Menu
A+ A A-

Hydrocarbures (OMV): décélération et poursuite du désinvestissement en 2020

prix du petrole VienneVienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé jeudi un bénéfice net en chute de 31% sur un an en 2020, à 1,48 milliard d'euros, en raison de la faible demande en carburant, et une poursuite des cessions.
Après un bénéfice historique en 2019, le renversement de tendance anticipé par les analystes a été aggravé par la limitation des déplacements et par le ralentissement des échanges internationaux à cause du covid-19, selon un communiqué.

Sur le seul 4e trimestre, le bénéfice net de ce groupe coté en bourse, intégré de la production à la distribution et employant 26.000 personnes dans le monde, a plongé d'un tiers au quatrième trimestre, à 524 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 4,96 milliards d'euros, en baisse de 18,29%.

Concernant l'ensemble de l'année 2020, le résultat opérationnel hors effets exceptionnels et effets de stocks (CCS) a fondu de moitié à 1,69 milliard d'euros, pour un chiffre d'affaires en chute de 29% à 16,55 milliards d'euros.

La production de pétrole et de gaz a été fortement touchée par la chute des prix. Celle du brut a reculé de 5% pour atteindre 463'000 barils par jour (ebj).

"OMV ne poursuivra plus sa stratégie d'atteindre à long terme l'objectif des 600'000 ebj" et visera désormais les 500'000 ebj, a déclaré Rainer Seele, son PDG, à l'agence de presse APA.

En septembre, OMV avait revu à la baisse ses prévisions pour les prix du pétrole, tablant désormais sur 50 dollars par baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. en 2021 et 65 dollars à partir de 2024.


Le groupe avait auparavant prévu un prix de 70 dollars pour 2022 et de 75 dollars ensuite.

Il entend continuer son plan d'économies engagé l'année dernière, seule la distribution du gaz ayant fait preuve de résistance en augmentant sa part de marché dans tous les pays occidentaux.

OMV souhaite aussi mieux intégrer sa filiale chimique Boréalis, qui a enregistré un bénéfice net de 589 millions d'euros en 2020, contre 872 millions d'euros en 2019.

"Les produits chimiques sont le secteur de croissance", a estimé M. Seele en annonçant la poursuite d'un vaste programme de désinvestissement visant à l'optimisation du portefeuille, alors que le groupe reste présent dans plus de 120 pays.

En 2020, la société a signé des accords sur la vente de sa participation (51%) dans la filiale de logistique gazière Gas Connect Austria, sur la vente de ses stations service en Allemagne et de l'ensemble de sa production au Kazakhstan, pour un désendettement total de plus d'un milliard d'euros.

jeudi, OMV a annoncé en complément un second paquet de cessions. Il souhaite maintenant se défaire de ses 120 stations service en Slovénie et délaisser le domaine de l'azote, pour réduire son ratio d'endettement hors dettes locatives à environs 30% d'ici à la fin 2021. Un troisième paquet de cessions est à l'étude.

Après des pertes en 2015 en raison de l'effondrement des cours, OMV a engagé un plan d'assainissement qui lui a permis de redevenir bénéficiaire en 2017 et de réaliser un bénéfice net historique de 2,15 milliards d'euros en 2019.

(c) AFP

Commenter Hydrocarbures (OMV): décélération et poursuite du désinvestissement en 2020


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    vendredi 26 février 2021

    Mexique: 23 milliards de dollars de pertes en 2020 pour Peme…

    Mexico: Pemex, la compagnie pétrolière publique mexicaine, a enregistré des pertes nettes de près de 23 milliards de dollars en 2020, a-t-elle...

    vendredi 19 février 2021

    Eni: perte de 8,56 milliards d'euros en 2020 sous l'effet du…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a publié vendredi une perte abyssale de 8,56 milliards d'euros (9,3 milliards de francs) pour...

    jeudi 18 février 2021

    Repsol: perte nette de 3,3 milliards d'euros en 2020

    Madrid: Le pétrolier espagnol Repsol a publié jeudi une perte nette de 3,29 milliards d'euros (3,56 milliards de francs suisse) pour 2020...

    vendredi 12 février 2021

    Rosneft affiche en 2020 un bénéfice net, bien que très amoin…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi une forte baisse de son bénéfice net en 2020 sur un an...

    mercredi 10 février 2021

    Pertes colossales pour les compagnies pétrolières en 2020

    Paris: Les défis s'accumulent pour les compagnies pétrolières: déjà pressées d'agir contre le changement climatique, elles ont connu un choc historique avec...

    jeudi 04 février 2021

    Shell, dernier géant pétrolier en date à essuyer une perte c…

    Londres: Dans la foulée de BP et des majors américaines, le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi une perte...

    jeudi 04 février 2021

    Shell subit une perte nette de 21,7 milliards de dollars en …

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi une énorme perte nette de 21,7 milliards de dollars (19,5 milliards...

    mardi 02 février 2021

    Le géant pétrolier ExxonMobil face à une perte colossale en …

    Washington: ExxonMobil a enregistré en 2020 la première perte annuelle de son histoire récente dans le sillage de la chute des prix...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 08 mars 2021 à 12:23

    Le pétrole repasse 70 dollars après un tir sur des installat…

    Hong Kong: Les prix du pétrole ont poursuivi leur ascension lundi matin, le Brent dépassant brièvement 70 dollars le baril, dopé par...

    lundi 08 mars 2021 à 11:19

    Pétrole: le baril de Brent franchit la barre des 70 dollars

    Hong kong: Le cours du Brent a franchi lundi la barre des 70 dollars pour la première fois depuis janvier 2020, après...

    lundi 08 mars 2021 à 06:23

    Pétrole: le baril de Brent franchit la barre des 70 dollars

    Hong kong: Le cours du Brent a franchi lundi la barre des 70 dollars pour la première fois depuis mai 2019, après...

    vendredi 05 mars 2021 à 21:30

    Les prix du pétrole finissent à leur plus haut en près de 2 …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont atteint vendredi de nouveaux sommets de clôture en près de deux ans, portés par...

    vendredi 05 mars 2021 à 12:26

    Le pétrole finit la semaine en trombe porté par l'approche p…

    Londres: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée vendredi pour atteindre de nouveaux records en plus d'un an, une hausse alimentée...

    jeudi 04 mars 2021 à 21:45

    Le pétrole gagne jusqu'à 5%, porté par la prudence de l'Opep…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont fortement appréciés jeudi, nourris par la décision de l'Organisation des pays exportateurs de...

    jeudi 04 mars 2021 à 19:30

    Pétrole: l'Opep+ conserve une ligne prudente malgré le retou…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés, connus sous l'acronyme Opep+, ont adopté jeudi une...

    jeudi 04 mars 2021 à 17:22

    Le pétrole gagne 5%, rumeurs de maintien des coupes par l'Op…

    Londres: Les prix du pétrole s'appréciaient fortement jeudi, nourris par des rumeurs selon lesquelles l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et...

    jeudi 04 mars 2021 à 16:28

    Pétrole: début des pourparlers au sein d'un Opep+ face à une…

    Londres: Les membres de l'Opep+ ont débuté jeudi leurs discussions à huis clos pour décider des prochaines coupes de production d'or noir...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 1 mars 2021 A respectivement 67,70 dollars le baril de Brent et 63,81 dollars le baril de WTI, les deux contrats de référence avaient touché jeudi des niveaux plus vus depuis le 8 janvier 2020, avant de se replier vendredi.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite