Menu
A+ A A-

Le pétrole se stabilise, en forte baisse sur l'année 2020

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole sont restés dans le vert jeudi pour la dernière séance de 2020 après une année mouvementée qui a vu les cours fondre en raison de la pandémie de Covid-19.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a avancé de 0,33% ou 17 cents, à 51,80 dollars.

Le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de février a progressé de son côté de 0,24% ou 12 cents, à 48,52 dollars.

Le marché sera fermé vendredi, premier jour de l'année et férié un peu partout à travers le monde.

Sur la semaine, écourtée par les fêtes de fin d'année, les prix de l'or noir ont légèrement monté, profitant notamment mercredi du rapport hebdomadaire sur les réserves de pétrole des États-Unis.

"La grosse surprise, c'est le niveau très élevé des exportations américaines; c'est la preuve que la demande reste à un niveau solide malgré les reconfinements", a commenté Stephen Innes, analyste chez Axi.

En hausse nette depuis les premières annonces sur des vaccins contre le Covid-19, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. ont grimpé respectivement de 8% et de 6,5% en décembre.


Mais cette performance est loin d'effacer la chute provoquée par la pandémie, qui a fait plonger la consommation de carburant et d'énergie.

En 2020, le prix du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a perdu 22% et celui du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., 21%.

"Les acteurs sur les marchés ne sont pas prêts d'oublier une année qu'ils aimeraient bien oublier: l'année où les cours du pétrole sont tombés en-dessous de zéro. Comme quoi, avec les matières premières, il ne faut jamais dire jamais", a résumé Phil Flynn de Price Futures Group.

Les analystes se tournent vers 2021, où les perspectives de la demande à court terme devraient rester ternes, même si la consommation pourrait reprendre avec les campagnes de vaccination.

"Les prix sont partis pour poursuivre leur hausse, à condition d'éviter les mauvaises surprises", a prévenu Jeffrey Halley, analyste chez Oanda.

Encore plus optimiste, Phil Flynn affirme qu'"avec le retour probable de la demande, le marché sera sous-approvisionné à la fin de 2021". "L'environnement réglementaire plus difficile avec une nouvelle administration Biden aux États-Unis entravera également la reprise de la production pétrolière américaine", affirme-t-il, ajoutant que la demande va se redresser avant la production. Ceci suggère des prix plus élevés en 2021 et au-delà.

L'année du pétrole débutera lundi avec la réunion mensuelle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires, dont la Russie.

Début décembre, les pays membres avaient décidé d'augmenter leur production, qu'ils limitent volontairement, de 500.000 barils par jour, pour éviter d'inonder le marché avec les deux millions de barils quotidiens initialement prévus.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se stabilise, en forte baisse sur l'année 2020



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    mercredi 28 février 2024 à 17:05

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut augmentent …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite