Menu
A+ A A-

Victime du plongeon du baril, ExxonMobil subit une perte

Compagnie pétrolière exxonNew York: Le géant américain du pétrole ExxonMobil vient de passer son troisième trimestre de suite dans le rouge à cause d'une demande en brut minée par les effets de la pandémie sur l'économie et continue en conséquence à couper dans ses dépenses.
La major a enregistré une perte nette de 680 millions de dollars (623 millions de francs) entre juillet et septembre, alors qu'elle avait gagné 3,2 milliards sur la même période en 2019.

Son chiffre d'affaires a reculé de 29% pour s'élever à 43,7 milliards de dollars, détaille un communiqué publié vendredi.

"Nous restons confiants dans notre stratégie à long terme et dans les fondamentaux de notre entreprise et prenons les mesures nécessaires pour préserver la valeur (de l'entreprise) tout en protégeant sa trésorerie et son dividende", a souligné son PDG Darren Woods, cité dans le document.

Le groupe a notamment taillé dans ses effectifs: en annonçant jeudi la suppression d'environ 1.900 emplois aux États-Unis, il a estimé que le nombre de ses employés dans le monde allait baisser de 15% d'ici fin 2022 comparé à fin 2019.

Il a aussi revu ses coûts en nette baisse.


Economies réalisées tantôt

Le groupe dit être en bonne voie pour atteindre la réduction de ses dépenses d'investissement en 2020, de l'ordre de 23 milliards de dollars à 33 milliards, annoncée en avril, grâce à une mise en oeuvre plus efficace de ses opérations, à des tarifs moins élevés et à un ralentissement du rythme des projets.


Et il s'attend maintenant à ne débourser que 16 à 19 milliards de dollars en 2021.

ExxonMobil est aussi en avance sur la réduction de 15% de ses dépenses opérationnelles.

La consommation d'or noir a lourdement chuté dans le monde depuis le début de la pandémie et des mesures de restriction qui l'ont accompagnée, réduisant drastiquement les transports en avion et freinant l'activité de nombreuses entreprises.

Le prix du baril de pétrole coté à New York a évolué aux alentours de 41 dollars en moyenne entre juillet et septembre, contre 56 dollars sur la même période en 2019, et les marges sur les produits raffinés ont beaucoup baissé.

Répondant à la baisse de la demande, le groupe n'a produit en moyenne que 3,7 millions de barils par jour sur le trimestre, une baisse de 6% par rapport à la même période en 2019.

Ses marges sur les produits raffinés ont aussi nettement baissé.

ExxonMobil a aussi fait face à un trimestre difficile en Bourse: il a été retiré du prestigieux indice Dow Jones, dont il était membre depuis 1928, et a été dépassé par une société aux revenus bien moins élevés mais pariant sur le solaire et l'éolien, NextEra Energy.

Cette déconvenue du géant texan symbolise le nouveau désamour entre le secteur pétrolier et Wall Street, qui croit de plus en plus aux énergies "propres" comme investissements rentables.

(c) AFP

Commenter Victime du plongeon du baril, ExxonMobil subit une perte


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Exxon va quitter à son tour la Russie

    mercredi 02 mars 2022

    Houston: Exxon Mobil a annoncé mardi soir qu'il allait se retirer de ses activités pétrolières et gazières en Russie, évaluées à plus de quatre milliards de dollars (3,61 milliards euros), et cesser tout nouvel investissement à la suite de l'invasion...

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mardi 10 mai 2022

    Les États-Unis ont demandé à la société brésilienne Petrobra…

    Rio de Janeiro: En mars, des responsables du gouvernement américain ont demandé à la compagnie pétrolière publique brésilienne Petrobras si elle pouvait...

    lundi 09 mai 2022

    Biden a mis sur la touche les partenaires énergétiques mondi…

    Washington: En mars, les États-Unis ont annoncé un déblocage record de leurs réserves d'urgence de pétrole brut sans consulter leurs partenaires de...

    jeudi 21 avril 2022

    Hydrocarbures russe: Janet Yellen inquiète des répercussions…

    Washington: Une interdiction par l'Europe des importations de gaz et pétrole russes risque de faire flamber les prix de l'énergie dans le...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 26 mai 2022 à 21:52

    Le pétrole bondit, le marché craint l'été et les grands dépl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont bondi jeudi, à quelques heures d'un week-end férié qui va marquer le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 11:23

    Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, soutenus par une augmentation de la demande attendue aux États-Unis avec l'ouverture...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:48

    Le pétrole grignote du terrain après un rapport américain mi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, soutenus par la possibilité d'un accord européen sur les importations russes, dans...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:25

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    mardi 24 mai 2022 à 21:51

    Le pétrole oscille autour de l'équilibre avant les stocks am…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé autour de l'équilibre mardi pour terminer en ordre dispersé, dans un marché prudent...

    mardi 24 mai 2022 à 18:10

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    mardi 24 mai 2022 à 11:29

    Le pétrole rattrapé par les craintes quant à la croissance m…

    Londres: Les prix du pétrole se repliaient légèrement mardi, les craintes quant à la croissance mondiale et les difficultés de l'Union européenne...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite