Menu
A+ A A-

Pertes colossales pour les compagnies pétrolières en 2020

prix du petrole ParisParis: Les défis s'accumulent pour les compagnies pétrolières: déjà pressées d'agir contre le changement climatique, elles ont connu un choc historique avec la crise du Covid-19, qui s'est traduite par des pertes historiques en 2020.
Les cinq plus grandes compagnies privées du monde - BP, Chevron, ExxonMobil, Shell et Total - viennent d'annoncer des pertes nettes cumulées de 77 milliards de dollars (68,5 milliards de francs) pour 2020, lors de la publication de leurs résultats. Sans compter les 5,5 milliards perdus par le géant norvégien Equinor.

"2020 a été une année extraordinaire", a reconnu le directeur général de Shell, Ben van Beurden. "Nous nous souviendrons tous de 2020 comme d'une année charnière qui a apporté des défis inattendus et conduit à des changements significatifs", a jugé le PDG de Total, Patrick Pouyanné.

Les "supermajors" ont certes enregistré des charges purement comptables dans leurs comptes de l'an dernier mais elles ont aussi souffert d'une crise bien réelle avec la chute des cours des hydrocarbures.

La pandémie de Covid-19 a en effet massivement réduit la demande en mettant à l'arrêt des secteurs entiers de l'activité économique, comme le transport aérien. Pendant ce temps, les pays producteurs ont tardé à ajuster leur offre. Cela s'est traduit par une chute des cours, qui ont même été brièvement négatifs au printemps dernier.

Cette crise s'ajoute à la remise en cause du modèle des compagnies pétrolières, de plus en plus sous pression afin de faire plus contre le changement climatique.

"La transition énergétique, la volatilité des cours et la plus faible rentabilité augmentent les risques des producteurs de pétrole et de gaz", a souligné l'agence de notation financière S&P fin janvier. Elle se prépare à abaisser les notes de Chevron, ExxonMobil, Royal Dutch Shell, Total et du chinois CNOOC.


"La pression augmente"

Les compagnies pétrolières "sont sur un terrain de plus en plus glissant car les effets du changement climatique se combinent à d'autres événements comme la pandémie du Covid-19", remarque David Elmes, professeur à la Warwick Business School.

"La pression augmente pour qu'elles se diversifient", estime-t-il.

Les groupes européens tentent en particulier de prendre le virage de la transition énergétique en investissant de plus en plus dans l'électricité d'origine renouvelable. Une dynamique qui tranche avec les programmes d'économies et les abandons de projets dans les hydrocarbures.

Pour prendre ses distances avec le pétrole, Total va symboliquement prendre le nom de TotalEnergies afin de refléter son activité désormais "multi-énergies". Avant lui, le norvégien Statoil était devenu Equinor.

Les renouvelables offrent notamment des revenus plus stables que ceux des hydrocarbures, par nature volatils. Même si cette volatilité du baril n'est pas forcément le facteur principal, aux yeux de certains observateurs.

"Les causes des diversifications d'aujourd'hui sont à rechercher du côté des politiques contre le changement climatique et des pressions des financiers, d'actionnaires, voire de clients qui pèsent sur les pétroliers pour se décarboner", estime François Lévêque, professeur à Mines-ParisTech.

De l'autre côté de l'Atlantique, ExxonMobil vient de créer un pôle dédié aux solutions "bas carbone". Mais les compagnies pétrolières américaines restent dans l'ensemble fidèles à leur coeur de métier et s'aventurent peu vers de nouveaux rivages.

"Elles ont des logiques de rentabilité à plus court terme et les marchés américains n'aiment pas trop les entreprises qui se diversifient", remarque François Lévêque.

Sous pression, les deux géants américains du secteur avaient cherché une autre porte de sortie au plus fort de la crise: ExxonMobil et Chevron avaient évoqué l'an dernier la possibilité d'une fusion, selon le Wall Street Journal, ce qui aurait créé un mastodonte mondial.

(c) AFP

Commenter Pertes colossales pour les compagnies pétrolières en 2020


    La Compagnie pétrolière française Total

    La 'contribution' de l'UE devrait coûter 1 milliard d'euros à TotalEnergi…

    mercredi 21 septembre 2022

    Paris: Le projet européen de "contribution de solidarité" sur les bénéfices des entreprises de combustibles fossiles devrait coûter plus d'un milliard d'euros à TotalEnergies, a déclaré mercredi son PDG, Patrick Pouyanné.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP annonce à son tour l'envolée de ses bénéfices trimestriels

    mardi 02 août 2022

    Londres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, qui ont engrangé au deuxième trimestre d'énormes bénéfices gonflés par la flambée des hydrocarbures, le géant britannique BP a annoncé mardi avoir multiplié par trois ses profits pour la période.

    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Chevron dégage 11,6 milliards USD de bénéfice net au deuxième trimestre

    vendredi 29 juillet 2022

    New York: Le groupe américain Chevron a, comme les autres majors pétrolières, profité de la flambée récente du prix des hydrocarbures, son bénéfice net s'envolant à 11,6 milliards de dollars au deuxième trimestre malgré un léger repli de sa production...

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Avec la flambée du brut, le profit d'ExxonMobil s'envole à 17,9 milliards…

    vendredi 29 juillet 2022

    New York: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil a pompé un peu plus de pétrole au deuxième trimestre et l'a vendu beaucoup plus cher avec l'envolée des prix du brut sur les marchés, faisant plus que tripler son bénéfice net...

    La Compagnie pétrolière Shell

    Le patron de Shell Ben van Beurden quittera ses fonctions fin 2022

    jeudi 15 septembre 2022

    Londres: Le directeur général de Shell, Ben van Beurden, quittera ses fonctions fin 2022. Il sera remplacé par Wael Sawan, a annoncé jeudi le géant énergétique britannique.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    jeudi 15 septembre 2022

    Rosneft annonce un bénéfice net en hausse de 13,1% au 1er se…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse de 13,1% au premier semestre 2022 par rapport...

    lundi 29 août 2022

    Chine: les groupes pétroliers affichent des bénéfices record

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé au premier semestre des bénéfices en forte hausse, galvanisés par...

    mardi 02 août 2022

    BP annonce à son tour l'envolée de ses bénéfices trimestriel…

    Londres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, qui ont engrangé au deuxième trimestre d'énormes bénéfices gonflés par la flambée des hydrocarbures...

    vendredi 29 juillet 2022

    Chevron dégage 11,6 milliards USD de bénéfice net au deuxièm…

    New York: Le groupe américain Chevron a, comme les autres majors pétrolières, profité de la flambée récente du prix des hydrocarbures, son...

    vendredi 29 juillet 2022

    Avec la flambée du brut, le profit d'ExxonMobil s'envole à 1…

    New York: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil a pompé un peu plus de pétrole au deuxième trimestre et l'a vendu beaucoup...

    jeudi 28 juillet 2022

    Hydrocarbures: OMV triple son bénéfice net au 2T grâce à l'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a triplé son bénéfice net au deuxième trimestre grâce à l'envolée des cours des...

    jeudi 28 juillet 2022

    Shell: les bénéfices s'envolent encore grâce à la flambée de…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a dévoilé jeudi un bénéfice net part du groupe multiplié par cinq au deuxième trimestre, à...

    jeudi 28 juillet 2022

    Totalénergies: bénéfice plus que doublé au T2

    Paris: Le groupe français Totalénergies a plus que doublé son bénéfice net au deuxième trimestre, à 5,7 milliards de dollars (5,5 millions...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 septembre 2022 à 21:42

    Le pétrole WTI clôture sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété américaine de pétrole de référence, a clôturé vendredi sous 80 dollars...

    vendredi 23 septembre 2022 à 16:00

    🇩🇪 Les importations allemandes de pétrole ont augmenté de 13…

    Berlin: Le volume des importations allemandes de pétrole brut a augmenté de 13,5 % au cours des sept premiers mois de 2022...

    vendredi 23 septembre 2022 à 15:20

    Le pétrole dévisse avec les craintes de récession, le WTI so…

    Londres: Les cours du pétrole brut dévissaient vendredi, le WTI coté à New York plongeant sous 80 dollars le baril pour la...

    vendredi 23 septembre 2022 à 12:21

    Le pétrole flanche après les décisions des banques centrales

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain vendredi, après une salve de hausses des taux de plusieurs banques centrales à travers...

    jeudi 22 septembre 2022 à 22:01

    Le pétrole en petite hausse, le risque de récession compense…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite hausse jeudi, dans un marché qui ne réagit que faiblement à...

    jeudi 22 septembre 2022 à 15:50

    Ne pas investir dans le pétrole et le gaz serait "le ch…

    New York: Couper les investissements dans les combustibles fossiles serait le chemin de l'enfer pour les États-Unis. C'est ce qu'a déclaré le...

    jeudi 22 septembre 2022 à 11:15

    Le pétrole monte avec le risque en Ukraine

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient dans le vert, dopés par le risque géopolitique sur l'offre revenu sur le devant de la...

    mercredi 21 septembre 2022 à 18:26

    La 'contribution' de l'UE devrait coûter 1 milliard d'euros …

    Paris: Le projet européen de "contribution de solidarité" sur les bénéfices des entreprises de combustibles fossiles devrait coûter plus d'un milliard d'euros...

    mercredi 21 septembre 2022 à 17:21

    🛢️USA: hausse moindre qu'attendu des stocks hebdomadaires de…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 23 septembre 2022 Le marché pétrolier devrait connaitre un dernier trimestre très volatil cette année. Jusqu'à présent, 2022 a été l'année avec la deuxième plus grande volatilité depuis 1990, la première ayant été observée en 2020.

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite