Menu
A+ A A-

Le pétrole fait du surplace après les stocks américains

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont abandonné leurs gains mercredi après une augmentation massive des stocks de brut aux Etats-Unis et malgré l'espoir de jours meilleurs pour la demande avec les vaccins contre le Covid-19.
A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de janvier a cédé 8 cents ou 0,2% à 45,52 dollars.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février a grappillé 0,04% ou 2 cents à Londres, à 48,86 dollars.

"La flambée des stocks de pétrole et d'essence aux États-Unis a tout simplement effacé les gains du marché pétrolier", a expliqué David Madden, analyste de CMC Markets.

Orientés à la hausse en début de séance américaine, les prix de l'or noir se sont repliés après la publication du rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'Information sur l'Energie (EIA) avant de reprendre un peu de vigueur.

Selon les chiffres de l'EIA, les stocks commerciaux de brut dans le pays ont grimpé de plus de 15 millions de barils pour s'établir à 503,2 millions de barils (MB) au 4 décembre.

Les réserves d'essence ont, elles, progressé de 4,2 MB et celles de produits distillés (gaz de chauffage et fioul) de 5,2 MB, des chiffres qui confirment la faible demande en or noir aux États-Unis.


Les États-Unis avaient connu une augmentation similaire de leurs stocks de brut au mois d'avril, mais une telle hausse hebdomadaire est rarissime.

La veille, c'est l'American Petroleum Institute (API), la fédération qui regroupe les professionnels du secteur pétrolier, qui avait publié son estimation et fait état d'une hausse de 1,1 million de barils.

Les analystes interrogés par Bloomberg tablaient plus tôt dans la journée sur une légère baisse, alimentant un certain optimisme sur le marché nourri par les premières campagnes de vaccination, notamment au Royaume-Uni, synonymes à moyen terme de fin des restrictions de déplacements et par voie de conséquence de reprise de la demande de brut.

"En dépit des chiffres décevants sur les stocks américains, les données sur la demande et des perspectives moroses à court terme, nous sommes optimistes pour le marché pétrolier en 2021", a commenté Bart Melek de TD Securities, qui prédit un baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. proche des 50 dollars une fois que l'économie mondiale se sera stabilisée.

"L'administration Biden et les autres grandes économies du monde vont chercher à adopter un plan de relance d'ampleur, censé faire redémarrer la demande aux États-Unis et ailleurs", poursuit-il.

Par ailleurs, explique M. Melek, la retour progressif de barils des principaux pays producteurs à partir de janvier devrait être suffisamment modéré pour ne pas inonder le marché d'une offre excédentaire.

(c) AFP

Commenter Le pétrole fait du surplace après les stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 26 janvier 2023 à 22:50

    Le pétrole termine en hausse après la croissance américaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi après trois séances de va-et-vient, à la suite de la...

    jeudi 26 janvier 2023 à 18:45

    Brésil : Petrobras a un nouveau président, un proche de Lula

    Rio de janeiro: Le conseil d'administration de Petrobras a entériné jeudi à l'unanimité la nomination à la tête du groupe étatique pétrolier...

    jeudi 26 janvier 2023 à 15:00

    Retour de la Chine, fin de chute pour le pétrole

    Paris: Le prix du pétrole a peut-être cessé sa chute. La Chine pousse la demande vers le haut.

    jeudi 26 janvier 2023 à 13:22

    TotalEnergies visé par une enquête en France pour écoblanchi…

    Nanterre: La multinationale pétrolière TotalEnergies est visée depuis décembre 2021 par une enquête pour "pratiques commerciales trompeuses" dans le domaine de l'environnement...

    jeudi 26 janvier 2023 à 13:20

    Le pétrole rebondit mais se heurte aux craintes pour la croi…

    Londres: Les prix du pétrole rebondissaient un peu jeudi après trois séances de va-et-vient, les opérateurs restant prudents face aux perspectives de...

    mercredi 25 janvier 2023 à 17:10

    🛢️USA : hausse moindre que prévu des stocks de pétrole, les …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté, mais moins que prévu, la semaine dernière aux Etats-Unis...

    mercredi 25 janvier 2023 à 12:20

    Le pétrole atone avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans tendance mercredi, le marché attendant la publication hebdomadaire de l'état des stocks américains de brut...

    mardi 24 janvier 2023 à 20:00

    BNP Paribas prévoit de réduire ses financements à l'industri…

    Paris: La banque BNP Paribas, financeur historique du secteur industriel, a annoncé mardi vouloir diviser par cinq ses financements au secteur de...

    mardi 24 janvier 2023 à 14:00

    ⛽️ Hausse des prix des carburants : Le seuil des 2 euros le …

    Paris: Les prix des carburants ont fortement augmenté depuis le début de l'année avec la fin de la remise financée par l'Etat et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite