Logo

Le pétrole se maintient après les stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient relativement stables jeudi et conservaient ainsi leurs gains acquis pendant la semaine, aidés notamment par l'annonce mercredi par l'EIA de stocks américains moins remplis que prévu.
Vers 11H05 GMT (12H05 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier gagnait 0,02% par rapport à la clôture de mercredi, à 41,24 dollars.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour décembre perdait de son côté de 0,20% à 39,07 dollars.

Les deux cours de référence affichent une hausse remarquable de plus de 15% depuis lundi et un plus bas en cinq mois touché aux premières heures de la séance asiatique.

"L'élection (présidentielle) américaine, pourtant indécise et qui pourrait conduire à une crise constitutionnelle, a poussé les investisseurs à l'achat sur le marché pétrolier", a constaté Tamas Varga, analyste de PVM.

Dans la bataille pour la Maison Blanche, le candidat démocrate Joe Biden s'est rapproché un peu plus de la victoire après avoir remporté mercredi soir deux Etats-clés face à Donald Trump.

Mais ce sont surtout "les données hebdomadaires sur les stocks de pétrole qui ont rassuré le marché", a précisé M. Varga.


Les réserves commerciales de pétrole brut ont en effet diminué la semaine dernière aux États-Unis, à la surprise des marchés, selon les chiffres hebdomadaires de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publiés mercredi.

Celles-ci se sont élevés à 484,94 millions de barils la semaine dernière, soit une baisse de 8 millions de barils. Les analystes s'attendaient au contraire à une augmentation de plus de 500.000 barils.

Enfin, les observateurs du marché estiment de plus en plus probable une intervention prochaine de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs alliés pour limiter voire reporter la hausse de leur production prévue au 1er janvier, en réponse à la faiblesse de la demande plombée par la reprise de la pandémie de Covid-19.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se maintient après les stocks américains


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.