Menu
A+ A A-

Le pétrole en léger repli à cause de l'épidémie et de l'Opep

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en léger repli jeudi, face à l'aggravation de l'épidémie de Covid-19 mais aussi du fait de tiraillements sur les quotas au sein de l'Opep.
Le contrat sur le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a cédé 0,31% ou 14 cents, par rapport à la clôture de mercredi, à 44,20 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour décembre s'est replié de 0,19% ou 8 cents, à 41,74 dollars.

Les cours, qui avaient perdu davantage en cours de séance, se sont redressés un peu à la clôture.

"On assiste à une course de vitesse entre le Covid et les vaccins", a résumé Robert Yawger de Mizuho USA. "Entre la hausse des cas de Covid-19 et la fermeture des écoles de New York, cela empire. Dans le même temps, il a de l'espoir pour l'avenir avec les vaccins", a-t-il expliqué.

Après les bonnes nouvelles sur l'efficacité spectaculaire des futurs vaccins de Pfizer et Moderna, c'était au tour du laboratoire britannique AstraZeneca d'annoncer des résultats encourageants de son vaccin chez les plus âgés.

Les États-Unis ont atteint la barre des 250.000 décès attribués au coronavirus depuis le début de la pandémie.


Et l'épidémie est sensiblement repartie à la hausse depuis quelques semaines chez le premier consommateur d'or noir.

A cela s'ajoutent "les tensions au sein de l'OPEP+", a souligné Eugen Weinberg, analyste de Commerzbank.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés via l'accord OPEP+ s'étaient dits "prêts à agir" mardi pour maintenir un équilibre entre l'offre et la demande d'or noir, à l'issue de leur réunion mensuelle.

Mais il semble que les Emirats Arabes Unis "ne soient pas contents" et ne veulent pas prolonger leurs coupes de production, a expliqué Robert Yawger. "C'est un peu inquiétant avant la prochaine réunion de l'OPEP" fin novembre. L'analyste pense toutefois qu'au bout du compte les restrictions de production seront prolongées d'un commun accord même si après coup, certains peuvent "tricher".

Les Emirats peuvent produire jusqu'à 4 millions de barils par jour mais leur quota actuel serait de 2,6 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains..

Les membres de l'alliance des producteurs se retrouvent à la fin du mois pour décider des quantités de brut qui reviendront sur le marché au 1er janvier, ou plus tard, dans ce qui s'annonce comme le prochain "grand événement à risque pour le pétrole", a jugé Jeffrey Halley, de Oanda.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en léger repli à cause de l'épidémie et de l'Opep


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 29 novembre 2022 à 21:40

    Le pétrole volatil, stimulé par l'Opep et une éclaircie en C…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mardi, le WTI américain étant stimulé par une possible réduction...

    mardi 29 novembre 2022 à 13:46

    Le pétrole monte avec des spéculations sur la Chine et l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole renouent avec les gains mardi, en raison de spéculations sur un potentiel allègement de la politique sanitaire...

    lundi 28 novembre 2022 à 21:15

    Le pétrole se ressaisit, rumeurs d'une possible réduction de…

    Cours de clôture du pétrole: Les cours du pétrole se sont repris lundi en fin de séance après avoir touché des plus bas...

    lundi 28 novembre 2022 à 17:05

    Chine, récession: le pétrole retombe à son plus bas de l'ann…

    Londres: Après avoir frôlé leurs records historiques en mars, les cours du pétrole sont lourdement retombés pour retrouver leur niveau de début...

    lundi 28 novembre 2022 à 16:15

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Paris: Les prix des carburants en France étaient légèrement en baisse la semaine passée. Concernant la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la semaine...

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 28 novembre 2022 Les cours pétroliers ont effacé quasiment tous leurs gains de cette année en raison des craintes sur la demande chinoise.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📉 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite