Menu
A+ A A-

Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des stocks américains

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement baissé mercredi après la publication d'un rapport américain montrant une augmentation des stocks d'essence aux Etats-Unis, alors que la pandémie de coronavirus continue de progresser et que la production repart en Libye.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a terminé à 41,73 dollars à Londres, en recul de 3,3% ou 1,43 dollar par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a chuté de 4,01% ou 1,63 dollar à 40,03 dollars.

Déjà en baisse en cours de séance européenne, les deux contrats de référence ont accentué leurs pertes après la publication par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) d'une hausse de ceux d'essence pour la semaine achevée au 16 octobre.

"Le rapport mitigé de l'EIA a nui au marché pétrolier. Le bond des stocks d'essence a pris les négociants au dépourvu", a réagi David Madden, analyste de CMC Markets.

Les réserves d'essence ont augmenté de 1,9 million de barils (MB) alors que les analystes anticipaient une baisse de 1,5 MB, un mauvais signal pour des investisseurs qui cherchent à évaluer le niveau de reprise de la demande.

En revanche, les stocks commerciaux de brut ont baissé de 1 MB, proches des attentes du marché.


Avant la publication de ces données hebdomadaires, "la hausse des cas de coronavirus et l'augmentation de la production libyenne, qui se poursuit à un rythme soutenu cette semaine" pesait déjà sur les cours, a estimé Stephen Brennock, analyste de PVM.

Le continent européen notamment affronte une deuxième vague de Covid-19 qui a contraint plusieurs territoires à confiner à nouveau leurs populations, à l'image de l'Irlande et du Pays de Galles, quand d'autres imposent des couvre-feux, comme la Lombardie et la Campanie en Italie.

Ces mesures, dévastatrices pour la demande en pétrole, surviennent alors que l'offre tend à augmenter avec le retour sur le marché de la production libyenne, pour un volume "qui serait déjà supérieur à 500.000 barils par jour", avaient noté les analystes de JBC.

A cause d'un conflit militaire interne, la production de pétrole brut dans le pays était passée de plus d'un million de barils par jour en fin d'année dernière à moins de 100.

000 depuis début 2020.


(c) Afp

Commenter Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    jeudi 22 février 2024 à 09:30

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    mercredi 21 février 2024 à 21:35

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont redressés mercredi, les investisseurs prenant position avant...

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite