Menu
A+ A A-

Le pétrole reprend de la hauteur avec l'espoir d'une décision de l'Opep+

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont repris de la hauteur lundi après une mauvaise semaine et un début de journée en nette baisse, avec les espoirs d'un assouplissement de la politique de l'offre de l'Opep+ alors que la demande est plombée par les nouveaux confinements.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont c'était le premier jour de cotation, a gagné 2,71% ou 1,03 dollar par rapport à la clôture de vendredi, à 38,97 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour décembre a gagné 2,84% ou 1,02 dollar, à 36,81 dollars.

Les cours du brut "ont rebondi après des rumeurs indiquant que la Russie a proposé de retarder la hausse de la production (de pétrole) de l'OPEP+", a commenté Fawad Razaqzada, analyste de ThinkMarkets.

"On s'imaginait bien que les baisses de la semaine dernière allaient retenir leur attention et c'est ce qui est arrivé", a indiqué John Kilduff, d'Again Capital.

Pour Gary Cunningham chez Tradition Energy, le rebond des cours de l'or noir "est une réaction aux commentaires de certains des membres de l'OPEP+ qui envisagent de retarder l'augmentation de la production pour soutenir le marché".

Une rencontre entre Alexandre Novak, le ministre russe de l'Énergie, et les dirigeants des groupes pétroliers du pays devait se tenir lundi "avec à l'ordre du jour l'accord de l'OPEP+", a indiqué une source au sein du secteur pétrolier russe citée par l'agence de presse publique Ria Novosti, mais aucune décision n'a filtré.


Cette éventuelle prolongation d'une limitation de la production "reste néanmoins un point d'interrogation", souligne Gary Cunningham.

"Certains pays comme l'Arabie saoudite n'indiquent peut-être pas publiquement qu'ils vont continuer à restreindre la production mais en discutent derrière les portes closes", a-t-il poursuivi ajoutant que la Russie avait "pris une position plus claire, un des ministres ayant indiqué qu'ils considéraient étendre les limitations de production au-delà de la période actuelle".

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés, via l'accord OPEP+, ont prévu normalement d'augmenter leur production commune de 1,9 million de barils par jour au 1er janvier.

Mais de nombreux observateurs attendent un report de cette décision de la part de l'alliance, dont la Russie est une pièce maîtresse, afin de contrer la rechute de la demande entraînée par une deuxième vague de Covid-19 qui frappe notamment le continent européen.

"Une fois que la Russie et l'Arabie saoudite sont sur la même longueur d'onde, les autres n'ont pas d'autre choix que de suivre", juge John Kilduff.

En plongeant d'environ 10%, les deux contrats de référence ont déjà lourdement souffert la semaine dernière, enregistrant au passage leur pire chute hebdomadaire depuis avril.

"En plus des problèmes liés au pétrole, les investisseurs s'apprêtent à des turbulences cette semaine liées à l'élection présidentielle américaine", avait estimé plus tôt dans la journée Avtar Sandu, de Phillip Futures.

Les Américains devront choisir mardi entre le président républicain sortant Donald Trump et son rival, le candidat démocrate Joe Biden, qui fait figure de favori.

(c) AFP

Commenter Le pétrole reprend de la hauteur avec l'espoir d'une décision de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite