Menu
A+ A A-

Le pétrole reprend son souffle dans un marché prudent

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont fait du surplace lundi, les investisseurs renouant avec la prudence alors que les cours du brut évoluent à leur niveau d'avant la pandémie malgré une demande toujours plombée par les confinements.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a cédé 0,59% ou 33 cents à Londres, à 55,66 dollars.

Le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de février a de son côté grappillé 0,01% ou 1 cent à 52,25 dollars.

Les cours du pétrole se sont redressés en novembre et en décembre avec l'espoir d'une reprise de la consommation mondiale, fortement plombée en 2020 par la pandémie de coronavirus et la réduction des transports internationaux.

"Nos analystes pharmaceutiques estiment que la production mondiale de vaccins contre le Covid-19 devrait atteindre 750 millions de doses par mois en mars. Nous pensons donc que les restrictions de déplacements vont s'arrêter au deuxième semestre, ce qui dopera la demande de pétrole", jugent les analystes de Morgan Stanley.

La limitation de la production par les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs partenaires (Opep+) pour éviter de noyer le marché a aussi permis aux prix de remonter.

Mais l'optimisme du marché reste fragile.


"Les inquiétudes sur la demande reviennent, car le nombre d'infections au coronavirus reste élevé et des confinements pourraient être rétablis ou prolongés", a commenté Eugen Weinberg de Commerzbank.

Par ailleurs, si le président élu américain Joe Biden souhaite faire voter un plan de relance plus important, qui devrait doper la demande de carburant, son administration pourrait également assouplir les sanctions sur l'Iran, ce qui conduirait au retour sur le marché d'un nombre plus important de barils, souligne Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB.

"L'année 2021 pourrait être une nouvelle année de montagnes russes pour les cours", prévient-il.


(c) Afp

Commenter Le pétrole reprend son souffle dans un marché prudent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 27 janvier 2021 à 22:13

    Le pétrole stable malgré la chute des stocks américains de b…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont peu évolué mercredi en dépit d'un plongeon inattendu des réserves commerciales de brut aux...

    mercredi 27 janvier 2021 à 18:25

    ExxonMobil se prépare à changer son conseil d'administration

    New York: Le géant américain du pétrole ExxonMobil, sous pression d'investisseurs activistes, se prépare à faire évoluer son conseil d'administration, à adopter...

    mercredi 27 janvier 2021 à 17:30

    Chute inattendue des stocks de pétrole brut américain: -9,9 …

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis sont reparties fortement à la baisse, inscrivant leur plus fort recul depuis juillet...

    mercredi 27 janvier 2021 à 12:50

    Le pétrole avance à petits pas, regards vers les stocks amér…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse mercredi, au lendemain d'une séance calme et avant la publication très attendue par...

    mardi 26 janvier 2021 à 22:19

    Le pétrole stable avant la publication des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini proches de l'équilibre mardi à la veille d'un rapport hebdomadaire sur les réserves...

    mardi 26 janvier 2021 à 13:04

    Le pétrole progresse, les investisseurs optimistes sur l'éca…

    Londres:  Les prix du pétrole avançaient mardi, la baisse attendue de l'offre d'or noir prenant le pas sur les craintes qui entourent...

    lundi 25 janvier 2021 à 21:27

    Le pétrole commence la semaine du bon pied

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé lundi, soutenus tant par les perspectives d'une demande amenée à repartir aux Etats-Unis...

    lundi 25 janvier 2021 à 20:13

    Algérie : 22 milliards de dollars de recettes pétrolières en…

    Alger: Les recettes pétrolières de l’Algérie ont atteint 22 milliards de dollars en 2020, dont 2 milliards de dollars générés par les...

    lundi 25 janvier 2021 à 12:22

    Le pétrole commence la semaine du bon pied

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse lundi, soutenus tant par les perspectives d'une demande amenée à repartir aux Etats-Unis que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 25 janvier 2021 En début de soirée, l'évolution des cours du pétrole demeurait toujours incertaine: le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars gagnait 0,16% à Londres à 55,50 dollars, et le baril américain de WTI pour le même mois baissait de 0,02% à 52,26 dollars, les deux ayant progressé davantage plus tôt.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite