Menu
A+ A A-

Le pétrole se stabilise, en forte baisse sur l'année 2020

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole sont restés dans le vert jeudi pour la dernière séance de 2020 après une année mouvementée qui a vu les cours fondre en raison de la pandémie de Covid-19.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a avancé de 0,33% ou 17 cents, à 51,80 dollars.

Le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de février a progressé de son côté de 0,24% ou 12 cents, à 48,52 dollars.

Le marché sera fermé vendredi, premier jour de l'année et férié un peu partout à travers le monde.

Sur la semaine, écourtée par les fêtes de fin d'année, les prix de l'or noir ont légèrement monté, profitant notamment mercredi du rapport hebdomadaire sur les réserves de pétrole des États-Unis.

"La grosse surprise, c'est le niveau très élevé des exportations américaines; c'est la preuve que la demande reste à un niveau solide malgré les reconfinements", a commenté Stephen Innes, analyste chez Axi.

En hausse nette depuis les premières annonces sur des vaccins contre le Covid-19, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. ont grimpé respectivement de 8% et de 6,5% en décembre.


Mais cette performance est loin d'effacer la chute provoquée par la pandémie, qui a fait plonger la consommation de carburant et d'énergie.

En 2020, le prix du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a perdu 22% et celui du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., 21%.

"Les acteurs sur les marchés ne sont pas prêts d'oublier une année qu'ils aimeraient bien oublier: l'année où les cours du pétrole sont tombés en-dessous de zéro. Comme quoi, avec les matières premières, il ne faut jamais dire jamais", a résumé Phil Flynn de Price Futures Group.

Les analystes se tournent vers 2021, où les perspectives de la demande à court terme devraient rester ternes, même si la consommation pourrait reprendre avec les campagnes de vaccination.

"Les prix sont partis pour poursuivre leur hausse, à condition d'éviter les mauvaises surprises", a prévenu Jeffrey Halley, analyste chez Oanda.

Encore plus optimiste, Phil Flynn affirme qu'"avec le retour probable de la demande, le marché sera sous-approvisionné à la fin de 2021". "L'environnement réglementaire plus difficile avec une nouvelle administration Biden aux États-Unis entravera également la reprise de la production pétrolière américaine", affirme-t-il, ajoutant que la demande va se redresser avant la production. Ceci suggère des prix plus élevés en 2021 et au-delà.

L'année du pétrole débutera lundi avec la réunion mensuelle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires, dont la Russie.

Début décembre, les pays membres avaient décidé d'augmenter leur production, qu'ils limitent volontairement, de 500.000 barils par jour, pour éviter d'inonder le marché avec les deux millions de barils quotidiens initialement prévus.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se stabilise, en forte baisse sur l'année 2020



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite