Menu
A+ A A-

Le pétrole progresse après l'Opep+ et avant les stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi, au lendemain d'une réunion de l'alliance des pays producteurs ouvrant la voie à un prolongement de la limitation actuelle de l'offre, et avant la publication par l'EIA de l'état des stocks aux Etats-Unis.
Vers 10H40 GMT (11H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier gagnait 1,10% par rapport à la clôture de mardi, à 44,23 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour décembre s'appréciait de 0,94% à 41,82 dollars.

"Les prix du pétrole augmentent modestement avec l'espoir que l'OPEP+ décide de reporter l'augmentation de sa production prévue en janvier", a estimé Bjornar Tonhaugen, analyste de Rystad.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés via l'accord OPEP+ se sont dit "prêts à agir" mardi pour maintenir un équilibre entre l'offre et la demande d'or noir, à l'issue de leur réunion mensuelle.

"Tous les pays participants doivent être vigilants, proactifs et prêts à agir, le cas échéant, en fonction des exigences du marché", a indiqué l'alliance des pays producteurs dans un communiqué.

L'OPEP+ s'astreint à des coupes importantes dans sa production de brut pour tenter de l'adapter à un niveau de demande sabré par la pandémie de Covid-19, et éviter une chute des prix comparable à celle du début d'année.


Selon l'accord en vigueur, le retrait actuel du marché de 7,7 millions de barils par jour doit être ramené à 5,8 millions à compter de janvier 2021.

Plusieurs observateurs de marchés tablent sur un report de trois à six mois, qui sera vraisemblablement acté à l'occasion du prochain sommet du cartel et de ses partenaires les 30 novembre et 1er décembre prochain.

Les investisseurs attendent par ailleurs les chiffres hebdomadaires sur les stocks américains publiés par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) plus tard dans la journée.

Selon la médiane d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg, les réserves américaines de brut pour la semaine achevée le 13 novembre sont attendues en hausse de 1,6 million de barils, notamment grâce à la production intérieure qui devrait renouer avec la normale après le passage des ouragans successifs en début d'automne.

(c) AFP

Commenter Le pétrole progresse après l'Opep+ et avant les stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2024 à 21:29

    Le pétrole en légère baisse, la prime de risque géopolitique…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant après...

    lundi 22 avril 2024 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence se stabilisaient la semaine passée alors que le diesel était en baisse. Pour sa part, la moyenne des cours...

    lundi 22 avril 2024 à 11:50

    Le pétrole se replie, la prime de risque géopolitique baisse

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en...

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite