Menu
A+ A A-

Le pétrole recule après la première journée du sommet Opep+

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé lundi à l'issue de la première journée d'une réunion cruciale de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses partenaires, qui doivent décider de l'avenir de leurs quotas de production.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont c'était le dernier jour de cotation, a perdu 1,22%, à 47,59 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance a cédé 0,4% à 45,34 dollars.

Sur l'ensemble du mois de novembre, Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. ont cependant grimpé de 27%.

L'OPEP et ses dix alliés, réunis au sein de l'OPEP+, ont décidé d'ajourner leurs discussions autour de leur accord de réduction de la production et de reprendre leur sommet virtuel mardi.

De nombreux observateurs s'attendaient à ce que le cartel prolonge ses quotas décidés en avril, qui le conduisent à retirer actuellement 7,7 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) et sont censés être révisés à -5,8 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. à partir de janvier.

Cette mesure avait été prise afin d'endiguer la chute des cours liée à la baisse de la demande, dévastée par les mesures de confinement et la limitation des déplacements pendant la pandémie.


"La plupart des investisseurs pensaient que le report de l'augmentation de la production de l'OPEP était une affaire conclue, qui devait seulement être formalisée aujourd'hui. La réalité est loin d'être aussi limpide", explique Bjornar Tonhaugen, analyste de Rystad

"Ce qui est clairement apparu, c'est que certains membres de l'OPEP ne sont pas enchantés par la perspective (de reporter la hausse des quotas, ndlr), ayant toujours de la rancune envers leurs alliés qui traînent des pieds et n'ont pas réduit leur production autant qu'ils l'avaient promis", ajoute M. Tonhaugen.

Une prolongation d'au moins trois mois des niveaux actuels de production reste toutefois l'option la plus probable aux yeux des analystes du marché.

"Quand la Russie et l'Arabie saoudite se mettent d'accord - ce qui semble être le cas pour le moment - ils arrivent généralement à convaincre leurs alliés de l'OPEP+ de suivre une direction commune même si les réunions s'éternisent jusque tard dans la nuit. Cela pourrait être le cas mardi", prévient M. Tonhaugen.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule après la première journée du sommet Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite