Menu
A+ A A-

Le pétrole en petite baisse au début d'une journée décisive pour l'Opep+

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse jeudi en première partie de séance européenne, le marché ayant les yeux rivés vers la réunion Opep+ dont l'objectif est de statuer sur le niveau d'offre d'or noir de retour sur le marché au début de l'année prochaine.
Vers 10H50 GMT (11H50 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février perdait 0,52% par rapport à la clôture de mercredi, à 48,00 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de janvier lâchait 0,55% à 45,03 dollars.

"L'OPEP+ parviendra-t-elle à un accord aujourd'hui ?", s'interroge Eugen Weinberg, analyste de Commerzbank.

S'il s'agit effectivement de la grande question que se posent les observateurs et acteurs de marchés jeudi, beaucoup y répondent par l'affirmative.

"Le report de la réunion OPEP+ de cette semaine (de mardi à jeudi, ndlr) a entrainé quelques progrès, (...) deux jours de négociations directes ont rapproché le groupe d'un accord", a indiqué Stephen Innes, d'Axi.

Les treize membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) retrouvent en visioconférence jeudi à 13H00 GMT (14H00 HEC) leurs alliés de l'OPEP+ pour tenter d'arrêter une position commune sur leurs quotas de production à venir dans un marché déprimé par la pandémie de Covid-19.


"Les propositions se concentrent apparemment sur un assouplissement progressif des coupes", a continué M. Innes, et non un retour brutal sur le marché de près de 2 millions de barils par jour au 1er janvier comme prévu dans l'accord en vigueur arraché au printemps.

"Il n'est pas clair si l'assouplissement commencerait en janvier ou après un délai de trois mois", a-t-il poursuivi.

Les investisseurs digéraient également jeudi le recul moins important que prévu des stocks commerciaux de brut aux États-Unis publié la veille par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

Selon un rapport hebdomadaire de l'organisation, les réserves de brut du pays ont reculé de 700.000 barils la semaine passée, soit un peu moins que les 2 millions de barils anticipés par les analystes.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en petite baisse au début d'une journée décisive pour l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite