Menu
A+ A A-

L'Opep+ attendue sur l'évolution de sa production de pétrole pour février

prix du petrole LondresLondres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires, emmenés par l'Arabie saoudite et la Russie, se retrouvent par visioconférence lundi pour arrêter la quantité de brut à remettre sur le marché mondial le mois prochain.
Figure à l'agenda un Comité de suivi de l'accord en vigueur de réduction de la production du groupe, identifié sous l'acronyme JMMC et prévu initialement mi-décembre, suivi d'un sommet ministériel à 14H00 GMT (15H00 HEC).

La fréquence de ce rendez-vous s'est accélérée sous l'effet de la crise sanitaire et des dégâts qu'elle inflige à l'économie mondiale.

Il s'agit d'ajuster l'offre d'or noir à une demande sabrée par la pandémie de Covid-19 et dont la reprise est incertaine, avec en ligne de mire le soutien des prix du brut.

Le dernier cycle de réunions, entre le 30 novembre et le 3 décembre, avait "ouvert la voie à un retour progressif de 2 millions de barils par jour sur le marché au cours des prochains mois, les pays participants se tenant prêts à ajuster ces niveaux en fonction des conditions et de l'évolution du marché", a rappelé dimanche le secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo, lors d'un comité technique conjoint (JTC) de l'OPEP+, chargé d'établir des recommandations pour le JMMC du lendemain.

Cette stratégie s'était traduite par un premier palier de 500.000 barils quotidiens supplémentaires en janvier et par une promesse de rendez-vous chaque début de mois des treize membres du cartel, emmenés par l'Arabie saoudite, et de leurs dix alliés, conduits par la Russie, afin de statuer sur le volume de production pour le mois suivant.

Ce suivi au cordeau montre la volonté du cartel de garder une forte influence sur le marché mais aussi la gravité de la situation dans laquelle sont plongés les producteurs de brut qui se satisfaisaient avant la crise sanitaire de deux sommets par an au siège de l'organisation à Vienne, en Autriche.


Leur effort de coupe, pénible pour les finances des 20 pays qui y sont soumis (l'Iran, le Venezuela et la Libye sont exemptés), a joué son rôle l'an dernier en inversant la chute vertigineuse des prix du brut, jusqu'en terrain négatif pour la référence américaine en avril, une première dans l'histoire.

Le résultat de la politique des membres de l'OPEP+ reste par ailleurs assez dépendant du bon vouloir de deux d'entre eux, la Russie et l'Arabie saoudite, respectivement deuxième et troisième producteurs mondiaux derrière les États-Unis.

En mars dernier, c'est la mésentente entre Ryad et Moscou, débouchant sur une courte mais intense guerre des prix, qui avait fait trébucher une première fois les cours du brut. Le climat est aujourd'hui plus apaisé, les responsables saoudiens et russes ayant affiché mi-décembre leur unité lors d'une réunion bipartite.

Toutefois, les pierres d'achoppement au sein du club ne manquent pas, au sujet du respect des quotas notamment ou encore des prévisions plus ou moins optimistes quant à la reprise de la demande pétrolière.

Dans son dernier rapport mensuel, le cartel lui-même s'était voulu prudent en révisant à la baisse l'appétit mondial pour le pétrole en 2021. Il avait noté au passage "les incertitudes élevées, essentiellement en ce qui concerne le développement de la pandémie de Covid-19 et le déploiement des vaccins", de même que l'impact des "effets structurels du Covid-19 sur les comportements des consommateurs, en particulier dans le secteur des transports".

(c) AFP

Commenter L'Opep+ attendue sur l'évolution de sa production de pétrole pour février


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 20 janvier 2021

    Le rebond de la production de pétrole en Libye, fragile et à…

    Tripoli: La production des membres de l'Opep a une nouvelle fois été tirée vers le haut en décembre par le pétrole libyen...

    jeudi 14 janvier 2021

    Pétrole: la production Opep a progressé en décembre, tirée p…

    Paris: La production des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a progressé en décembre, une nouvelle fois tirée par...

    mardi 05 janvier 2021

    Pétrole: l'Opep+ choisit la prudence face à la pandémie

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires sont tombés d'accord mardi sur une augmentation très...

    mardi 05 janvier 2021

    Le sommet de l'Opep+ reprend mardi, la production pétrolière…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires reprennent mardi à 14H30 GMT leurs discussions arrêtées...

    lundi 04 janvier 2021

    Pétrole: l'Opep+ remet à mardi sa décision faute de consensu…

    Londres: Divisés, les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires ont suspendu lundi leurs discussions et remis...

    lundi 04 janvier 2021

    L'Opep+ en conclave pour arrêter sa production de pétrole po…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires, réunis par l'accord Opep+, ont débuté leurs discussions...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 27 janvier 2021 à 22:13

    Le pétrole stable malgré la chute des stocks américains de b…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont peu évolué mercredi en dépit d'un plongeon inattendu des réserves commerciales de brut aux...

    mercredi 27 janvier 2021 à 18:25

    ExxonMobil se prépare à changer son conseil d'administration

    New York: Le géant américain du pétrole ExxonMobil, sous pression d'investisseurs activistes, se prépare à faire évoluer son conseil d'administration, à adopter...

    mercredi 27 janvier 2021 à 17:30

    Chute inattendue des stocks de pétrole brut américain: -9,9 …

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis sont reparties fortement à la baisse, inscrivant leur plus fort recul depuis juillet...

    mercredi 27 janvier 2021 à 12:50

    Le pétrole avance à petits pas, regards vers les stocks amér…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse mercredi, au lendemain d'une séance calme et avant la publication très attendue par...

    mardi 26 janvier 2021 à 22:19

    Le pétrole stable avant la publication des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini proches de l'équilibre mardi à la veille d'un rapport hebdomadaire sur les réserves...

    mardi 26 janvier 2021 à 13:04

    Le pétrole progresse, les investisseurs optimistes sur l'éca…

    Londres:  Les prix du pétrole avançaient mardi, la baisse attendue de l'offre d'or noir prenant le pas sur les craintes qui entourent...

    lundi 25 janvier 2021 à 21:27

    Le pétrole commence la semaine du bon pied

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé lundi, soutenus tant par les perspectives d'une demande amenée à repartir aux Etats-Unis...

    lundi 25 janvier 2021 à 20:13

    Algérie : 22 milliards de dollars de recettes pétrolières en…

    Alger: Les recettes pétrolières de l’Algérie ont atteint 22 milliards de dollars en 2020, dont 2 milliards de dollars générés par les...

    lundi 25 janvier 2021 à 12:22

    Le pétrole commence la semaine du bon pied

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse lundi, soutenus tant par les perspectives d'une demande amenée à repartir aux Etats-Unis que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 25 janvier 2021 En début de soirée, l'évolution des cours du pétrole demeurait toujours incertaine: le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars gagnait 0,16% à Londres à 55,50 dollars, et le baril américain de WTI pour le même mois baissait de 0,02% à 52,26 dollars, les deux ayant progressé davantage plus tôt.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite