Menu
A+ A A-

Total voit son bénéfice chuter mais se maintient dans le vert

prix du petrole ParisParis: Total a annoncé vendredi être parvenu à rester dans le vert au troisième trimestre malgré la chute des cours du pétrole, qui a toutefois fait fondre son bénéfice net de 93% à 202 millions de dollars.
Le résultat net ajusté - qui exclut certains éléments exceptionnels - a reculé pour sa part de 72% à 848 millions de dollars, a indiqué le groupe pétrolier et gazier français dans un communiqué.

Les cours du pétrole ont en effet atteint 42,9 dollars en moyenne au cours du trimestre pour le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, contre 62 dollars un an plus tôt.

C'est toutefois beaucoup mieux que la situation du deuxième trimestre, quand les cours étaient passés sous les 20 dollars en raison de la pandémie de Covid-19 qui a déprimé la demande pour les transports alors que certains pays continuaient de trop produire.

"Le groupe a bénéficié au cours du troisième trimestre d'un environnement plus favorable, avec un prix du pétrole supérieur à 40 dollars le baril grâce à la forte discipline des pays de l'OPEP+ et une reprise de la demande en produits pétroliers dans le transport routier", a commenté le PDG Patrick Pouyanné, cité dans le communiqué.

"Cet environnement est toutefois contrasté avec des prix du gaz bas et des marges de raffinage très dégradées du fait de surcapacités de production au regard de la demande et de stocks élevés", a-t-il ajouté.

Total a aussi moins pompé au troisième trimestre: sa production d'hydrocarbures a chuté de 11% à 2,715 millions de barils équivalent pétrole par jour (Mbep/j).


C'est en partie lié au respect des quotas de production décidés par les pays de l'Organisation des pays producteurs de pétrole et ses alliés au sein du groupe dit OPEP+, pour soutenir les cours. Total s'attend d'ailleurs désormais à une production inférieure à 2,9 Mbep/j en 2020, contre une fourchette de 2,9 à 2,95 auparavant.

Prudence dans un contexte "incertain"

Le groupe a enfin enregistré pour 646 millions de dollars d'éléments exceptionnels (charges, dépréciations...) qui ont pesé sur le résultat net. Ils sont essentiellement lié à la reconversion de la raffinerie de Grandpuits en France et à la cession de celle de Lindsey au Royaume-Uni.

Dans un contexte toujours jugé "incertain", Total entend plus que jamais se montrer prudent et économe.

Le groupe dépassera ainsi cette année son programme de réduction des coûts opérationnels avec plus de 1 milliard de dollars d'économies.

Les investissements nets s'établiront de leur côté à moins de 13 milliards, dont 2 milliards maintenus sur les renouvelables et l'électricité, soit un milliard de moins qu'annoncé jusque là.

A la Bourse de Paris, ces résultats étaient bien accueillis: l'action Total prenait 2,25% vers 11H20, dans un marché en légère baisse. Le groupe a notamment maintenu son dividende, de quoi séduire les investisseurs.

"Total n'est pas immunisé face aux difficultés du secteur" mais "son bilan reste plus solide que celui de la plupart de ses concurrents", note Biraj Borkhataria chez RBC.

"Jusqu'à présent, Total a trouvé l'équilibre entre la croissance de ses activités à faibles émissions de CO2, la poursuite de ses activités traditionnelles et le maintien de son dividende", a salué l'analyste.

Dans un contexte qui reste difficile, ses concurrents connaissent en effet des fortunes diverses.

Le britannique BP a ainsi annoncé cette semaine une perte nette de 450 millions de dollars au troisième trimestre. L'anglo néerlandais Royal Dutch Shell est pour sa part revenu dans le vert.

L'américain ExxonMobil a de son côté annoncé qu'il allait supprimer environ 1.900 emplois aux États-Unis.

(c) AFP

Commenter Total voit son bénéfice chuter mais se maintient dans le vert


    La Compagnie pétrolière française Total

    TotalEnergies: nouvelle exploitation dans le Golfe du Mexique début 2025

    mardi 17 mai 2022

    Paris: Le groupe pétrolier français TotalEnergies a annoncé mardi qu'il démarrerait en 2025 l'exploitation du champ de Ballymore situé au large du Golfe du Mexique, tablant sur 75.000 barils de pétrole par jour, dans un communiqué.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    dimanche 15 mai 2022

    Saudi Aramco annonce un bénéfice net en hausse de 82% au 1T

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche un bond de 82% de son bénéfice au premier trimestre, porté par la flambée des cours...

    jeudi 05 mai 2022

    Le bénéfice trimestriel de Shell dopé par la flambée des cou…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice net part du groupe en hausse de 26% au premier trimestre...

    jeudi 31 mars 2022

    Chine: forte hausse des bénéfices des groupes pétroliers

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé en 2021 des bénéfices en forte hausse, galvanisés par la...

    dimanche 20 mars 2022

    Arabie: le bénéfice net annuel 2021 d'Aramco dépasse les niv…

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche une hausse de 124% de son bénéfice net en 2021 par rapport à 2020, dépassant les...

    lundi 28 février 2022

    Le géant mexicain Pemex réduit ses pertes en 2021

    Mexico: Le géant pétrolier public mexicain Pemex, qui traîne une dette de 109 milliards de dollars, a réduit ses pertes de 56%...

    vendredi 18 février 2022

    Eni: bénéfice net de 6,12 milliards d'euros en 2021

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a publié vendredi un bénéfice net de 6,12 milliards d'euros (6,41 milliards de francs suisse)...

    jeudi 17 février 2022

    Repsol est revenu dans le vert en 2021 grâce aux prix élevés…

    Madrid: Le groupe pétrolier Repsol a enregistré l'an dernier ses meilleurs résultats en dix ans grâce à la hausse des cours du...

    vendredi 11 février 2022

    🏢 Les géants du pétrole renouent avec les bénéfices... et le…

    Les "super majors" pétrolières ont enregistré des bénéfices stratosphériques en 2021, profitant à plein de la flambée des cours de l'or...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Le pétrole en France

    lundi 23 mai 2022

    ⛽️ Prix des carburants: L'essence augmente, le diesel baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont continué d'augmenter la semaine passée, sauf pour le gasoil et le GPL. Pour sa part, la...

    lundi 16 mai 2022

    ⛽️ Les prix des carburants continuent leur progression, seul…

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont continué d'augmenter la semaine passée, sauf pour le gasoil. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole...

    mardi 10 mai 2022

    UE: La France croit à un accord cette semaine sur le pétrole…

    Paris: Les pays de l'Union européenne devraient parvenir "dans la semaine" à un accord sur un projet d'embargo sur le pétrole russe...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 27 mai 2022 à 22:20

    Le pétrole au plus haut depuis deux mois, achats de couvertu…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau progressé vendredi à la faveur d'achats de couverture avant un long week-end...

    vendredi 27 mai 2022 à 13:55

    Le Brent pourrait dépasser 150$ le baril si l'offre de pétro…

    Charlotte: Le baril de Brent de mer du Nord pourrait dépasser les 150 dollars en cas de forte diminution des exportations du...

    vendredi 27 mai 2022 à 11:58

    Le pétrole profite du début de la saison des déplacements au…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi, le marché se réjouissant des perspectives de forte demande avec le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 21:52

    Le pétrole bondit, le marché craint l'été et les grands dépl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont bondi jeudi, à quelques heures d'un week-end férié qui va marquer le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 11:23

    Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, soutenus par une augmentation de la demande attendue aux États-Unis avec l'ouverture...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:48

    Le pétrole grignote du terrain après un rapport américain mi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, soutenus par la possibilité d'un accord européen sur les importations russes, dans...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:25

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite