Menu
A+ A A-

Pétrole: l'Opep+ choisit la prudence face à la pandémie

OPEP OPEP+Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires sont tombés d'accord mardi sur une augmentation très légère de leur production d'or noir en février et mars, réalisée uniquement par la Russie et le Kazakhstan.
Le volume retiré volontairement du marché par l'alliance OPEP+ passera de 7,2 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) en janvier à 7,125 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. en février puis 7,05 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. en mars, a annoncé le cartel à l'issue du premier sommet ministériel de 2021, appelant à "la prudence" face à la crise sanitaire.

Mais pour ne pas entraîner un trop-plein d'offre alors que la reprise de la demande est fragile et incertaine, Ryad a décidé d'entamer son propre quota sur la période, à hauteur d'un million de barils par jour, a déclaré le ministre saoudien de l'Energie Abdelaziz ben Salmane lors d'une conférence de presse.

Les vingt-trois de l'OPEP+ ont donc finalement réussi à trouver un compromis à l'issue d'un cycle de réunions de deux jours qui, pandémie oblige, se sont tenues par visioconférence.

Deux lignes s'affrontaient: l'approche saoudienne, qui passait par le maintien en l'état des coupes actuelles, et la tentation de la Russie de réinjecter jusqu'à 500.000 barils quotidiens sur le marché le mois prochain, à l'image de ce qui avait été décidé en décembre pour janvier.

Après une forte hausse des cours du brut depuis l'annonce des premiers vaccins - de plus de 30% en novembre et décembre -, le club de producteurs sait que rien n'est gagné et reste vigilant. Le communiqué pointe "la hausse des contaminations, le retour de mesures de confinement stricts et des incertitudes croissantes".

Soutenir les prix

L'objectif pour le club de producteurs réunis sous la bannière de l'OPEP+, dont la fréquence de rendez-vous s'est accélérée sous l'effet de la crise sanitaire, est avant tout d'ajuster mois par mois l'offre d'or noir, avec en ligne de mire le soutien des prix du brut.


Le dernier cycle de réunions, entre le 30 novembre et le 3 décembre, avait ouvert la voie à un retour progressif de 2 millions de barils par jour sur le marché au cours des prochains mois.

Cette stratégie s'était traduite par un premier palier de 500.000 barils quotidiens supplémentaires en janvier et par une promesse de rendez-vous régulier des treize membres de l'OPEP, sous la houlette de l'Arabie saoudite, et de leurs dix alliés, conduits par la Russie, afin de statuer sur le volume de production pour le mois suivant.

Leur effort de coupe, pénible pour les finances des 20 pays qui y sont soumis (l'Iran, le Venezuela et la Libye sont exemptés), a joué son rôle l'an dernier en inversant la chute vertigineuse des prix du brut, jusqu'en terrain négatif pour la référence américaine en avril, une première dans l'histoire.

Les deux contrats de référence du brut, cotés à New York et Londres et très sensibles aux décisions de l'alliance, avaient réagi mardi au titre de premières fuites d'un tel scénario dès le début de la séance américaine.

Il s'affichaient vers 18H30 GMT (19H30 à Paris) en forte hausse de plus de 5% et au-delà de 50 dollars le baril, au plus haut en plus de dix mois.

Le cartel a par ailleurs entériné au cours de ce cycle de réunions le passage de témoin entre le ministre algérien du Pétrole et celui de l'Angola, Diamantino Azevedo, en qualité de président tournant de l'OPEP.

Les vingt-trois ont convenu de se retrouver, toujours par visioconférence, sous un format JMMC (Comité de suivi de l'accord en vigueur de réduction de la production du groupe) le 3 février, puis le 4 mars en sommet interministériel.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'Opep+ choisit la prudence face à la pandémie


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 13 octobre 2021

    L'Opep revoit en baisse la demande de pétrole pour 2021

    Paris: L'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a revu en baisse son estimation pour 2021 de la demande pétrolière mondiale, qui...

    lundi 04 octobre 2021

    L'Opep+ maintient la hausse de la production à 400.000 bpj

    Londres: L'Opep et ses alliés ont décidé lundi de s'en tenir à leur accord actuel d'une hausse de la production de 400.000...

    samedi 25 septembre 2021

    La Caisse de dépôt et placement du Québec se retire de la pr…

    Montréal: La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), deuxième plus important fonds de pension canadien, va retirer ses investissements dans...

    lundi 06 septembre 2021

    USA: Une semaine après Ida, la production de pétrole reste t…

    New York: La production pétrolière dans le golfe du Mexique accuse encore une chute de plus de 80% une semaine après le...

    mercredi 01 septembre 2021

    Sommet expéditif pour l'Opep+ qui continue à augmenter modes…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont validé mercredi la stratégie décidée mi-juillet et...

    lundi 30 août 2021

    Réconciliée, l'Opep+ vers un statu quo malgré les critiques …

    Londres: Divisés au début de l'été, les 23 producteurs d'or noir du groupe Opep+ ont su trouver la voie du compromis et...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 25 octobre 2021 à 12:06

    Nouveaux records du pétrole après des propos du ministre sao…

    Londres: Les cours du pétrole ont battu de nouveaux records pluriannuels lundi à la faveur de déclarations du ministre saoudien de l'Energie...

    samedi 23 octobre 2021 à 12:30

    L'Arabie saoudite vise la neutralité carbone d'ici à 2060

    Ryad: L'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole brut au monde, vise la neutralité carbone d'ici 2060, a annoncé samedi le prince héritier...

    vendredi 22 octobre 2021 à 21:37

    Le pétrole conclut une nouvelle semaine de hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont conclu nettement dans le vert vendredi, signant leur neuvième semaine de hausse d'affilée, au...

    vendredi 22 octobre 2021 à 11:41

    Le pétrole aborde la fin de semaine en petite hausse

    Londres: Les cours du pétrole avançaient timidement vendredi, au lendemain d'une séance de prise de bénéfices et dans un environnement de forte...

    vendredi 22 octobre 2021 à 09:07

    EU: les ventes de voitures hybrides dépassent celle de diese…

    Paris: Le diesel poursuit sa dégringolade face à l'électrification du marché automobile européen: il s'est vendu au troisième trimestre plus de voitures...

    jeudi 21 octobre 2021 à 21:39

    Le pétrole fait une pause, mais rien n'a changé sur le fond

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement baissé jeudi, sous l'effet de prises de bénéfices après une cavalcade endiablée, mais...

    jeudi 21 octobre 2021 à 11:35

    Le pétrole recule mais garde ses précédents plus hauts à vue

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi, certains investisseurs profitant des récents records en plusieurs années pour prendre des bénéfices...

    jeudi 21 octobre 2021 à 10:33

    Technip Energies: troisième trimestre en hausse, précise ses…

    Paris: Technip Energies, société d'ingénierie et de services dans l'énergie, a précisé jeudi ses objectifs annuels après une hausse de ses résultats...

    mercredi 20 octobre 2021 à 22:04

    Le pétrole grimpe après les stocks américains, le WTI au plu…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse depuis les premiers échanges asiatiques, ont changé de direction mercredi pour terminer en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite