Menu
A+ A A-

L'Opep prévoit une nouvelle détérioration de la demande de pétrole en 2020 et 2021

OPEPParis: L'Opep a révisé à la baisse la demande mondiale de pétrole pour la fin de 2020 et 2021 en raison de la dégradation des perspectives économiques consécutive aux mesures de restrictions prises pour endiguer la deuxième vague du Covid-19, selon son rapport mensuel publié mercredi.
Dans ses nouvelles prévisions, l'OPEP s'attend à une chute de la demande mondiale de pétrole de 9,8 millions de barils par jour (mb/j) en 2020 alors qu'elle tablait sur un recul de 9,5 mb/j lors de ses précédentes estimations il y a un mois.

La demande totale devrait ainsi se situer "légèrement au-dessus de 90 mb/j".

"Le carburant pour le transport et l'industrie devrait rester affecté au cours du quatrième trimestre 2020", explique l'Organisation des pays exportateurs de pétrole dans son rapport.

Pour 2021, la demande a également été revue à la baisse de 0,3 mb/j, l'OPEP anticipant désormais à un rebond de 6,2 mb/j, contre 6,5 mb/j dans son précédent rapport publié mi-octobre. La demande globale devrait ainsi atteindre 96,3 mb/j l'an prochain.

Ces ajustements prennent en compte "la dégradation des perspectives économiques des pays développés de l'OCDE en raison des mesures de restrictions liées au Covid-19 et les effets négatifs qu'elles entraînent sur la demande de carburant pour les transports et l'industrie jusqu'à la mi-2021", souligne l'OPEP.

En octobre, la production des pays de l'OPEP a augmenté de 322.000 barils par jour par rapport à septembre, pour s'établir à 24,386 mb/j, selon des sources secondaires (indirectes) citées dans le rapport.


Ce sont essentiellement l'apport de la Libye (+299.000 barils par jour en octobre), exemptée de quotas, et de l'Irak (+148.000 b/j) qui a conduit à cette progression.

L'OPEP+ pourrait "ajuster" l'accord sur la réduction de la production de pétrole qui vise à endiguer la baisse des prix due à l'impact de la pandémie de Covid-19 sur la demande, a déclaré lundi le ministre saoudien de l'Energie.

Suivant un accord conclu en avril, l'OPEP et ses alliés, Russie en tête, avaient confirmé à la mi-octobre que le retrait actuel de 7,7 millions de barils par jour (sans compter les éventuels rattrapages des retardataires) serait ramené à 5,8 millions à compter de janvier 2021.

(c) AFP

Commenter L'Opep prévoit une nouvelle détérioration de la demande de pétrole en 2020 et 2021


    La Demande mondiale de pétrole

    -Voir toutes les actualités sur la demande de pétrole

    mardi 22 novembre 2022

    Chine: Des analystes abaissent leurs prévisions de demande d…

    Singapour: Les analystes abaissent leurs prévisions concernant la demande pétrolière de la Chine en fin d'année avec la reprise épidémique de COVID-19...

    lundi 14 novembre 2022

    L'Opep révise encore à la baisse sa prévision de demande de …

    Paris: L'Opep a revu une nouvelle fois en légère baisse ses prévisions de croissance de la demande de pétrole pour cette année...

    lundi 31 octobre 2022

    L'Opep voit la demande mondiale de pétrole croître jusqu'en …

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) voit la demande mondiale de pétrole croître jusqu'en 2035, tirée par les pays en...

    jeudi 13 octobre 2022

    L'AIE revoit à la baisse ses prévisions de demande de pétrol…

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu nettement à la baisse ses prévisions de croissance de la demande de pétrole dans...

    mercredi 12 octobre 2022

    L'Opep revoit à la baisse sa prévision de demande de pétrole…

    Paris: L'Opep a revu à la baisse ses prévisions de croissance de la demande de pétrole pour cette année et la suivante...

    mercredi 14 septembre 2022

    La croissance de la demande de pétrole très légèrement ralen…

    Paris: Les reconfinements en Chine pèsent sur la croissance de la demande mondiale de pétrole, souligne mercredi l'Agence internationale de l'énergie (AIE)...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 06 décembre 2022 à 21:55

    Le pétrole WTI au plus bas de l'année, risques pour la deman…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 21:17

    Pétrole: le WTI finit à son plus bas niveau de l'année en cl…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 18:11

    Le pétrole Brent passe sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le pétrole Brent a brièvement glissé mardi sous la barre symbolique des 80 dollars le baril, lesté par une potentielle salve...

    mardi 06 décembre 2022 à 12:05

    Le pétrole recule à cause de possibles nouvelles hausses des…

    Londres: Les prix du pétrole étaient lestés mardi par la possibilité d'une nouvelle salve de hausse de taux des différentes grandes banques...

    mardi 06 décembre 2022 à 11:55

    La réponse de la Russie au plafonnement du prix du pétrole p…

    Moscou: Le mécanisme mis en place par la Russie pour interdire les ventes de pétrole soumises à un plafonnement de prix imposé...

    lundi 05 décembre 2022 à 21:39

    La crainte de la Fed lamine le pétrole, malgré embargo et pl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont joué aux montagnes russes lundi, la peur d'un nouveau durcissement de la politique monétaire...

    lundi 05 décembre 2022 à 19:00

    La Russie vendra son pétrole au Pakistan à prix réduit

    Moscou: La Russie a accepté de fournir du pétrole brut, du diesel et de l'essence au Pakistan à des prix réduits, a...

    lundi 05 décembre 2022 à 16:20

    Prix d’énergie : manne de Chine

    Paris: Le baril de pétrole, vous le savez peut-être, a chuté à près de 80 $ au prix du Brent fin novembre...

    lundi 05 décembre 2022 à 15:15

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants Français ont continué de baisser légèrement la semaine passée. La moyenne du cours du pétrole Brent daté sur la semaine s'établissait à 84,4...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 5 décembre 2022 Le plafonnement du prix du brut russe est entré en vigueur ce jour, couplé à l'embargo Européen sur le pétrole russe acheminé par voie maritime qui supprimera les deux tiers de ses achats de brut.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite