Logo

Le pétrole récupère au lendemain d'une forte chute

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole se maintenaient au-dessus de leur clôture en forte chute de la veille, jeudi en début de séance européenne, dans un environnement avare de bonnes nouvelles du côté de la demande.
Vers 09H35 GMT (11H35 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 41,89 dollars à Londres, en hausse de 0,38% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois gagnait 0,37% à 40,18 dollars.

Les deux cours avaient fortement baissé mercredi, le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. lâchant plus de 4% en clôture, plombés par le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) sur l'état des stocks dans le pays.

Le rapport a rendu compte d'une baisse des stocks commerciaux mais une augmentation de ceux d'essence pour la semaine achevée le 16 octobre, un mauvais signal pour des investisseurs qui cherchent à évaluer le niveau de reprise de la demande.

Néanmoins, les cours du brut "font preuve de résistance et se maintiennent à des niveaux décents compte tenu des circonstances", a constaté Paola Rodriguez-Masiu, analyste de Rystad.

"Le marché du pétrole ressent l'impact de la deuxième vague de Covid-19" mais à la différence de la première, "il n'y a pas de panique sur les prix", a-t-elle ajouté.


La pandémie a fait plus de 1,12 million de morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a annoncé l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi.

Et l'évolution du nombre de cas "entraîne des mesures supplémentaires de maintien à domicile qui freinent la demande", a souligné Avtar Sandu, de Phillip Futures, alors que l'offre est déjà excédentaire.

(c) AFP

Commenter Le pétrole récupère au lendemain d'une forte chute


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.