Menu
A+ A A-

Le pétrole en légère baisse, les discussions se poursuivent entre pays producteurs

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole reculaient timidement mercredi, dans le sillage des deux séances précédentes, les investisseurs étant toujours suspendus aux avancées des négociations en cours des pays producteurs de l'OPEP+ et gardant un oeil sur les stocks américains.
Vers 10H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février perdait 0,02% par rapport à la clôture de mardi, à 47,41 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de janvier lâchait 0,11% à 44,50 dollars.

"Les investisseurs sont préoccupés" par le retard dans la prise de décision de l'OPEP+, a estimé Naeem Aslam, analyste d'Avatrade.

Après plus de quatre heures de réunion lundi, puis des échanges informels mardi, les discussions des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) se poursuivaient mercredi, a confirmé à l'AFP une source de l'organisation avant une nouvelle réunion jeudi des vingt-trois de l'OPEP+ comprenant la Russie, initialement à l'agenda le 1er décembre.

L'objectif pour les producteurs est d'arrêter une position commune sur leurs quotas de production à venir dans un marché déprimé par la pandémie de Covid-19.


Sans amendement de l'accord en vigueur signé en avril, ce sont près de deux millions de barils par jour qui doivent revenir sur le marché dès le 1er janvier.

Si la majorité des pays semblent trouver ce pas prématuré et penchent pour une prorogation de minimum trois mois, d'autres souhaitent le franchir car les coupes volontaires représentent un effort pénible pour les recettes des producteurs, même si ces réductions ont contribué à faire repartir les prix à la hausse.

Le sujet de la compensation des quotas de production non tenus au cours de l'année est également source de discorde au sein du cartel.

Les investisseurs surveilleront par ailleurs les chiffres hebdomadaires sur les stocks américains publiés par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) plus tard dans la journée.

Selon la médiane d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg, les réserves américaines de brut pour la semaine achevée le 27 novembre sont attendues en baisse de 1,98 million de barils mais celles d'essence en hausse de deux millions.

Mardi, l'American Petroleum Institute (API), fédération qui regroupe les professionnels du secteur pétrolier mais dont les chiffres sont jugés moins fiables, avait rendu compte d'une augmentation de 4,1 millions de barils la semaine passée.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en légère baisse, les discussions se poursuivent entre pays producteurs


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 05 août 2021 à 21:28

    Le pétrole rebondit après les pertes de la veille

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi légèrement jeudi après un début de semaine difficile, marqué par la reprise du...

    jeudi 05 août 2021 à 11:39

    Le pétrole remonte sans conviction, le retour du Covid-19 pè…

    Londres: Les cours du pétrole reprenaient leur souffle jeudi après un début de semaine difficile, marqué par la reprise du nombre de...

    mercredi 04 août 2021 à 21:35

    Le pétrole plonge après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont plongé mercredi après une hausse inattendue des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis, signe...

    mercredi 04 août 2021 à 17:40

    Le pétrole baisse malgré des tensions dans le Golfe

    Londres: Les prix du pétrole baissaient encore mercredi après une hausse inattendue des réserves commerciales de brut aux États-Unis, le marché ignorant...

    mercredi 04 août 2021 à 17:36

    USA: les stocks de pétrole brut augmentent de façon surprise…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont grimpé de façon surprise la semaine dernière, selon les chiffres publiés...

    mercredi 04 août 2021 à 12:29

    Le pétrole sans élan malgré des tensions dans le Golfe

    Londres: Les prix du pétrole restaient stables après leurs pertes du début de semaine, attendant les données hebdomadaires sur les réserves commerciales...

    mardi 03 août 2021 à 12:41

    Le pétrole remonte un peu après un début de semaine difficil…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi sans effacer complètement leurs pertes marquées de la veille, quand les inquiétudes sur une propagation...

    mardi 03 août 2021 à 10:44

    BP: bénéfice trimestriel dopé la remontée des cours du brut

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars (2,8 milliards de francs) au...

    lundi 02 août 2021 à 21:53

    Le pétrole en net recul après des chiffres décevants du sect…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté lundi après des chiffres d'activité manufacturière décevants en Chine et aux États-Unis et devant l'augmentation de la production de l'OPEP.

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite