Menu
A+ A A-

Hydrocarbures (OMV): décélération et poursuite du désinvestissement en 2020

prix du petrole VienneVienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé jeudi un bénéfice net en chute de 31% sur un an en 2020, à 1,48 milliard d'euros, en raison de la faible demande en carburant, et une poursuite des cessions.
Après un bénéfice historique en 2019, le renversement de tendance anticipé par les analystes a été aggravé par la limitation des déplacements et par le ralentissement des échanges internationaux à cause du covid-19, selon un communiqué.

Sur le seul 4e trimestre, le bénéfice net de ce groupe coté en bourse, intégré de la production à la distribution et employant 26.000 personnes dans le monde, a plongé d'un tiers au quatrième trimestre, à 524 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 4,96 milliards d'euros, en baisse de 18,29%.

Concernant l'ensemble de l'année 2020, le résultat opérationnel hors effets exceptionnels et effets de stocks (CCS) a fondu de moitié à 1,69 milliard d'euros, pour un chiffre d'affaires en chute de 29% à 16,55 milliards d'euros.

La production de pétrole et de gaz a été fortement touchée par la chute des prix. Celle du brut a reculé de 5% pour atteindre 463'000 barils par jour (ebj).

"OMV ne poursuivra plus sa stratégie d'atteindre à long terme l'objectif des 600'000 ebj" et visera désormais les 500'000 ebj, a déclaré Rainer Seele, son PDG, à l'agence de presse APA.

En septembre, OMV avait revu à la baisse ses prévisions pour les prix du pétrole, tablant désormais sur 50 dollars par baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. en 2021 et 65 dollars à partir de 2024.


Le groupe avait auparavant prévu un prix de 70 dollars pour 2022 et de 75 dollars ensuite.

Il entend continuer son plan d'économies engagé l'année dernière, seule la distribution du gaz ayant fait preuve de résistance en augmentant sa part de marché dans tous les pays occidentaux.

OMV souhaite aussi mieux intégrer sa filiale chimique Boréalis, qui a enregistré un bénéfice net de 589 millions d'euros en 2020, contre 872 millions d'euros en 2019.

"Les produits chimiques sont le secteur de croissance", a estimé M. Seele en annonçant la poursuite d'un vaste programme de désinvestissement visant à l'optimisation du portefeuille, alors que le groupe reste présent dans plus de 120 pays.

En 2020, la société a signé des accords sur la vente de sa participation (51%) dans la filiale de logistique gazière Gas Connect Austria, sur la vente de ses stations service en Allemagne et de l'ensemble de sa production au Kazakhstan, pour un désendettement total de plus d'un milliard d'euros.

jeudi, OMV a annoncé en complément un second paquet de cessions. Il souhaite maintenant se défaire de ses 120 stations service en Slovénie et délaisser le domaine de l'azote, pour réduire son ratio d'endettement hors dettes locatives à environs 30% d'ici à la fin 2021. Un troisième paquet de cessions est à l'étude.

Après des pertes en 2015 en raison de l'effondrement des cours, OMV a engagé un plan d'assainissement qui lui a permis de redevenir bénéficiaire en 2017 et de réaliser un bénéfice net historique de 2,15 milliards d'euros en 2019.

(c) AFP

Commenter Hydrocarbures (OMV): décélération et poursuite du désinvestissement en 2020



    Communauté prix du baril


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 07 mai 2024

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimes…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz...

    mardi 07 mai 2024

    Le Saoudien Aramco annonce une baisse de son bénéfice net en…

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a annoncé mardi un bénéfice net de 27,27 milliards de dollars (24,74 milliards de francs suisses...

    jeudi 02 mai 2024

    Shell: le bénéfice chute, les actionnaires font pression sur…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice trimestriel en nette baisse sur un an à cause d'une diminution...

    vendredi 26 avril 2024

    Bénéfices d'ExxonMobil et Chevron rognés par le raffinage et…

    New York: Les bénéfices des géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont été affectés au premier trimestre par...

    vendredi 26 avril 2024

    Chevron pâtit sur les trois premiers des cours affaissés du …

    New York: Le groupe américain du pétrole et du gaz Chevron a annoncé vendredi dans un communiqué des résultats conformes aux attentes...

    vendredi 26 avril 2024

    Totalenergies dégage 5,7 milliards de bénéfice sur 3 mois

    Paris: Totalenergies a enregistré un bénéfice net de 5,7 milliards de dollars (5,2 milliards de francs suisses) au 1er trimestre 2024, améliorant...

    jeudi 25 avril 2024

    Equinor: le bénéfice net chute de 46% au 1er trimestre

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a accusé une chute de 46% de son bénéfice net au premier trimestre, plombé par...

    mercredi 24 avril 2024

    Eni: bénéfice net divisé par deux au premier trimestre

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé mercredi une chute de 49% de son bénéfice net, à 1,21 milliard d'euros...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite