Menu
A+ A A-

Le pétrole avance, les stocks américains baissent plus que prévu

prix du petroleLondres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, profitant de la faiblesse du dollar et après l'annonce d'une baisse hebdomadaire plus importante que prévu des réserves de brut américaines.
Vers 16H00 GMT (17H00 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 0,84% à Londres, à 51,52 dollars.

Le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de février prenait de son côté 0,44% à 48,21 dollars.

"Les prix du pétrole ont été aidés par la faiblesse du dollar, a résumé Stephen Innes, analyste chez Axi.

Le dollar index, qui compare le billet vert aux autres grandes monnaies, évoluait mercredi à son plus bas niveau depuis deux ans et demi.

Pour le marché de l'or noir, cela signifie que le baril, dont le prix est fixé en dollar, est moins cher pour les acheteurs utilisant d'autres devises.


Par ailleurs, les réserves américaines ont nettement baissé durant la semaine achevée le 25 décembre, selon les données publiées mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) sur les réserves américaines.

Les stocks commerciaux de brut ont plongé de 6,07 millions de barils, là où les analystes tablaient sur une baisse de 3,1 millions de barils, selon un consensus compilé par l'agence Bloomberg.

Enfin, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, doivent se réunir lundi 4 janvier pour leur réunion mensuelle.

Début décembre, les pays membres avaient décidé d'augmenter leur production, qu'ils limitent volontairement, de seulement 500.000 barils par jour, pour éviter d'inonder le marché avec les deux millions de barils quotidiens initialement prévus.

(c) AFP

Commenter Le pétrole avance, les stocks américains baissent plus que prévu


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 27 janvier 2023 à 23:06

    Le pétrole en repli, sur des prises de profits avant la fin …

    New York: Les prix du pétrole, en hausse en première partie de séance, se sont finalement repliés vendredi, les investisseurs étant tentés...

    vendredi 27 janvier 2023 à 14:10

    Porté par la flambée du brut, Chevron affiche un bénéfice re…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a dégagé 35,5 milliards de dollars de bénéfice net en 2022, plus du double de...

    vendredi 27 janvier 2023 à 11:46

    Le pétrole en hausse, poussé par la résilience de l'économie…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, poussés par des données macroéconomiques encourageantes aux Etats-Unis qui achèvent 2022 en croissance, mais aussi...

    jeudi 26 janvier 2023 à 22:50

    Le pétrole termine en hausse après la croissance américaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi après trois séances de va-et-vient, à la suite de la...

    jeudi 26 janvier 2023 à 18:45

    Brésil : Petrobras a un nouveau président, un proche de Lula

    Rio de janeiro: Le conseil d'administration de Petrobras a entériné jeudi à l'unanimité la nomination à la tête du groupe étatique pétrolier...

    jeudi 26 janvier 2023 à 15:00

    Retour de la Chine, fin de chute pour le pétrole

    Paris: Le prix du pétrole a peut-être cessé sa chute. La Chine pousse la demande vers le haut.

    jeudi 26 janvier 2023 à 13:22

    TotalEnergies visé par une enquête en France pour écoblanchi…

    Nanterre: La multinationale pétrolière TotalEnergies est visée depuis décembre 2021 par une enquête pour "pratiques commerciales trompeuses" dans le domaine de l'environnement...

    jeudi 26 janvier 2023 à 13:20

    Le pétrole rebondit mais se heurte aux craintes pour la croi…

    Londres: Les prix du pétrole rebondissaient un peu jeudi après trois séances de va-et-vient, les opérateurs restant prudents face aux perspectives de...

    mercredi 25 janvier 2023 à 17:10

    🛢️USA : hausse moindre que prévu des stocks de pétrole, les …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté, mais moins que prévu, la semaine dernière aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 27 janvier 2022 Les deux références mondiales de l'or noir ont effacé leurs pertes de la semaine et sont en passe de réaliser un troisième gain hebdomadaire consécutif.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite