Logo

Le pétrole marque une pause en attendant le sommet de l'Opep+

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole cédaient un peu de terrain jeudi, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts en huit mois et demi, alors que se profilent les réunions des ministres de l'Opep+ lundi et mardi prochain.
Vers 10H50 GMT (11H50 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier perdait 1,13% par rapport à la clôture de mercredi, à 48,06 dollars.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance cédait 1,23% à 45,15 dollars.

Le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avait atteint 46,26 dollars le baril en cours de séance américaine mercredi, un niveau plus vu depuis le 6 mars. Le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a de son côté attendu quelques heures avant d'atteindre un nouveau record depuis cette date, à 49,09 dollars le baril en cours de séance asiatique.

Malgré les baisses de ce matin, les deux cours de référence affichent toujours une hausse de 25% depuis le début du mois de novembre.

"Le marché semble regarder au-delà de la phase actuelle de faible demande due à la pandémie", les prix élevés étant "principalement dus aux espoirs de reprise économique", a expliqué Eugen Weinberg, analyste de Commerzbank, nourris par les avancées des laboratoires pharmaceutiques sur un vaccin contre le Covid-19.

L'analyste met également en avant "l'appétit pour le risque nettement plus élevé compte tenu de la hausse des marchés boursiers et la faiblesse du dollar américain."


Les investisseurs sont désormais tournés vers le prochain sommet des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés de l'OPEP+ qui se retrouvent en début de semaine prochaine pour statuer sur l'accord de réduction de la production qui les lie.

Selon celui-ci, le retrait actuel du marché de 7,7 millions de barils par jour doit être ramené à 5,8 millions à compter de janvier 2021 mais beaucoup d'experts du marché tablent sur un report de trois à six mois.

La séance de jeudi sera par ailleurs écourtée en raison de la fête de Thanksgiving, jour férié aux États-Unis.

(c) AFP

Commenter Le pétrole marque une pause en attendant le sommet de l'Opep+


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.