Menu
A+ A A-

Le géant pétrolier ExxonMobil face à une perte colossale en 2020

ExxonWashington: ExxonMobil a enregistré en 2020 la première perte annuelle de son histoire récente dans le sillage de la chute des prix du pétrole, poussant le groupe à réduire ses dépenses et à développer la commercialisation d'énergies moins polluantes.
La société, née en 1999 de la fusion d'Exxon et de Mobil, a perdu 22,4 milliards de dollars (environ 18,6 milliards d'euros) pour l'ensemble de l'année alors qu'elle avait engrangé 14,3 milliards de dollars en 2019.

Le secteur a été touché de plein fouet par l'effondrement de la consommation de brut au début de la pandémie, quand les mesures de restriction ont paralysé temporairement l'activité de nombreuses entreprises et réduit drastiquement les déplacements en voiture et en avion.

Le rival direct d'ExxonMobil aux États-Unis, Chevron, a indiqué vendredi avoir perdu 5,5 milliards de dollars en 2020, tandis que le géant britannique des hydrocarbures BP a dévoilé mardi une perte nette de 20,3 milliards de dollars.

Selon le Wall Street Journal, ExxonMobil et Chevron ont même brièvement évoqué l'an passé la possibilité de fusionner.

Le chiffre d'affaires d'ExxonMobil a diminué de 31% en 2020 à 181,5 milliards de dollars.

L'entreprise a du coup cherché à couper dans ses dépenses, en abandonnant notamment des projets jugés moins stratégiques, dont des programmes d'exploitation de gaz aux États-Unis, dans l'ouest du Canada et en Argentine.


Cette décision s'est traduite par une charge de 19,3 milliards de dollars dans les comptes du quatrième trimestre.

Le groupe, qui avait déjà prévenu que le nombre de ses employés dans le monde allait reculer de 15% d'ici fin 2022 comparé à fin 2019, a aussi enregistré sur la période une charge de 326 millions de dollars à cet effet.

Résultat: sur le seul quatrième trimestre, sa perte nette s'élève à 20,1 milliards de dollars.

Une fois exclus ces différents éléments exceptionnels, ExxonMobil a été rentable sur la période: le bénéfice par action ressort à 0,03 dollar, soit mieux que prévu. A Wall Street, l'action montait de 2% dans les premiers échanges de la séance.

"L'année qui vient de s'écouler a présenté les conditions de marché les plus difficiles qu'ExxonMobil ait jamais connues", a déclaré le PDG Darren W. Woods.

Mais grâce aux économies structurelles que l'entreprise entend mener, le groupe "en ressortira plus fort", a-t-il assuré.

ExxonMobil a déjà réduit ses coûts structurels de 3 milliards de dollars en 2020 et prévoit d'en économiser 3 milliards supplémentaires d'ici 2023.

Sous la pression d'actionnaires inquiets de l'impact du changement climatique sur la rentabilité de l'entreprise, ExxonMobil a fait savoir lundi qu'il créait un pôle d'activités consacré aux énergies moins polluantes, ExxonMobil Low Carbon Solutions.

Il compte investir au total 3 milliards de dollars d'ici 2025 dans des solutions énergétiques émettant moins d'émissions.

La nouvelle filiale sera principalement dédiée dans un premier temps à des projets de capture et de stockage de carbone répartis un peu partout dans le monde.

Négociant le tournant des impératifs du changement climatique, ExxonMobil avait déjà annoncé au quatrième trimestre son intention de diminuer de 15% à 20% des émissions de ses activités d'exploration et d'exploitation du pétrole d'ici 2025 par rapport à 2016.

La majore pétrolière est notamment mise au défi, par la société d'investissement Engine No.1, d'envisager plus sérieusement les énergies alternatives aux hydrocarbures.

ExxonMobil avait confirmé la semaine dernière avoir engagé en décembre des discussions avec Engine No.1, qui a proposé la nomination de quatre nouveaux membres au conseil d'administration.

Elles n'ont visiblement pas abouti pour l'instant.

Le groupe a seulement annoncé mardi la nomination à son conseil d'administration de Tan Sri Wan Zulkiflee Wan Ariffin, directeur général de la compagnie publique de pétrole et de gaz malaisienne Petronas entre 2015 et 2020.

Mais ExxonMobil assure continuer les discussions avec d'autres candidats et s'attend à prendre de nouvelles mesures "à court terme".

Le groupe met en avant le fait que Petronas a, sous la houlette de M. Wan Zulkiflee, augmenté ses investissements dans les technologies à faibles émissions.

La société, qui a racheté en 2020 pour 305 millions de dollars de ses propres actions, a indiqué interrompre ce programme au premier trimestre en raison de l'incertitude et de la volatilité du marché boursier actuellement.

Il prévoit bien en revanche de continuer à verser des dividendes à ses actionnaires.

(c) AFP

Commenter Le géant pétrolier ExxonMobil face à une perte colossale en 2020


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mardi 01 juin 2021

    Washington suspend les forages de pétrole dans une zone prot…

    New York: L'administration américaine a interdit temporairement mardi tout forage de pétrole ou de gaz dans le refuge national de la faune...

    lundi 24 mai 2021

    USA: Cabot et Cimarex fusionnent en un groupe de pétrole et …

    New York: Les producteurs américains de pétrole et de gaz naturel Cabot Oil & Gas et Cimarex Energy ont annoncé lundi leur...

    vendredi 14 mai 2021

    USA: redémarrage complet de l'oléoduc Colonial Pipeline

    Washington: Colonial Pipeline, l'opérateur de l'immense oléoduc américain paralysé par une cyberattaque le week-end dernier, a relancé jeudi soir l'ensemble de son...

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    vendredi 14 mai 2021

    Rosneft renoue avec les chiffres noirs au 1er trimestre

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi un bénéfice net de 149 milliards de roubles au premier trimestre de...

    vendredi 14 mai 2021

    Petrobras renoue avec les bénéfices au 1er trimestre

    Rio de janeiro: La compagnie pétrolière publique brésilienne Petrobras a annoncé jeudi avoir réalisé un bénéfice net de 1,167 milliard de reais...

    mardi 04 mai 2021

    Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours …

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a profité, comme ses grands concurrents étrangers, du rebond des cours du pétrole à la faveur...

    vendredi 30 avril 2021

    D'ExxonMobil à Eni, les majors pétrolières prospèrent avec l…

    New York: ExxonMobil et Chevron aux Etats-Unis, Eni en Italie, ont tous annoncé vendredi avoir remonté la pente au premier trimestre, après...

    vendredi 30 avril 2021

    Chevron soutenu par la remontée des prix du pétrole au 1er t…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a dégagé des résultats mitigés au premier trimestre, entre la hausse des prix du pétrole...

    vendredi 30 avril 2021

    Exxonmobil repasse dans le vert au 1er trimestre

    New York: La major pétrolière américaine Exxonmobil a annoncé vendredi être repassée dans le vert en début d'année, après quatre trimestres de...

    vendredi 30 avril 2021

    Eni revient dans le vert au premier trimestre

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé vendredi être revenu dans le vert au premier trimestre, avec un bénéfice de...

    jeudi 29 avril 2021

    Shell revient dans le vert grâce au rebond des cours pétroli…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi être revenu dans le vert au premier trimestre avec un bénéfice...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Un consortium regroupant Equinor et Exxon investit 8 milliards dans un gi…

    mardi 01 juin 2021

    Oslo: Un consortium emmené par Equinor a convenu de développer le champ pétrolier Bacalhau au large du Brésil, un investissement d'environ 8 milliards de dollars pour la seule première phase, a annoncé le géant norvégien mardi.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 juin 2021 à 22:08

    Le pétrole monte après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi mercredi leur marche en avant, soutenus par le recul plus important que prévu...

    mercredi 23 juin 2021 à 16:40

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut chutent plus que prévu

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la cinquième semaine d'affilée, baissant d'avantage que les analystes...

    mercredi 23 juin 2021 à 11:58

    Le pétrole au plus haut en plus de deux ans et demi

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient mercredi leur marche en avant, atteignant des prix plus vus depuis octobre 2018, motivés par des...

    mardi 22 juin 2021 à 21:29

    Le pétrole Brent monte à un record en deux ans, puis se tass…

    Cours de clôture: Le baril de Brent, référence européenne du pétrole brut, a dépassé les 75 dollars mardi en séance pour la...

    mardi 22 juin 2021 à 12:21

    L'ATE favorable à une taxe CO2 sur les carburants fossiles

    Berne: L'Association transports et environnement (ATE) a présenté mardi un éventail de mesures pour aboutir à un trafic routier sans énergie fossile.

    mardi 22 juin 2021 à 11:29

    Le pétrole Brent européen dépasse 75 dollars

    Londres: Le baril de Brent, référence européenne du pétrole brut, a dépassé les 75 dollars mercredi matin pour la première fois depuis...

    lundi 21 juin 2021 à 21:51

    Le pétrole clôture au plus haut en plusieurs années

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini lundi à leur plus haut depuis octobre 2018, soutenus par la demande et...

    lundi 21 juin 2021 à 11:47

    Le pétrole en hausse à l'orée de la semaine

    Londres: Les prix du pétrole allaient de l'avant lundi, soutenus par la demande et l'élection du conservateur Ebrahim Raïssi en Iran, susceptible...

    vendredi 18 juin 2021 à 21:14

    Le pétrole se reprend pour finir la semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu rebondi vendredi, portés par des perspectives restant favorables pour la demande, malgré...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 juin 2021 Le pdg de Total déclare que le prix du pétrole risque d’atteindre 100 dollars le baril mais aussi d’être bas au cours des prochaines années.

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite