Menu
A+ A A-

Le pétrole stable avant la publication des stocks américains

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont fini proches de l'équilibre mardi à la veille d'un rapport hebdomadaire sur les réserves américaines de brut et de produits pétroliers.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars a grappillé à Londres 0,05% ou 3 cents pour finir à 55,91 dollars.

Le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois a abandonné 0,08% ou 4 cents, à 52,61 dollars.

L'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) publiera mercredi en fin de matinée son traditionnel rapport sur l'état des stocks américains.

Les analystes s'attendent à une hausse des réserves de brut (+1,5 million de barils) et d'essence (+1,4 MB), mais à un recul de celles de produits distillés (-700.000 barils).

Avant de connaître un léger repli en fin de séance, les cours de l'or noir s'étaient affichés en hausse le reste de la journée, tablant sur une baisse de la production dans les semaines et les mois à venir.

"Les attentes d'un resserrement de l'offre mondiale compensent les craintes qu'un lancement chaotique des campagnes de vaccination contre le Covid-19 n'émousse encore plus la demande" de brut, résume Avtar Sandu, analyste de Phillip Futures.


Le fait que l'Irak ait promis de réduire sa production de pétrole en janvier et février, selon des informations rapportées par Bloomberg, et que "le président américain Joe Biden pourrait annoncer mercredi des mesures préparatoires en vue d'une interdiction de nouveaux forages pétroliers et gaziers sur les terres fédérales" sont de nature à soutenir les prix, continue M. Sandu.

Les investisseurs accueillent d'autant plus favorablement l'annonce irakienne que Bagdad ne fait généralement pas partie des bons élèves de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et dépasse régulièrement les quotas de production qui lui sont assignés par le cartel et ses alliés via l'OPEP+.

La production américaine reste quant à elle relativement élevée, à 11 millions de barils par jour, selon les derniers chiffres publiés vendredi par l'EIA.

Mais la tendance haussière se calme, fait remarquer un autre analyste, Stephen Innes, d'Axi, du fait des "inquiétudes concernant l'efficacité et le déploiement du vaccin contre le Covid-19".

De plus, "l'Iran prévoit d'augmenter massivement sa production", rapporte Eugen Weinberg, de Commerzbank. Or "une offre excessive est la dernière chose dont le marché du pétrole a besoin en ce moment", renchérit Jeffrey Halley, de Oanda.

(c) AFP

Commenter Le pétrole stable avant la publication des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite