Menu
A+ A A-

Le pétrole commence la semaine du bon pied

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé lundi, soutenus tant par les perspectives d'une demande amenée à repartir aux Etats-Unis que par la promesse d'une offre contenue en Irak.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars a gagné 0,85% ou 47 cents à Londres par rapport à la clôture de vendredi, à 55,88 dollars.

Le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois a pris 0,96% ou 50 cents à 52,77 dollars.

"Même si la pandémie ne ralentit pas encore, les prix du pétrole ont de bonnes raisons de commencer la semaine avec des gains, grâce à un cocktail de nouvelles haussières", a indiqué Bjornar Tonhaugen, analyste de Rystad.

Première d'entre elles, le programme de relance de 1.900 milliards de dollars que souhaite faire adopter le nouveau locataire de la Maison Blanche Joe Biden, dont le but est de doper l'activité économique et donc la consommation d'or noir outre-Atlantique.

Ensuite, des "nouvelles positives sur le front de l'OPEP, l'Irak ayant promis de réduire sa production de pétrole en janvier et février pour compenser le dépassement de 2020", a continué l'analyste de Rystad, évoquant des informations rapportées par Bloomberg.

Cette annonce est accueillie d'autant plus favorablement par le marché que l'Irak ne fait généralement pas partie des bons élèves de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et dépasse régulièrement les quotas de production qui lui sont assignés par le cartel et ses alliés via l'OPEP+.


Enfin, les investisseurs surveillent la situation en Indonésie où les autorités ont saisi lundi deux pétroliers, iranien et panaméen, soupçonnés d'avoir effectué un transfert illégal de brut dans les eaux du pays d'Asie du Sud-Est.

Les États-Unis et leurs alliés cherchent à bloquer les ventes de pétrole iranien afin de couper toute source de revenus à Téhéran et de renforcer la pression économique sur le régime.

(c) AFP

Commenter Le pétrole commence la semaine du bon pied



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    lundi 19 février 2024 à 17:35

    Les prix du pétrole remontent, le risque géopolitique repren…

    Londres: Les prix du pétrole se rehaussaient quelque peu lundi, la poursuite des tensions géopolitiques au Moyen-Orient et notamment les attaques dans...

    lundi 19 février 2024 à 12:47

    Les prix du pétrole reculent, inquiétudes sur la demande

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, toujours plombés par des inquiétudes sur la demande mondiale pétrolière, malgré la poursuite des tensions...

    vendredi 16 février 2024 à 21:05

    Le pétrole reste en hausse, un oeil inquiet sur la Russie

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont restés dans le vert, vendredi, sur un marché toujours sensible aux développements géopolitiques et...

    vendredi 16 février 2024 à 11:10

    Le pétrole flanche avec les estimations de croissance de la …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi, lestés par des estimations de ralentissement de la croissance de la demande mondiale dans le...

    vendredi 16 février 2024 à 11:00

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    vendredi 16 février 2024 à 09:00

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    jeudi 15 février 2024 à 21:05

    Le pétrole rebondit, la géopolitique l'emporte sur les fonda…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur, jeudi, orientés par la détérioration de la situation au Moyen-Orient...

    jeudi 15 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche après une forte accumulation des stocks a…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient jeudi après l'augmentation considérable des stocks de brut aux États-Unis, indiquant une demande moins forte.

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite