Menu
A+ A A-

Le pétrole plonge après la fermeture des frontières avec le Royaume-Uni

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont dévissé lundi, plombés par les nouvelles mesures de limitation des déplacements imposées aux frontières britanniques à cause d'une nouvelle variante du coronavirus, limitant les perspectives de relance économique.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février a baissé de 2,58% ou 1,35 dollar à Londres à 50,91 dollars.

Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. américain pour le mois de janvier a abandonné 2,77% ou 1,36 dollar à 47,74 dollars.

"Le marché est focalisé sur la nouvelle variante du Covid-19" détectée au Royaume-Uni, qui éclipse l'accord du Congrès américain sur un plan de soutien à l'économie, explique Stephen Brennock, analyste chez PVM.

Frappé par une souche plus contagieuse du nouveau coronavirus, le Royaume-Uni se trouve brutalement coupé du monde lundi après la décision de nombreux pays de suspendre leurs liaisons.

"La demande de brut à court terme vient de se prendre un grand coup, l'incertitude sur les prochains mois a augmenté", juge Edward Moya, analyste chez Oanda.

Les interdictions de déplacements provoquées par la pandémie de Covid-19 ont fait brutalement chuter les prix du brut cette année, les consommateurs confinés n'utilisant ni voitures, ni avions.


Dans le même temps, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, ont décidé de limiter leur production pour éviter d'inonder le marché, mais prévoient d'augmenter peu à peu leurs extractions.

"Si les fluctuations (des prix pétroliers, ndlr) sont faibles, il n'y a rien de mal à cela", a affirmé lundi le premier ministre russe en charge de l'énergie Alexandre Novak lors d'une visio-conférence.

M. Novak s'est toutefois interrogé sur la politique énergétique de la nouvelle administration américaine, le président élu Joe Biden ayant fait de la lutte contre le changement climatique une priorité, ce qui pourrait affecter la production des États-Unis et, par ricochet, celle de l'OPEP et ses partenaires.

La nouvelle mutation du virus a effacé, au moins partiellement, les espoirs d'une reprise de la demande avec les campagnes de vaccination qui commencent et avaient conduit le pétrole à une hausse de plus de 40% depuis les premières annonces début novembre.

Elle a également éclipsé pour les investisseurs l'accord trouvé dimanche soir au Congrès sur un plan de soutien de l'économie américaine, qui pourrait apporter jusqu'à 900 milliards de dollars au premier consommateur de brut au monde.

"Le marché du pétrole se projetait trop dans le futur, ignorant le présent" et les difficultés de l'économie alors que les campagnes de vaccination commencent à peine, a estimé M. Brennock.

(c) AFP

Commenter Le pétrole plonge après la fermeture des frontières avec le Royaume-Uni


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite