendredi 26 avril 2024

    Bénéfices d'ExxonMobil et Chevron rognés par le raffinage et…

    New York: Les bénéfices des géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont été affectés au premier trimestre par...

    vendredi 26 avril 2024

    Chevron pâtit sur les trois premiers des cours affaissés du …

    New York: Le groupe américain du pétrole et du gaz Chevron a annoncé vendredi dans un communiqué des résultats conformes aux attentes...

    vendredi 26 avril 2024

    Totalenergies dégage 5,7 milliards de bénéfice sur 3 mois

    Paris: Totalenergies a enregistré un bénéfice net de 5,7 milliards de dollars (5,2 milliards de francs suisses) au 1er trimestre 2024, améliorant...

    jeudi 25 avril 2024

    Equinor: le bénéfice net chute de 46% au 1er trimestre

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a accusé une chute de 46% de son bénéfice net au premier trimestre, plombé par...

    mercredi 24 avril 2024

    Eni: bénéfice net divisé par deux au premier trimestre

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé mercredi une chute de 49% de son bénéfice net, à 1,21 milliard d'euros...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite