Menu
A+ A A-

Le pétrole en léger repli à cause de l'épidémie et de l'Opep

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en léger repli jeudi, face à l'aggravation de l'épidémie de Covid-19 mais aussi du fait de tiraillements sur les quotas au sein de l'Opep.
Le contrat sur le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a cédé 0,31% ou 14 cents, par rapport à la clôture de mercredi, à 44,20 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour décembre s'est replié de 0,19% ou 8 cents, à 41,74 dollars.

Les cours, qui avaient perdu davantage en cours de séance, se sont redressés un peu à la clôture.

"On assiste à une course de vitesse entre le Covid et les vaccins", a résumé Robert Yawger de Mizuho USA. "Entre la hausse des cas de Covid-19 et la fermeture des écoles de New York, cela empire. Dans le même temps, il a de l'espoir pour l'avenir avec les vaccins", a-t-il expliqué.

Après les bonnes nouvelles sur l'efficacité spectaculaire des futurs vaccins de Pfizer et Moderna, c'était au tour du laboratoire britannique AstraZeneca d'annoncer des résultats encourageants de son vaccin chez les plus âgés.

Les États-Unis ont atteint la barre des 250.000 décès attribués au coronavirus depuis le début de la pandémie.


Et l'épidémie est sensiblement repartie à la hausse depuis quelques semaines chez le premier consommateur d'or noir.

A cela s'ajoutent "les tensions au sein de l'OPEP+", a souligné Eugen Weinberg, analyste de Commerzbank.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés via l'accord OPEP+ s'étaient dits "prêts à agir" mardi pour maintenir un équilibre entre l'offre et la demande d'or noir, à l'issue de leur réunion mensuelle.

Mais il semble que les Emirats Arabes Unis "ne soient pas contents" et ne veulent pas prolonger leurs coupes de production, a expliqué Robert Yawger. "C'est un peu inquiétant avant la prochaine réunion de l'OPEP" fin novembre. L'analyste pense toutefois qu'au bout du compte les restrictions de production seront prolongées d'un commun accord même si après coup, certains peuvent "tricher".

Les Emirats peuvent produire jusqu'à 4 millions de barils par jour mais leur quota actuel serait de 2,6 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains..

Les membres de l'alliance des producteurs se retrouvent à la fin du mois pour décider des quantités de brut qui reviendront sur le marché au 1er janvier, ou plus tard, dans ce qui s'annonce comme le prochain "grand événement à risque pour le pétrole", a jugé Jeffrey Halley, de Oanda.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en léger repli à cause de l'épidémie et de l'Opep


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 28 juin 2022 à 22:26

    Le pétrole profite de la levée de restrictions sanitaires en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement progressé mardi grâce, pour partie, à la levée de restrictions sanitaires en Chine...

    mardi 28 juin 2022 à 12:14

    Le pétrole monte après de nouvelles restriction de l'approvi…

    Londres: Les prix du pétrole consolidaient leur hausse mardi, soutenus par de nouvelles de restrictions de l'approvisionnement en or noir venant de...

    mardi 28 juin 2022 à 11:42

    Le G7 convient d'étudier le plafonnement du prix du pétrole …

    Allemagne: Les dirigeants du G7 sont convenus d'étudier la possibilité de plafonner les prix des importations de pétrole et de gaz russes...

    lundi 27 juin 2022 à 22:08

    L'idée d'un ralentissement économique digérée, le pétrole re…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont confirmé leur inflexion à la hausse lundi, sur un marché désormais habitué à l'idée...

    lundi 27 juin 2022 à 20:45

    Pétrole: la France appelle à produire plus de 'manière excep…

    Château d'elmau: La France a appelé lundi les pays producteurs de pétrole à augmenter leur production de "manière exceptionnelle" et plaidé pour...

    lundi 27 juin 2022 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants baissent légèrement

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont baissé légèrement la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la...

    lundi 27 juin 2022 à 13:46

    La France plaide pour un retour de l'Iran et du Venezuela su…

    Schloss elmau: La France souhaite que l'Iran et le Venezuela, soumis à des sanctions internationales, puissent revenir sur les marchés pétroliers afin...

    lundi 27 juin 2022 à 12:24

    Le pétrole hésite pendant le sommet du G7

    Londres: Les prix du pétrole oscillaient entre gains et pertes, sans direction claire après l'annonce des pays du G7 réunis en sommet...

    dimanche 26 juin 2022 à 00:25

    Le G7 réfléchit aux moyens de plafonner les prix du pétrole …

    Schloss elmau: Les dirigeants des pays du G7 tiennent des discussions "très constructives" sur un éventuel plafonnement des prix du pétrole russe...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 27 juin 2022 Les prix du pétrole WTI et Brent sont en passent de connaître une perte en juin, une première sur un mois depuis novembre.

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite